Skip to main content

Tkachuk veut être à son mieux en séries pour les Flames

Le style de jeu dérangeant de l'attaquant est apprécié par ses coéquipiers alors que l'affrontement face à l'Avalanche est sur le point de se mettre en branle

par Aaron Vickers / Correspondant NHL.com

CALGARY - Les coéquipiers de Matthew Tkachuk s'attendent à ce qu'il soit à son mieux quand les Flames de Calgary croiseront le fer avec l'Avalanche du Colorado lors de la série de première ronde dans l'Association de l'Ouest, qui se met en branle jeudi au Scotiabank Arena (22 h HE, NBCSN, CBC, SN, TVA Sports, ALT).

Après tout, l'attaquant est une peste, mais aussi un producteur de points constant.

« Il sera agaçant, c'est certain », a affirmé l'attaquant des Flames James Neal. « J'ai hâte. Tkachuk est un bon joueur. Il a été très bon pour nous toute la saison et c'est l'occasion pour lui d'apporter son jeu à un autre niveau. Il y a des joueurs qui peuvent être bons en saison régulière, mais si tu veux apporter ton jeu au niveau supérieur, tu dois être très bon en séries éliminatoires.

À LIRE AUSSI : Rantanen de retour à temps pour les séries de l'AvalanchePrédictions des séries du LNH.com : Association de l'Ouest

« Il a cet atout. Il embête les autres joueurs. Il les sort de leur zone de confort. C'est la preuve d'un bon joueur. Évidemment, nous aimons l'avoir dans notre vestiaire, et il est un bon jeune. Ç'a été agréable de le côtoyer et de jouer avec lui. Il sera prêt et ça paraît. »

Tkachuk a été le quatrième meilleur marqueur de Calgary en saison régulière, lui qui a connu une saison d'éclosion avec 77 points (34 buts, 43 passes) en 80 matchs. Il a également terminé au troisième rang pour les minutes de punition (62) et en deuxième place pour avoir causé 29 pénalités mineures aux équipes adverses. L'attaquant Johnny Gaudreau a été le meneur à ce chapitre, causant 42 punitions mineures.

En fait, depuis son entrée dans la Ligue en 2016-17, seul le joueur de centre des Oilers d'Edmonton Connor McDavid (120) a causé plus de punitions à ses adversaires que Tkachuk (118).

« Il a assurément cet atout dans son jeu », a mentionné l'entraîneur des Flames Bill Peters. « Ça lui vient naturellement. Il aime ça. C'est un joueur talentueux qui est difficile à affronter. Il y en a peu comme lui dans la Ligue.

« Il a cette étincelle dans les yeux, non? Ce sera plaisant. C'est un joueur des grandes occasions. Il aime être sous les projecteurs. Il aime être au beau milieu de l'action. Je suis certain que ce sera le cas durant la série. »

Le défenseur de l'Avalanche Nikita Zadorov s'attend que Tkachuk soit au centre de l'action, pour le meilleur ou pour le pire.

« Je ne pense pas qu'il est un joueur robuste, mais il tente de jouer avec les nerfs de ses adversaires, a expliqué Zadorov. Il est une petite peste sur la glace, nous l'avons vu auparavant. Ce n'est rien de spécial. Nous n'allons pas lui réserver un traitement particulier. Nous allons simplement être robustes en jouant contre lui.

Video: OTT@CGY: Tkachuk compte en fin de match

« Je ne pense pas que nous avons des joueurs qui jouent de cette manière. Nos joueurs robustes sont robustes, tout simplement. Ils ne sont pas vicieux. Si tu veux être un joueur que les autres détestent, je ne pense pas que ce soit une bonne chose. »

Tkachuk affrontera l'Avalanche avec bien peu d'expérience en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Son seul autre passage en séries remonte à il y a deux ans, alors qu'il était une recrue de 19 ans. Les Flames avaient été balayés en quatre rencontres par les Ducks d'Anaheim au premier tour, et Tkachuk n'avait obtenu aucun point et il avait cumulé quatre minutes de punition.

« C'est ma troisième année, ma deuxième présence en séries, a dit Tkachuk. Je n'ai encore rien prouvé à ce temps-ci de l'année. Je pense que pour avoir du succès en tant qu'individu, ton équipe doit également avoir du succès. C'est ce que je vise à accomplir en séries. »

C'est ce que ses coéquipiers veulent également.

« Ce qui est le plus frustrant pour l'équipe adverse, c'est qu'il est toujours dans ton visage, il est hargneux et il contribue sur la feuille de pointage chaque soir », a noté le défenseur Mark Giordano. « Je suis certain qu'il sera à son mieux. Il était très fébrile dans les derniers jours.

« J'ai hâte de le voir à l'œuvre dans le match no 1 et de voir ce qu'il pourra accomplir. »

* Avec la contribution du correspondant NHL.com Rick Sadowski

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.