Skip to main content

Stastny : Vegas a encore le dessus sur Winnipeg

Après avoir éliminé les Jets en séries, les Golden Knights leur ont ravi leur joueur de centre

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

La première journée d'activités du marché des joueurs autonomes a permis aux Golden Knights de Vegas de signer une autre victoire aux dépens des Jets de Winnipeg.

Les Golden Knights, qui ont éliminé les Jets en cinq matchs en finale de l'Association de l'Ouest, ont conclu une entente de trois ans avec le joueur autonome et joueur de centre Paul Stastny, dimanche. Les détails financiers du contrat n'ont pas été dévoilés.

Stastny, qui a 32 ans, a complété la saison avec les Jets après avoir été échangé par les Blues de St. Louis, le 26 février. Il a inscrit 13 points (quatre buts, neuf passes) en 19 matchs du calendrier régulier avec les Jets, puis 15 points (six buts, neuf aides) en 17 rencontres des séries de la Coupe Stanley. Il a récolté 40 points (12 buts, 28 passes) en 63 affrontements avec St. Louis l'hiver dernier et il totalise 646 points (220 buts, 426 aides) en 824 matchs en carrière avec l'Avalanche du Colorado, les Blues et les Jets.

Stastny a fait savoir que les Golden Knights et les Jets lui ont tous deux avancé une offre solide.

« C'était fou, a-t-il dit. Samedi, les choses se sont accélérées. J'étais dans une situation particulière en ce sens que peu importe où je décidais d'aller jouer, je savais qu'il s'agissait de deux excellentes équipes et de deux formidables opportunités pour moi et ma famille. C'était gagnant-gagnant à ce titre. Au bout du compte, parfois il faut écouter son intuition. Parfois, c'est juste une question de comment le contexte se marie bien avec ce que tu recherches, en termes de hockey, de ta famille et de tout ce qu'il y a entre les deux. »

À LIRE: Tavares avec les Maple Leafs | Perron de retour avec les Blues

Stastny a dit avoir aimé ce qu'il a vu des Golden Knights à leur première saison dans la LNH.

« Ils jouent avec beaucoup de rythme, ils sont très combatifs et tout le monde est impliqué dans le match, pas juste un trio, a-t-il souligné. Ce sont les quatre trios. Quand tu préconises une telle approche, tu provoques beaucoup d'occasions et beaucoup de revirements, ce qui te permet de prendre possession de la rondelle. J'aime jouer avec des équipes qui sont combatives et qui sont portées vers l'avant, avec des équipes qui ne craignent pas de commettre des erreurs. C'était là un élément très important.

« Juste à regarder le genre de joueurs qu'ils ont, ils ont beaucoup de vitesse, plusieurs marqueurs. Et je trouve que j'ai ma place dans ce contexte. »

Le directeur général des Golden Knights George McPhee a indiqué qu'il convoitait les services de Stastny depuis un certain moment.

« C'est un joueur très talentueux et habile, a affirmé McPhee. C'est un fabricant de jeux et tu veux toujours avoir des fabricants de jeux. Les buteurs vont avoir de la difficulté à marquer s'ils n'ont pas un fabricant de jeux à leurs côtés. C'est ce qu'il est. C'est une bonne personne, un bon professionnel. Nous aimons avoir des joueurs de centre. Tu peux déplacer tes centres à différents endroits dans la formation, tu peux les mettre à l'aile, tu ne peux pas muter des ailiers au centre. »

Stastny permet aux Golden Knights de profiter d'une plus grande profondeur au poste de centre. Vegas, qui a pris le cinquième rang dans la LNH la saison dernière au chapitre des buts marqués (3,27 par match), a vu William Karlsson, qui est présentement joueur autonome avec compensation, occuper le poste de centre du premier trio en 2017-18. Les joueurs déjà sous contrat en vue de la prochaine campagne sont Cody Eakin, Erik Haula, Pierre-Edouard Bellemare et Ryan Carpenter.

Stastny a joué quasi exclusivement avec les ailiers Patrik Laine et Nikolaj Ehlers à Winnipeg.

Le directeur général des Jets Kevin Cheveldayoff a essayé de faire de Stastny plus qu'un simple joueur de location mais il n'a pas réussi, avant tout parce qu'il disposait d'une marge de manœuvre relativement mince au chapitre de sa masse salariale.

« Je n'ai pas eu l'occasion de communiquer avec Paul, mais je sais qu'il s'agissait d'une décision très difficile pour lui compte tenu des longues discussions que nous avons eues avec lui », a dit Cheveldayoff.

Les Jets ont sept joueurs qui sont autonomes avec compensation, notamment le gardien de but Connor Hellebuyck, qui a été finaliste pour le trophée Vézina, ainsi que Jacob Trouba et Josh Morrissey, les deux membres du premier duo de défenseurs de l'équipe.

Cheveldayoff a bougé samedi dans le but de se dégager un peu d'espace sous le plafond salarial et dans l'espoir de rembaucher Stastny, alors qu'il a échangé le gardien Steve Mason, l'attaquant et joueur autonome avec compensation Joel Armia et deux choix au repêchage aux Canadiens de Montréal en retour du défenseur des ligues mineures Simon Bourque.

« Nous avons été en mesure de franchir le premier obstacle pour essayer de créer le bon contexte pour pouvoir discuter avec [Stastny] quand nous avons bougé pour nous donner un peu plus d'espace sous le plafond, a noté Cheveldayoff. Si nous avions eu la chance de nous entendre avec lui, il aurait fallu retourner à la table d'opération et travailler davantage sur la formation. Ça n'a jamais été une question de capacité de payer, ou quoi que ce soit du genre. C'était plutôt ce que nous étions en mesure de faire. Bien que nous avons offert la même durée de contrat, évidemment le montant n'était pas le même. »

Cheveldayoff a déclaré que les Jets sont allés aussi loin qu'ils le pouvaient dans le but de s'entendre avec Stastny.

« Nous avons présenté notre meilleur visage, et même un peu plus, pour s'assurer de n'avoir aucun regret si ça ne s'avérait pas suffisant, a-t-il dit. Parce qu'en bout de ligne, c'était tout simplement la réalité de ce que nous pouvions faire ou non, compte tenu des beaux problèmes qui nous attendent dans le cadre de nos efforts pour garder cette solide équipe ensemble. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.