Skip to main content

Un arrêt qui va occuper les pensées d'Alex Tuch

Les Golden Knights estiment que la double supériorité ratée tôt en troisième période leur a coûté le match

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS -- L'arrêt inespéré que Braden Holtby a réalisé à ses dépens va occuper les pensées du jeune attaquant Alex Tuch au cours des prochaines journées. Mais ce n'est pas à ce moment-là que les Golden Knights de Vegas ont vu le match leur échapper, mercredi.

Les joueurs identifiaient plutôt leur incapacité à saisir l'occasion pendant une double supériorité numérique qui a duré 1:08 tôt en troisième période comme le tournant de la deuxième rencontre de la Finale de la Coupe Stanley.

À court d'un but, les Golden Knights ont échoué et les Capitals de Washington l'ont emporté 3-2 au T-Mobile Arena afin de provoquer l'égalité 1-1 dans la série, avant son déplacement dans la capitale américaine.

« Tu dois réussir un but quand tu te vois accorder un 5-contre-3 en séries éliminatoires, a tranché l'attaquant Jonathan Marchessault. Nous ne l'avons pas eu et c'est ce qui a fait la différence je pense. »

C'est ce qu'on pensait majoritairement chez les Golden Knights.

« Il faut en profiter d'une supériorité de deux joueurs », a acquiescé l'entraîneur Gerard Gallant. « Nous avons créé des chances, mais pas suffisamment. Nous n'avons pas fait les bons jeux aux bons moments. Les Capitals se sont bien défendus, disons-le, mais nous aurions dû créer plus d'occasions de qualité. Ç'aurait possiblement fait la différence si nous avions marqué, mais c'est le hockey. »

À LIRE: Les Capitals égalent la série | Kuznetsov blessé | Holtby sauve les meubles

Marchessault a dit que ses coéquipiers et lui auraient dû tenter de tirer davantage au filet plutôt que de verser trop dans la finesse.

« Nous avons tout de même eu de bonnes chances, mais nous aurions dû faire preuve de plus d'égoïsme et décocher plus de lancers. » 

Pour revenir à Tuch, on a dû lui tirer l'oreille afin qu'il accepte de se présenter devant les journalistes. Il avait la mine basse après s'être résout à le faire une bonne vingtaine de minutes après l'ouverture des portes du vestiaire.

« Il a fait un superbe arrêt, mais j'aurais dû enfoncer la rondelle dans le filet », a-t-il débité à voix basse. « J'aimerais ravoir la chance. »

Video: WSH@VGK, #2: Holtby vole le but égalisateur à Tuch

À sa défense, la passe de Cody Eakin était bondissante. Tuch n'a pas pu soulever le disque dans le haut du filet.

À l'autre bout de la patinoire, Marc-André Fleury n'a pas bien vu l'exploit de Holtby. Sa réponse ne s'est pas fait attendre quand on lui a demandé s'il pouvait apprécier un arrêt spectaculaire de la sorte d'un collègue-gardien.

« Non, j'aurais voulu voir la rondelle entrer dans le but. »

Tuch a joué de malchance sur la séquence du troisième but des Capitals, le tir du défenseur Brooks Orpik le touchant avant d'échapper à la vigilance de Fleury.

« Ils ont peut-être eu un bond favorable pour leur troisième but », a avancé le gardien québécois. 

Fleury a relevé l'excellente troisième période de l'équipe comme un aspect positif pour la suite des choses.

« Nous sommes passés proches de compléter la remontée, après avoir vu les Capitals faire 3-1 en deuxième période. Les gars ont bien bagarré en troisième, mais les Capitals sont coriaces. »

Sur le but d'Alex Ovechkin, inscrit en supériorité numérique et qui a donné l'avance 2-1 aux Capitals en deuxième période, Fleury s'en voulait de ne pas avoir intercepté la passe de Lars Eller vers Ovehckin devant lui.

Video: WSH@VGK, #2: Ovechkin marque son 1er but en Finale

« Ils ont un très bon jeu de puissance. Ils possèdent un bel arsenal avec des joueurs talentueux près du but. Ils vont obtenir des chances. J'aurais voulu couper la passe pour que la rondelle ne se rende pas à "Ovi". » 

Marchessault a trouvé que l'équipe a permis beaucoup trop de descentes en surnombre aux Capitals.

« Ça, c'est leur style de jeu, pas le nôtre, a-t-il souligné. Ça leur donne beaucoup d'énergie et nous ne gagnerons pas si nous continuons comme ça. Il faut revenir à ce que nous faisons de bien. Il faut être combatif en échec-avant et exercer de la pression sur leurs défenseurs. C'est en faisant ça que nous créons des revirements et que nous avons du succès. Le fait de jouer les deux prochains matchs à Washington nous aidera à garder le jeu un peu plus simple j'espère. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.