Skip to main content

Sissons : un joueur des grandes occasions pour les Predators

Son jeu dans les deux sens de la patinoire a aidé Nashville à prendre l'avance dans la série contre l'Avalanche

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - L'attaquant des Predators Colton Sissons sait comment élever son jeu en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Sissons a cinq points (trois buts, deux assistances) en quatre parties contre l'Avalanche du Colorado dans la série de première ronde de l'Association de l'Ouest et il compte 11 points (sept buts, quatre aides) à ses 12 dernières rencontres de séries.

« Je fais ce que j'ai à faire sur la glace », a simplement mentionné Sissons. « Je ne pense pas trop, je travaille fort et mes coéquipiers sont parvenus à me repérer dans des zones dangereuses et ils m'aident en ce moment. J'espère pouvoir continuer pendant un bout de temps. »

Nashville mène la série au meilleur de sept matchs 3-1 et accueille l'Avalanche pour le match no 5 vendredi (21 h 30 HE, NBCSN, SN360, TVAS, FS-TN, ALT).

Sissons a amassé 27 points (neuf buts, 18 passes) en 81 rencontres de saison régulière, tous des sommets en carrière. Mais son éclosion offensive contre l'Avalanche n'est pas le premier exemple de ce qu'il peut accomplir en séries.

Video: NSH@COL, #4: Sissons compte du côté du bouclier

Alors que les centres Ryan Johansen et Mike Fisher étaient blessés avant le match no 5 de la Finale d'Association Ouest 2017 contre les Ducks d'Anaheim, Sissons a été muté sur le premier trio. Il a bien répondu avec une mention d'aide dans le match no 5 et un tour du chapeau dans le match no 6, alors que Nashville a accédé à sa première Finale de la Coupe Stanley.

« Certains joueurs brillent dans les moments importants », a dit l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. « Il a prouvé qu'il est l'un de ces joueurs. Il s'est imposé pour nous de plusieurs façons. À différentes positions, offensivement, défensivement. Il connait un départ canon. »

Les Predators ont fait confiance à Sissons dans diverses situations cette saison. Il s'aligne sur la deuxième unité d'avantage numérique avec Kyle Turris et Kevin Fiala, il peut écouler des pénalités ou protéger des avances en fin de partie. Il peut également évoluer au centre ou à l'aile.

Contre l'Avalanche, Sissons a joué sur une ligne formée de Nick Bonino et Austin Watson. Son trio a parfois été appelé à affronter la principale unité de l'Avalanche composée de Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen.

« Il est un joueur tellement sous-estimé, a affirmé Johansen. Il est une partie important de notre équipe. Sa polyvalence, il joue dans toutes les situations, dans les deux sens de la patinoire. Il est un joueur tellement intelligent. Ça parait encore plus à ce temps-ci de l'année. Il fait bien toutes les petites choses et brille dans les moments importants. »

À LIRE : Hammond va amorcer le match no 5 pour l'Avalanche

Nashville a marqué au moins trois buts dans chaque match contre le Colorado. Sa constance en attaque a été cruciale et Sissons a sonné la charge. Ses cinq points le placent à égalité avec Watson, Johansen et Filip Forsberg au sommet des marqueurs des Predators, qui tenteront de conclure la série vendredi.

« Sissons est passé à un autre niveau », a dit le défenseur des Predators Ryan Ellis. « Il a eu une excellente saison régulière cette année. Un rôle plus important l'a aidé, évidemment. C'est un joueur des grandes occasions. Il élève son jeu d'un cran quand nous en avons besoin et il fait bien les petites choses. C'est très important en séries éliminatoires. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.