Skip to main content

Michel Therrien a déjà des idées plein la tête

L'ancien entraîneur des Canadiens est emballé d'être l'acolyte de son bon ami Alain Vigneault à Philadelphie

par LNH.com @LNH_FR

Après plusieurs années à se cotoyer et à se lier d'amitié, Alain Vigneault et Michel Therrien feront équipe dans la LNH pour la première fois en 2019-2020, derrière le banc des Flyers de Philadelphie.

« Nous sommes de bons amis depuis longtemps. Nous nous apprécions et il existe un respect mutuel entre nous. Vous apprenez dans le hockey qu'on ne sait jamais ce que l'avenir vous réserve. J'ai remplacé Alain à Montréal (comme entraîneur) pendant la saison 2001-02. Entre les saisons, on se voit souvent en Floride. Nous mangeons ensemble et nous parlons de choses et d'autres. Nous nous disions que ce serait super de travailler ensemble un jour dans la LNH », confie Therrien au cours d'une longue entrevue publiée sur le site Internet des Flyers.

Depuis le début de sa carrière dans le « coaching » dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, la Ligue américaine de hockey et la LNH, Therrien n'a presque exclusivement qu'été entraîneur-chef. Ça ne l'empêche pas d'aborder son prochain défi professionnel, à titre d'adjoint au nouvel entraîneur des Flyers Vigneault, avec énormément d'enthousiasme.

À LIRE AUSSI :  Therrien et Yeo vont épauler Vigneault à Philadelphie

Une des raisons qu'il identifie, c'est l'équilibre et l'expérience qu'il y a au sein du personnel d'entraîneurs des Flyers qui est un des plus expérimentés de la LNH avec 2454 matchs dirigés en saison régulière.

Vigneault, Therrien et Mike Yeo, qui est un autre adjoint, montrent une fiche combine de 1269 victoires, 900 défaites, 61 verdicts nuls (Vigneault et Therrien avant 2003-04) et 226 défaites en prolongation ou en fusillade (après 2003-04).

« Alain est un sacré bon gars, 'fun' à côtoyer et une bonne tête de hockey. Il n'y a pas que lui. Le directeur général Chuck Fletcher et lui ont monté un solide personnel d'entraîneurs. Chacun peut apporter quelque chose afin de rendre les autres meilleurs. J'ai travaillé avec Mike [Yeo] qui a été mon adjoint à Wilkes Barre (LAH) et à Pittsburgh. Je connais bien Chuck qui a été adjoint au DG à Pittsburgh. C'est lui qui m'a engagé comme recruteur à temps partiel pour le Wild (entre deux emplois). Tout le monde connaît Ian Laperrière (un autre adjoint). Nous avons déjà eu de fructueuses discussions au sujet des joueurs et de l'équipe qui m'ont aidé à rassembler mes idées.

« Un entraîneur doit s'entourer d'adjoints forts; des gars qui peuvent apporter quelque chose et en lesquels il a confiance parce que nous passons beaucoup de temps ensemble. Alain a toujours eu de bons adjoints parce qu'il voit les choses comme moi. J'ai eu Gerard Gallant comme adjoint à Montréal. Les adjoints comme lui sont brillants. Tous les entraîneurs ont besoin de ça. Pour avoir déjà passé du temps ensemble, je suis convaincu que nous saurons créer une belle chimie de groupe. » 

Solide ligne du centre

Therrien est emballé pour une autre raison, la qualité des joueurs qu'il aura sous la main chez les Flyers.

« Nous avons la capacité de marquer des buts et nous jouerons de la bonne façon sur toute la longueur de patinoire. C'est notre tâche comme entraîneurs de vendre ça aux joueurs. Tout le monde doit connaître son rôle et être imputable de ses actions.

« Pour ce qui est du système de jeu, j'ai des idées sur ce que nous devons faire. Alain a des idées. Mike a des idées. 'Lappy' a des idées. Nous les mettrons toutes ensemble au cours du prochain mois et nous arriverons au camp avec un plan précis. Nous verrons ce qui va arriver et nous apporterons les ajustements. »

Therrien a dit avoir des idées quant à la composition des trios que les Flyers pourraient mettre à l'essai au camp. Un des éléments-clés du système, selon lui, sera la contribution des joueurs de centres. 

« Nous avons de la profondeur au centre, ce qui est important, a-t-il mentionné, en notant qu'on estime que Claude Giroux peut évoluer exclusivement comme ailier gauche. Chuck a pris le taureau par les cornes cet été. L'ajout de Kevin Hayes est un gros plus. Sean Couturier est un des meilleurs joueurs de centre les plus complets dans la LNH. Hayes est un joueur complet. Un jeune comme Nolan Patrick se verra la chance de devenir le joueur que nous pensons qu'il peut être. Scott Laughton est bon dans son rôle de quatrième centre. »

Le jeu de puissance sera une des principales tâches de Therrien. C'est un aspect du jeu dans lequel les Flyers ont besoin de renouveau, après avoir pris le 21e rang de la LNH la saison dernière avec un taux d'efficacité de 17,1 pour cent.

« J'ai ma propre vision de la chose et j'en ai déjà parlé avec Alain. Nous devons élever les standards. Je vais en parler avec les joueurs afin d'obtenir leurs opinions.

« Ce qu'il faut avec le jeu de puissance, c'est d'être combatif autour du filet. Il faut envahir le devant du but. Partout où j'ai dirigé, ç'a été un facteur important de nos succès. Il y a différentes façons de créer de la circulation dans la façon de déployer l'unité ou de faire circuler la rondelle, mais vous voulez que la rondelle se retrouve près du but le plus souvent possible. »

Video: PHI@DAL: Gostisbehere crée l'égalité sur un plomb

Therrien s'est dit favorable à l'utilisation d'un seul défenseur avec quatre attaquants au sein des unités, comme le font plusieurs équipes dans la LNH. La saison dernière, les Flyers utilisaient Shayne Gostisbehere dans l'unité principale et deux défenseurs Ivan Provorov et Travis Sanheim dans la seconde. On privilégiait une formation parapluie avec Gostisbehere et une formation plus conservatrice dans la seconde.

« Tant que vous avez un défenseur qui peut s'acquitter de la tâche derrière, c'est une bonne stratégie que d'avoir un défenseur et quatre attaquants en supériorité numérique, a-t-il soumis. Fort possiblement, nous allons privilégier ça sur les deux unités. Nous avons de bons défenseurs, outre Gostisbehere. Provorov et Sanheim ont le potentiel. Matt Niskanen a évolué sur l'attaque à cinq au cours des dernières saisons. Nous aurons le choix et il se créera une saine compétition à l'interne », a-t-il résumé sur le sujet.

Tweet from @NHLFlyers: "I believe you have to be yourself to be a success. You have to remember that it's always about the team and winning. That's why I am here. That's why we are all here."- Michel Therrien on a fresh start in Philly. https://t.co/bE68tA4yzi

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.