Skip to main content

Hextall quitte les Flyers la tête haute

L'ancien directeur général, qui a été congédié lundi, croit que l'équipe est en position d'accomplir quelque chose de grand

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Ron Hextall croit que les Flyers de Philadelphie ont un bel avenir, même s'il n'en fera pas partie.

Hextall a été congédié de son poste de directeur général des Flyers, lundi, 24 matchs après le début de sa cinquième saison. Philadelphie n'a donné aucun échéancier quant à la nomination d'un nouveau DG.

« Je pense que l'équipe est en position d'accomplir quelque chose de grand et je suis certain que mon successeur prendra de bonnes décisions et qu'ils finiront par remporter la Coupe Stanley », a-t-il mentionné lors d'une conférence de presse, vendredi, dans un hôtel situé juste en face du complexe d'entraînement des Flyers à Voorhees au New Jersey.

Les Flyers (10-12-2) rendent visite aux Penguins de Pittsburgh, samedi au PPG Paints Arena (19 h HE, NHLN-ATTSN-PT, NBCSP, NHL.TV). Ils montrent un dossier de 1-5-1 à leurs sept derniers matchs et sont au dernier rang de l'Association de l'Est.

Le président des Flyers Paul Holmgren a mentionné des différences de philosophie pour justifier le renvoi de Hextall. Ce dernier croit que Holmgren et lui avaient tous les deux comme objectif de remporter la Coupe Stanley, mais qu'ils voyaient chacun un chemin différent pour s'y rendre.

« Je pense que nous étions tous les deux à la recherche de la même chose, a expliqué Hextall. Peut-être que nous pensions pouvoir atteindre cet objectif d'une manière différente. Je ne connais pas toutes les différences de philosophie. L'autre jour, il a mentionné être un DG assez agressif et je suis plutôt posé quand tu me compares aux autres DG. Il y a trois phases : réduire la masse salariale et accumuler des actifs, développer de jeunes joueurs et les intégrer à la formation. La troisième phase est de vendre quand tu es obligé de le faire. Mais je ne sentais pas que nous étions dans cette phase. »

À LIRE AUSSI : Carter Hart sera prêt si les Flyers ont besoin de luiGagné : La patience a atteint sa limite à Philadelphie | Cinq questions avec… Daniel Brière | Le sort de Hakstol est entre les mains du prochain DG des Flyers

Les Flyers ont atteint les séries éliminatoires de la Coupe Stanley à deux reprises lors des quatre saisons de Hextall, mais ils se sont inclinés en six parties lors de la série de première ronde de l'Association de l'Est chaque fois. Ils ont baissé pavillon contre les Penguins de Pittsburgh, la saison dernière, et contre les Capitals de Washington, en 2016.

Les attentes ont grandi durant la saison morte quand l'attaquant James van Riemsdyk a signé un contrat de cinq ans pour se joindre à un noyau qui inclut les attaquants Claude Giroux, Jakub Voracek, Sean Couturier et Wayne Simmonds ainsi que les défenseurs Ivan Provorov et Shayne Gostisbehere.

Video: PHI@BUF: Couturier met la table pour Giroux

Mais van Riemsdyk a subi une blessure au bas du corps lors du deuxième match de la saison et a raté six semaines d'activités. Le jeu de puissance (26e, 15,7 pour cent) et l'infériorité numérique (30e, 70,9 pour cent) sont parmi les pires de la LNH. L'équipe accorde 3,58 buts par match, le troisième plus haut total dans la Ligue, et cinq gardiens ont obtenu au moins un départ devant le filet, un sommet dans la LNH.

Les jeunes joueurs qui doivent atteindre la prochaine étape, comme les attaquants Travis Konecny (21 ans) et Nolan Patrick (20) ainsi que les défenseurs Provorov (21) et Travis Sanheim (22), ont été inconstants.

« La situation devant le filet ne s'est pas aussi bien déroulée que je l'aurais espéré, tout comme la tenue des unités spéciales et la progression des jeunes joueurs », a relevé Hextall.

Même si Holmgren et Dave Scott, président de Comcast Spectacor, la compagnie qui est propriétaire des Flyers, ont encensé Hextall pour le développement d'un large bassin d'espoirs, le refus de Hextall d'échanger ces espoirs en retour d'aide immédiate a été l'une des différences de philosophie.

« C'était une grande question », a déclaré Scott, mardi. « Que pouvons-nous faire aujourd'hui pour améliorer l'équipe maintenant et non dans deux ou trois ans? »

Hextall a insisté pour dire que si la bonne occasion d'améliorer l'équipe s'était présentée, il n'aurait pas hésité à échanger un joueur plus jeune.

« Est-ce que j'ai voulu accélérer le processus? Absolument, a-t-il opiné. Si quelque chose avait été logique pour nous à court et à long terme, nous serions passés à l'action.

« Je ne voulais pas échanger un jeune joueur ou un espoir en retour d'un joueur dans la mi-trentaine qui nous aurait aidé cette année, mais qui nous aurait mis des bâtons dans les roues en ralentissant dans quelques années. J'ai été inflexible là-dessus. »

Malgré la façon dont les choses se sont terminées, Hextall s'est dit fier de ce que lui et son équipe ont bâti à Philadelphie.

Video: BOS@PHI: Giroux donne la victoire aux Flyers

« Je suis fier de mes quatre ans et demi ici, a-t-il dit. Nous avons tous travaillé fort, les dépisteurs, l'équipe de direction, les entraîneurs des ligues mineures et tous les joueurs. Nous avons travaillé fort et je trouve que nous avons accompli beaucoup de choses. Nous avons créé un département pour les statistiques avancées, nous avons créé un département de la science du sport, nous avons bâti un gymnase et une aire de développement (au complexe d'entraînement).

« Je suis fier de ce que nous avons accompli. Plusieurs choses n'ont pas paru. C'est un peu comme un canard dont les pattes nagent sous l'eau, mais tu n'obtiens pas les résultats. Mais je trouve que les résultats commencent à apparaître avec les jeunes joueurs. Je suis fier de ce que nous avons accompli en bâtissant l'équipe et en bâtissant les fondations de l'équipe. Je pense qu'ils sont en bonne position. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.