Skip to main content

Un baume sur la déception des Golden Knights

L'équipe d'expansion glane quatre honneurs individuels à la Cérémonie de remise des trophées 2018 de la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Ç'a été une première saison fantasmagorique pour les Golden Knights de Vegas. Elle ne s'est pas terminée comme on l'aurait souhaité, à trois victoires de la Coupe Stanley, mais les honneurs individuels glanés à l'occasion de la Cérémonie de remise des trophées 2018 de la LNH sont un rappel de la grandeur des exploits réalisés en cours de route.

Deux dirigeants de l'équipe d'expansion, George McPhee et Gerard Gallant, ont été coiffés des titres de directeur général et d'entraîneur par excellence, respectivement, dans le cadre de la chic soirée qui a eu lieu au Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas.

« Chapeau aux dirigeants d'avoir assemblé notre équipe, a affirmé l'attaquant William Karlsson. Nous avons plusieurs bons joueurs. Les dirigeants ont fait de l'excellent travail afin de choisir les gars et de former une équipe. Ils méritent ces honneurs. »

À LIRE : Liste des gagnants des trophées de la LNH en 2017-18

Karlsson a lui-même été honoré à titre de gagnant du trophée Lady Bing, attribué au joueur gentilhomme.

Le défenseur Deryk Engelland a reçu le trophée Mark Messier, qui récompense l'ultime meneur de jeu.

Karlsson a connu une impressionnante éclosion à l'attaque, avec 43 buts et 78 points. En 82 matchs, il n'a écopé que de 12 minutes de pénalités.

Le vétéran Engelland, qui passait ses étés à Las Vegas avant d'être réclamé au repêchage d'expansion il y a un an, a joué un rôle important sur le plan du leadership de l'équipe naissante qui n'avait pas de capitaine.

Ces quatre récompenses ne feront pas mieux passer la pilule de l'amère déception d'avoir perdu en Finale de la Coupe contre les Capitals de Washington. Elles offriront néanmoins l'occasion aux membres de l'organisation d'apprécier à sa plus juste valeur la saison de rêve que l'équipe vient de connaître.

« Ç'a été une saison de rêve jusqu'au cinquième match de la Finale de la Coupe Stanley, a commenté l'entraîneur Gallant. Ç'a été une saison fantastique, personne ne s'attendait à ce que nous connaissions rapidement du succès comme nous l'avons fait. Personne ne nous voyait en séries éliminatoires. Nous avions une excellente équipe. Nous sommes tombés juste un peu à court de l'objectif. Je retournerai à la maison à l'Ile du Prince-Édouard en étant très fier de l'équipe et de l'organisation et prêt à revenir plus fort au début de la prochaine saison. »

Les Golden Knights ont redéfini les paramètres d'excellence pour une équipe de première année. Ils ont entre autres terminé premiers de la section Pacifique avec une récolte de 109 points.

« Il y a un an, nous essayions de composer une équipe et aujourd'hui nous parlons de notre participation en Finale, a soulevé McPhee. Les quatre membres de l'organisation en nomination dans ce gala l'ont tous remporté. C'est très révélateur. »

Les grands honneurs pour Hall

L'ailier Taylor Hall des Devils du New Jersey a été le grand lauréat de la soirée en recevant le trophée Hart remis au joueur par excellence de la LNH.

« Une chose dont je suis fier, c'est d'être le premier joueur de l'histoire des Devils à gagner le titre de joueur par excellence, a déclaré Hall. En début de saison, les gens ne croyaient pas en nous ni en moi. C'est un très bon sentiment pour moi d'être devant vous maintenant en ayant obtenu le titre de joueur par excellence. Je suis très content de ça. »

Hall, qui a mené les Devils en séries éliminatoires, a été préféré à Nathan MacKinnon de l'Avalanche du Colorado et à Anze Kopitar des Kings de Los Angeles.

Kopitar n'est pas reparti les mains vides puisqu'il a été le récipiendaire du trophée Frank J. Selke à titre d'attaquant à caractère défensif par excellence - un trophée qu'il a remporté pour la deuxième fois en trois ans. Le Slovène âge de 30 ans a éclipsé Patrice Bergeron des Bruins de Boston, qui aurait établi une nouvelle marque en gagnant le trophée pour la cinquième fois, et Sean Couturier des Flyers de Philadelphie, qui était finaliste pour l'obtention d'un trophée pour la première fois.

« J'ai remercié Patrice de m'avoir laissé gagner cette année », a lancé Kopitar à la blague.

Pour la deuxième saison d'affilée, les joueurs ont établi que Connor McDavid des Oilers d'Edmonton est le meilleur d'entre eux en lui accordant la récompense Ted Lindsay. McDavid a devancé au scrutin Hall et MacKinnon.

Le Norris à Hedman

Le trophée James Norris a été attribué à Victor Hedman du Lightning de Tampa Bay, devant P.K. Subban des Predators de Nashville et Drew Doughty des Kings.

« Je suis heureux d'être le troisième défenseur suédois et le premier du Lightning qui remporte le trophée Norris », a affirmé Hedman.

Le titre de meilleur gardien a été accordé à Pekka Rinne des Predators qui a connu sa meilleure saison en carrière, avant d'éprouver des problèmes en séries. Connor Hellebuyck des Jets de Winnipeg et Andrei Vasilevskiy du Lightning étaient les deux autres finalistes pour le trophée Vézina.

Mathew Barzal des Islanders de New York a été le meilleur de la cuvée des joueurs de première saison, acceptant le trophée Calder. Brock Boeser des Canucks de Vancouver et Clayton Keller des Coyotes de l'Arizona peuvent être tout de même très satisfaits de leurs débuts dans la LNH.

Le vétéran attaquant Brian Boyle des Devils a été le récipiendaire du trophée Masterton, qui gratifie la ténacité et la persévérance. Boyle a combattu une leucémie en début de saison, avant de disputer 69 matchs.

Boyle l'a emporté devant Roberto Luongo des Panthers de la Floride et Jordan Staal des Hurricanes de la Caroline.

À leur dernier tour de piste dans la LNH, les jumeaux Sedin, Daniel et Henrik, des Canucks de Vancouver ont reçu le trophée King Clancy pour leur implication appréciable et appréciée dans la communauté.

Le prix Héros de la communauté Willie O'Ree, que les partisans sont appelés à choisir dans un scrutin, a été remis à titre posthume à l'entraîneur des Broncos de Humboldt, Darcy Haugan, une des 16 victimes qui ont péri dans l'accident d'autocar de l'équipe de la Ligue junior de la Saskatchewan le 6 avril.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.