Skip to main content

Une autre vie pour Louis Domingue

Échangé aux Canucks de Vancouver, lundi, le gardien québécois obtient une autre chance de se prouver dans la LNH

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Assis dans un bar de quartier pour suivre les activités de la date limite des transactions à la télévision, Louis Domingue attendait avec impatience que son téléphone sonne pour savoir ce que l'avenir lui réservait.

Placé au ballottage par les Devils du New Jersey, la semaine dernière, le gardien québécois espérait effectuer un retour rapide dans la Ligue nationale et attendait de voir si une équipe allait lui accorder une chance. En fait, il attendait simplement de savoir s'il aurait une autre « vie ».

À LIRE AUSSI: Markstrom blessé, les Canucks obtiennent Domingue des Devils

Quelques minutes après l'heure limite, il a reçu l'appel de son agent qui lui indiquait que les Canucks de Vancouver avaient fait son acquisition.

« J'ai eu beaucoup de hauts et de bas cette année, a admis Domingue, mardi, à quelques heures du match entre les Canucks et les Canadiens. Mon père me dit souvent que je suis comme un chat parce que j'ai plusieurs vies. Je trouve toujours le moyen et c'est ce que je compte faire ici encore. Je pense que c'est une belle occasion pour moi. »

Une occasion qui s'est présentée plutôt tardivement à la suite de la blessure qu'a subie le gardien numéro un de l'équipe, Jacob Markstrom, dans une victoire convaincante de 9-3 face aux Bruins de Boston, samedi. 

S'il semble assez clair que le gros du travail sera confié à l'auxiliaire Thatcher Demko durant l'absence de Markstrom, dont on ne connaît pas encore la durée exacte, Domingue sera évidemment appelé en renforts à quelques occasions devant la cage des Canucks (33-22-6), qui luttent pour une place en séries.

« Nous avons beaucoup confiance en Thatcher et c'est pourquoi nous lui avons confié le filet lors du tiers de nos matchs, a commenté l'entraîneur Travis Green. Peu importe lequel de nos gardiens se retrouve devant la cage, nous jouons en confiance et il s'agit d'une autre belle occasion pour lui.

« Avec la venue de Louis, nous avons un gardien qui est dans la Ligue depuis un bon moment. Il a joué près de 140 matchs et nous savons qu'il peut gérer différentes situations, donc c'est une belle acquisition. »

Video: NJD@STL: Domingue vole un but à Kyrou avec son bâton

Après avoir été échangé du Lightning de Tampa Bay aux Devils en novembre, puis avoir fait la navette entre le New Jersey et le club-école de Binghamton pendant la saison, Domingue risque tout de même d'avoir bien peu de temps pour faire bonne impression. 

Au retour de Markstrom - si Demko reste en santé - il risque à nouveau de se retrouver à jouer la troisième roue du carrosse. Avec une fiche de 3-8-2, une moyenne de buts alloués de 3,79 et un taux d'efficacité de ,882 avec les Devils, le temps presse pour le Québécois qui sera à la recherche d'un contrat en juillet.

« (Le retour de Markstrom) n'est pas pour tout de suite, a tempéré Domingue. Pour l'instant, je vais avoir une chance de me prouver. Je me considère chanceux d'avoir une autre chance. […] C'est une année ultra-difficile pour moi, et surtout pour ma famille. On commençait à s'installer au New Jersey.

« Au niveau hockey, c'est beaucoup d'entraîneurs, c'est beaucoup de villes et beaucoup de nouveaux joueurs. C'est constamment des ajustements. Je serais naïf de penser que ça n'a pas eu d'impact sur mon jeu. J'ai dû faire tellement d'ajustements et ç'a été dur mentalement. »

Si les circonstances et la tenue de l'équipe au New Jersey ne l'ont certainement pas aidé - les Devils ont une fiche de 24-27-10 - le portier de 27 ans avoue n'avoir jamais été en mesure de partir sur une lancée. 

C'est quand même tout un contraste avec la saison dernière, une campagne au cours de laquelle Domingue avait égalé le record de concession du Lightning en signant 11 victoires de suite pendant l'absence prolongée d'Andrei Vasilevskiy.

« Chaque fois que j'avais deux bons matchs, je n'étais pas capable d'aller en chercher un troisième, a-t-il expliqué. J'en jouais toujours un moins bon après, je n'arrivais pas à prendre mon rythme. […] Pour moi c'est dans le passé, je dois apprendre de ça et tenter de bâtir quelque chose. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.