Skip to main content

Tavares demeure incertain de rester avec les Islanders

Le joueur de centre pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

EAST MEADOW, New York - John Tavares a dit ne pas avoir pensé au fait que son dernier match à domicile avec les Islanders de New York pourrait bien être celui de jeudi contre les Rangers de New York (19 h HE, MSG+ 2, MSG, NHL.TV).

Tavares, 27 ans, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. Les Islanders concluent leur saison à Detroit contre les Red Wings, samedi.

« Je n'y avais même pas pensé, mais maintenant que vous en parlez… Je ne sais pas », a dit Tavares au centre d'entraînement des Islanders mercredi. « Je vais tenter d'accomplir mon travail de la même façon. »

« Je ne veux pas donner l'impression que c'est la fin. Je n'approche pas la situation de cette façon. J'essaie de jouer un match à la fois et de me concentrer à bien finir la saison. Je vais me soucier de ma situation dans les semaines qui viendront après la saison. Je prendrai le temps de décompresser et regarderai vers l'avenir à partir de ce moment-là. »

Tavares mène les Islanders avec 83 points (36 buts, 47 assistances). Il a été le meilleur marqueur de l'équipe dans huit de ses neuf saisons dans la LNH. Premier choix au total du Repêchage 2009 de la LNH, il totalise 620 points (271 buts, 349 aides), bon pour le cinquième rang dans l'histoire des Islanders et il est premier si on enlève les joueurs qui faisaient partie de l'une des éditions gagnantes des quatre Coupes Stanley consécutives entre 1980 et 1983.

Les Islanders (33-37-10) rateront les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison consécutive.

« C'est difficile d'être là où nous sommes », a avoué Tavares, qui est capitaine des Islanders depuis 2013-14. « C'est difficile de rater les séries éliminatoires. C'est nul. Encore une fois, nous serons des spectateurs, donc c'est une autre occasion ratée. »

Tavares, qui écoule la dernière saison d'un contrat de six ans signé le 15 septembre 2011, est admissible à en signer un nouveau depuis le 1er juillet 2017. Son futur a été un sujet chaud toute la saison, mais il a indiqué avoir fait de son mieux pour ignorer les distractions.

« Je ne peux pas contrôler l'attention qu'on me porte, a-t-il expliqué. J'essaie simplement d'être moi-même et de gérer la situation de la meilleure façon possible. Je pense avoir mentionné tôt dans la saison que je donnerais le meilleur de moi-même à ce groupe pour le temps qu'il faudra. Évidemment, la saison se termine samedi, donc j'essaie de ne pas y penser de cette manière. J'essaie simplement de me comporter de la bonne façon en étant le meilleur capitaine possible. »

L'entraîneur Doug Weight a dit que la situation contractuelle de Tavares n'a jamais été une distraction.

« Je pense qu'il a géré la situation comme il avait promis de le faire, a indiqué Weight. C'est pourquoi j'étais si confiant, car je savais qu'il allait tenir parole. »

Les partisans au Barclays Center se feront certainement entendre pour tenter de convaincre Tavares de rester. Il a affirmé que l'enthousiasme des partisans des Islanders est quelque chose qu'il considérera lorsqu'il étudiera son futur.

« Les gens ont démontré beaucoup de soutien, a-t-il dit. Notre base de partisans est incroyable depuis le jour où je suis arrivé ici. Évidemment, les gens avancent certaines choses. J'espère aussi que les choses s'arrangeront et que je serai de retour. C'est tout ce que je peux contrôler pour l'instant. Je veux me concentrer sur chaque match pour bien finir la saison. »

« Dans les jours et semaines à venir, j'aurai beaucoup de temps pour penser à mon futur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.