Skip to main content

Roman Polak obtient un pacte d'un an des Maple Leafs

Le défenseur effectue un retour à Toronto après une transaction qui l'a envoyé à San Jose la saison dernière

par LNH.com / LNH.com

Le défenseur Roman Polak a signé un contrat d'un an avec les Maple Leafs de Toronto samedi. Les modalités financières n'ont pas été dévoilées.

 

Polak, âgé de 30 ans, est la définition même du défenseur à caractère défensif. Il n'a jamais amassé plus de cinq buts ou 21 points en une saison. Son travail est d'empêcher l'adversaire de s'inscrire au tableau. Polak s'est plutôt bien acquitté de cette tâche pour passer 10 saisons dans la LNH après avoir été sélectionné par les Blues de St. Louis en sixième ronde (180e au total) du repêchage 2004 de la LNH. Il a conclu la saison 2015-16 avec les Sharks de San Jose après avoir été acquis des Maple Leafs le 22 février.

L'arrière natif de la République tchèque cadre le mieux avec une équipe comme les Sharks qui jouent de manière robuste, ce qui lui permet d'utiliser son gabarit devant le filet pour libérer l'enclave. Il n'est toutefois pas un grand patineur, et ses limites ont été exposées au cours de la Finale de la Coupe Stanley, alors que les Penguins de Pittsburgh ont profité de son manque de vitesse. Polak et son partenaire Brenden Dillon se trouvaient sur la glace pour le premier but de Pittsburgh au cours des matchs no 2, 3 et 4, et ils ont été coincés dans leur territoire pendant de longs moments. Polak n'a pas amassé de point et a présenté un différentiel de moins-3 au cours de la défaite des Sharks en six matchs contre Pittsburgh, et sa mauvaise passe a directement mené au premier but du match no 2.

Lorsque Polak peut limiter le nombre d'erreurs qu'il commet dans son territoire et qu'il utilise régulièrement son gabarit à son avantage, il est un bon défenseur de troisième paire. Cependant, dans une ligue qui devient de plus en plus rapide chaque année, son manque de vitesse et d'aptitudes offensives signifie qu'il ne va jamais plus jouer un rôle plus important que celui-là. Néanmoins, dans les bonnes circonstances, il peut être un joueur de soutien utile.

 

En voir plus