Skip to main content

Quenneville a transformé les Blackhawks en champions de la Coupe Stanley

Survol des jalons et des moments clés derrière le banc de Chicago du deuxième entraîneur le plus victorieux de l'histoire de la LNH

par John Kreiser @jkreiser7713 / Rédacteur NHL.com

Joel Quenneville, qui occupe le deuxième rang de l'histoire de la LNH au chapitre des victoires par un entraîneur, a été congédié par les Blackhawks de Chicago mardi.

Quenneville, âgé de 60 ans, a remporté 890 victoires, plus que tout autre entraîneur à l'exception de Scotty Bowman (1244). Il en était à une 11e saison avec les Blackhawks et il a mené Chicago à la Coupe Stanley en 2010, 2013 et 2015.

Voici les dates importantes de la carrière de Quenneville:

15 juin 1978 -- Quenneville, un défenseur qui venait de connaître une saison de 103 points avec Windsor dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL), est sélectionné par les Maple Leafs de Toronto en deuxième ronde (21e au total) du repêchage 1978 de la LNH. Il effectue ses débuts dans la ligue le 22 octobre contre les Rangers de New York et marque son premier but dans la LNH contre les Flyers de Philadelphie le 3 mars 1979.

29 décembre 1979 - Les Maple Leafs échangent Quenneville et l'attaquant Lanny McDonald aux Rockies du Colorado dans une transaction qui fait passer les attaquants Pat Hickey et Wilf Paiement à Toronto.

21 mars 1981 -- Quenneville a amassé une mention d'aide dans un revers des Rockies 3-1 aux mains des Penguins de Pittsburgh. Il s'agit de son dernier match de sa saison la plus prolifique, lui qui a conclu la campagne avec 34 points (10 buts, 24 passes) en 71 matchs.

5 juillet 1983 - Deux semaines après avoir été échangé aux Flames de Calgary par les Devils du New Jersey, Quenneville est échangé aux Whalers de Hartford en compagnie du défenseur Richie Dunn en retour du défenseur Mickey Volcan. Quenneville va disputer sept saisons avec les Whalers.

3 octobre1990 - Les Whalers envoient Quenneville aux Capitals de Washington en retour d'une somme en argent. Il dispute neuf matchs avec les Capitals en 1990-91, sa dernière dans la LNH. Il termine sa carrière dans la LNH avec 190 points (54 buts, 136 passes) en 803 matchs.

À LIRE AUSSI : Les Blackhawks congédient Joel Quenneville, le remplacent par Jeremy Colliton | Les vétérans des Blackhawks tristes du congédiement de Quenneville

30 juillet 1991 -- Quenneville s'entend avec les Maple Leafs. Il passe la saison 1991-92 en tant que joueur et entraîneur adjoint avec St. John's dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

6 janvier 1997 - Après avoir agi à titre d'entraîneur dans la LAH (Springfield) et comme adjoint dans la LNH (Nordiques de Québec/Avalanche du Colorado), Quenneville obtient son premier poste d'entraîneur-chef dans la LNH avec les Blues de St. Louis. Il remplace Jim Roberts, qui avait remplacé Mike Keenan 18 jours plus tôt. Les Blues conservent une fiche de 18-15-7 sous les ordres de Quenneville et se qualifient pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais s'inclinent en six matchs contre les Red Wings de Detroit en quart de finale de l'Association de l'Ouest.

9 avril 2000 - Les Blues terminent la saison avec un dossier de 51-19-1 et 11 verdicts nuls, ce qui leur permet de mettre la main sur le trophée des Présidents pour la première fois. Leurs 114 points représentent toujours un record d'équipe. Les Sharks de San Jose surprennent toutefois les Blues en quart de finale de l'Association de l'Ouest en sept rencontres. Quenneville remporte le trophée Jack Adams à titre de meilleur entraîneur de la LNH.

24 février 2004 - Alors que les Blues sont en danger de rater les séries éliminatoires pour la première fois depuis 1978-79, Quenneville est congédié. Il a conservé une fiche de 307-191-18 avec 77 verdicts nuls en 593 matchs avec St. Louis. Ses 307 gains sont toujours un record des Blues.

7 juillet 2004 -- Quenneville retourne avec l'Avalanche alors qu'il est embauché afin de remplacer Tony Granato comme entraîneur-chef. Lorsque la LNH reprend ses activités après le lock-out en 2005, Quenneville guide l'Avalanche à la deuxième ronde des séries éliminatoires. L'équipe ne parvient pas à se qualifier pour la grande danse du printemps en 2006-07 malgré une récolte de points identique à celle de 2005-06 (95). Quenneville permet à l'Avalanche de retourner en séries en 2007-08, mais après l'élimination de l'équipe en deuxième ronde contre les Red Wings, il est congédié le 9 mai 2008.

16 octobre 2008 - Un mois après avoir été embauché par les Blackhawks à titre de dépisteur professionnel, Quenneville est appelé à remplacer Denis Savard comme entraîneur. Les Blackhawks, qui n'ont pas participé aux séries éliminatoires depuis 2002, conservent une fiche de 45-22-11 après l'arrivée de Quenneville, terminent au deuxième rang de la section Centrale et atteignent la finale d'association avant d'être éliminés par les Red Wings, qui vont éventuellement soulever la Coupe Stanley.

9 juin 2010 - Les Blackhawks remportent la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1961 lorsque Patrick Kane marque en prolongation du match no 6 de la Finale pour procurer à Chicago un gain de 4-3 contre les Flyers. Cette victoire met fin à une série de cinq revers de suite en Finale par les Blackhawks et permet à Quenneville de savourer son premier championnat dans la LNH à titre d'entraîneur.

24 juin 2013 -- Quenneville remporte la Coupe Stanley pour la deuxième fois avec les Blackhawks lorsque Chicago vient de l'arrière pour vaincre les Bruins de Boston 3-2 dans le match no 6 de la Finale. Ce gain vient couronner une saison où les Blackhawks ont terminé au premier rang du classement général de la LNH (36-7-5) après avoir obtenu au moins un point au cours de leurs 24 premiers matchs (21-0-3).

15 juin 2015 - Les Blackhawks soulèvent la Coupe pour la troisième fois en six saisons en défaisant le Lightning de Tampa Bay 2-0 dans le match no 6 de la Finale au United Center. C'est la première fois que les Blackhawks remportent la Coupe à domicile depuis 1938, et Quenneville devient le troisième entraîneur de l'histoire de la ville de Chicago à remporter au moins trois championnats, après George Halas avec les Bears dans la NFL et Phil Jackson avec les Bulls dans la NBA.

14 janvier 2016 - Les Blackhawks ont raison des Canadiens de Montréal 2-1 au Centre Bell pour procurer à Quenneville une 783e victoire, ce qui lui permet de devancer Al Arbour au deuxième rang de tous les temps dans l'histoire de la LNH. Le 3 avril, les Blackhawks défont les Bruins 6-4 pour donner à Quenneville une 800e victoire.

10 mars 2018 -- Quenneville dirige un 1608e match dans la LNH, ce qui le fait passer devant Arbour au deuxième rang de tous les temps derrière Bowman (2141). Chicago s'est alors incliné 7-4 devant les Bruins. Les Blackhawks terminent la saison avec un dossier de 33-39-10 et ratent les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2007-08.

6 novembre 2018 - Alors que les Blackhawks amorcent la saison avec une fiche de 6-6-3 au terme d'une série de trois revers au cours d'un périple dans l'Ouest canadien, Quenneville est congédié et remplacé par Jeremy Colliton. Il termine son séjour à Chicago avec un dossier de 452-249-96 (,627) en 797 matchs, ainsi qu'une fiche de 76-52 en séries éliminatoires, en plus d'être le seul entraîneur de l'histoire des Blackhawks à remporter la Coupe Stanley trois fois. Sa fiche en carrière est maintenant de 890-532-137 avec 77 verdicts nuls.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.