Skip to main content

Carter Hart sera prêt si les Flyers ont besoin de lui

Le gardien de but est au courant des discussions à son sujet, mais il a encore du travail à faire dans la Ligue américaine

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LAVAL - Un bref coup d'œil au mot-clic « Flyers » sur les réseaux sociaux suffit pour constater que le diable est aux vaches chez les partisans de Philadelphie. Leurs favoris sont au 29e rang dans la LNH avec une maigre récolte de 22 points en 24 matchs, et leurs gardiens ne livrent pas la marchandise.

Rien de très nouveau sous le soleil.

La solution, croient-ils? Rappeler le gardien Carter Hart des Phantoms de Lehigh Valley dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et lui confier le filet. Cela peut sembler drastique comme idée, étant donné qu'Hart n'a joué que 12 matchs au niveau professionnel, mais elle fait son petit bonhomme de chemin.

« C'est sûr que j'entends ça, mais ça ne me met pas plus de pression sur les épaules », a commenté le jeune homme de 20 ans en entrevue avec LNH.com. « La seule pression que j'ai, c'est celle que je me mets sur les épaules. J'aime la ville de Philadelphie et je sais que les amateurs sont passionnés au sujet de leurs équipes.

« J'ai vraiment hâte d'avoir la chance de jouer pour les Flyers bientôt, je l'espère. C'est excitant de faire partie d'une organisation qui peut compter sur ce genre de soutien. En même temps, ils savent que je suis en transition. »

Il était évident qu'Hart allait demeurer prudent dans ses réponses pour ne pas ajouter d'huile sur le feu. L'organisation vient tout juste de limoger le directeur général Ron Hextall, son adjoint Chris Pryor et l'entraîneur adjoint Gord Murphy.

Au cours d'une conférence de presse avec les médias de Philadelphie, le président de l'équipe Paul Holmgren a nié que le meilleur espoir de l'organisation était un sujet de discorde entre lui et Hextall.

À LIRE AUSSI : Gagné : La patience a atteint sa limite à PhiladelphieCinq questions avec… Daniel BrièreLe sort de Hakstol est entre les mains du prochain DG des Flyers

« Je suis en accord avec le raisonnement de Ron au sujet de Carter Hart, a indiqué Holmgren. Est-ce que nous pourrions le rappeler au cours de cette année pour voir où il en est? Je ne sais pas, peut-être. Mais de l'envoyer dans la mêlée avec 24 matchs de joués, je ne crois pas que nous en sommes là encore. »

Déjà que l'on voit rarement - voire jamais - un gardien de 20 ans faire le saut des rangs juniors juniors à la LNH, les Flyers joueraient avec le feu en envoyant Hart dans la gueule du loup alors que l'équipe a l'une des pires défensives de la Ligue.

Surtout que, de son propre aveu, Hart commence tout juste à trouver ses repères dans la Ligue américaine. Celui qui nous a habitués à l'excellence en remportant le titre de gardien de l'année de la LCH à ses deux dernières années avec les Silvertips d'Everett (WHL) montre des statistiques plus faibles qu'à l'habitude.

En 12 matchs cette saison, il affiche une moyenne de buts alloués de 3,61 et un taux d'efficacité de ,884 et est très inconstant.

« Le jeu est beaucoup plus rapide dans la Ligue américaine, a-t-il admis. En ce moment, je travaille fort pour établir une constance sur la patinoire et à l'extérieur. Je dois continuer de jouer selon mes forces et de croire en mon potentiel. Je sais que si je le fais, les bonnes choses vont venir.

« C'est un processus. Je suis convaincu que les choses vont devenir plus faciles et que mon timing sera meilleur. Je commence déjà à le sentir; le jeu a ralenti et les choses s'en vont dans la bonne direction. »

Prêt, pas prêt…

Malgré qu'il ne soit pas encore tout à fait à l'aise avec le niveau de jeu de la Ligue américaine, on sent qu'Hart se prépare mentalement à l'éventualité de donner ses premiers coups de patin dans la LNH dès cette saison.

« Pour l'instant, je me soucie des choses avec les Phantoms, a-t-il poursuivi. Je dois m'assurer de me préparer le mieux possible ici et de travailler fort chaque jour pour être prêt et demeurer en haut lorsque j'aurai l'appel ou quand je ferai le saut dans la LNH. »

Hart a bien fait lors du camp d'entraînement de l'équipe et a même failli amorcer la saison avec les Flyers en raison des blessures à Michal Neuvirth et à Alex Lyon. Hextall avait cependant préféré réclamer Calvin Pickard au ballotage quelques jours avant le début de la campagne pour épauler Brian Elliott.

« Je me sentais bien lors du camp, mais je sais que le niveau de jeu monte d'un cran en saison régulière et encore plus en séries, a reconnu Hart. Je dois continuer d'améliorer mon jeu ici pour être prêt à faire le saut, peu importe à quel moment ce sera. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.