Skip to main content

Un match qui facilite les décisions des Sénateurs

Les jeunes espoirs de la formation ont connu une soirée pénible face aux Canadiens

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

NDLR: Les Sénateurs ont annoncé dimanche après-midi que le défenseur Thomas Chabot avait été envoyé au club-école des Sénateurs de Belleville, dans la Ligue américaine.

MONTRÉAL - À l'image de l'équipe entière, les jeunes espoirs des Sénateurs d'Ottawa ont connu une pénible soirée, samedi au Centre Bell. La différence dans leur cas, c'est qu'elle est survenue au moment de laisser une bonne dernière impression.

Les attaquants Logan Brown (19 ans), Alex Formenton (18 ans) ainsi que le défenseur québécois Thomas Chabot (20 ans) ont été impliqués dans une dégelée de 9-2 face aux Canadiens de Montréal, à quelques heures de la tombée du dernier couperet.

Brown, un choix de première ronde en 2016, a été puni à trois occasions, et Chabot a conclu la rencontre avec un différentiel de moins-5 en 16:59 de temps de jeu. Formenton, repêché au deuxième tour en juin dernier, a limité les dégâts en maintenant un différentiel de moins-1.

De quoi laisser l'entraîneur-chef Guy Boucher et l'état-major de la formation ottavienne sur leur faim.

« Je pense que tous les jeunes étaient dans le même bateau ce soir, a analysé Boucher. Ils ont tous eu de la difficulté à gérer la situation, sans exception. Maintenant, c'est le temps de prendre des décisions.

« Quand tu vois les deux derniers matchs (des défaites de 8-1 et de 5-3), quand le calibre devient de plus en plus un calibre de la LNH, même les très bons jeunes démontrent qu'ils ont encore des choses à apprendre. »

Chabot, que l'on voit habituellement très en confiance et impliqué offensivement, n'a pas été l'ombre de lui-même. On le sentait parfois étourdi et égaré sur la patinoire. Mais il n'a pas été le seul; même le vétéran Kyle Turris a affiché un différentiel de moins-4.

Cette prestation décevante semble avoir jeté un doute supplémentaire dans l'esprit de Boucher, alors que la plupart des observateurs voyaient le Beauceron amorcer la saison à Ottawa, il y a quelques semaines à peine.

« Il est arrivé avec une attitude plus mature que l'année dernière, il s'est entraîné fort, a fait valoir Boucher au sujet de son poulain. Il a connu l'année que nous voulions qu'il connaisse l'an dernier, alors le choix de le renvoyer dans le junior était le bon. Maintenant, il faut encore prendre la bonne décision.

« Il y a l'équipe, mais aussi le jeune - où il est rendu, le nombre de minutes qu'il doit jouer, son rôle. Je pense que c'est très important pour nous de prendre la bonne décision pour son développement. »

Appelé à commenter la situation de son jeune coéquipier, le vétéran Dion Phaneuf n'a pas hésité à se porter à sa défense.

« Ce n'est pas le moment de pointer les autres du doigt dans un match comme ce soir, a-t-il argué. Chaby a été très bon durant tout le calendrier préparatoire. C'est un joueur très talentueux et ça arrive des soirées comme celle-là. Il n'est pas différent des autres.

« J'aimerais que vous me blâmiez plutôt que de blâmer le jeune. »

Du positif

Malgré ce dénouement, les joueurs des Sénateurs n'étaient pas prêts à jeter par-dessus bord tout ce qui a été accompli par les jeunes pousses de l'organisation dans les dernières semaines.

Formenton et Brown ont respectivement terminé le calendrier préparatoire avec des récoltes d'un but et deux aides, et de trois buts et deux aides en cinq rencontres chacun.

« C'est incroyable. Je jouais dans le midget BB, moi, à 18 ans, a lancé l'attaquant Alexandre Burrows en faisant référence à Formenton.

« Pour lui, d'être capable de rivaliser, c'est un signe qu'il a vraiment un bel avenir. Même chose pour Logan Brown. Tu vois qu'ils ont vraiment beaucoup de talent sur la patinoire, mais ils ont aussi une maturité impressionnante à l'extérieur de la patinoire. »

Est-ce que ce sera assez pour faire oublier ce triste spectacle en territoire montréalais? La réponse, dans les prochaines heures.

En voir plus