Skip to main content

Ristolainen demeure dans les plans des Sabres

Le défenseur, qui est l'objet de rumeurs de transaction, sera placé dans « une position où il pourra connaître du succès », dit le DG

par Heather Engel / Correspondante indépendante NHL.com

BUFFALO - Rasmus Ristolainen demeure dans les plans des Sabres de Buffalo, a déclaré le directeur général Jason Botterill samedi.

« Nous continuons de communiquer avec Risto et d'essayer de bâtir cette équipe pour le placer dans une position où il pourra connaître du succès, a dit Botterill. Il veut gagner et nous voulons le placer dans une situation où il jouera bien. »

À LIRE AUSSI : Les Sabres commémorent leur 50e saison avec un nouveau chandailPominville ne prendra pas une décision précipitée sur son avenir31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Sabres

Les Sabres ont des besoins à l'aile droite et au centre, et le défenseur de 24 ans a été l'objet de rumeurs de transactions en tant que joueur avec la plus grande valeur pour combler ces besoins. Plus tôt ce mois-ci, Ristolainen a dit être incertain qu'il serait avec les Sabres à l'ouverture du camp d'entraînement.

« Tout ce que je peux dire, c'est que le 12 septembre, je vais être présent au camp d'entraînement d'une équipe de la LNH », a mentionné Ristolainen dans des commentaires traduits par le journal Buffalo News.

Le média finlandais MTV Sports a rapporté que Ristolainen voulait garder secrètes ses discussions avec les Sabres.

« Je n'ai pas été en mesure d'aider l'équipe à gagner, a-t-il dit. Les dernières saisons ont été difficiles et je n'ai pas été capable d'apprécier le hockey. »

Ristolainen a joué en moyenne un peu plus de 24 minutes par match en six saisons dans la LNH et il n'a pas obtenu moins de temps de glace depuis sa deuxième saison. Les Sabres n'ont jamais terminé plus haut que le sixième rang sur huit dans la section Atlantique au cours de ces saisons. Ça remonte à la saison dernière, la huitième de suite au terme de laquelle ils ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, la plus longue séquence active du genre dans la LNH.

Ristolainen, le huitième choix au total du Repêchage 2013 de la LNH, a encore trois saisons à écouler à son contrat de six ans qui lui rapporte 5,4 millions $ par saison, une entente qu'il a signée le 11 octobre 2016 alors que le DG Tim Murray était en poste.

Video: BUF@BOS: Ristolainen inscrit les Sabres au pointage

Ralph Krueger a dit avoir parlé avec Ristolainen après avoir été embauché comme entraîneur des Sabres, le 15 mai. Ç'a été un long appel et l'entraîneur a écouté ce que le défenseur avait à dire. Avec le camp d'entraînement qui s'amorce dans quelques semaines, Krueger a dit préparer sa première saison à Buffalo en tenant pour acquis que Ristolainen sera de la formation.

« Je pense que c'est très important d'écouter quand les joueurs me parlent, et ce qu'il m'a dit, c'est que si je suis son entraîneur, il sera prêt à faire ce qu'il faut pour élever son jeu d'un cran, a expliqué Krueger. C'est mon travail. Il est dans notre formation, et j'ai hâte de le diriger. »

Les acquisitions de Colin Miller et de Henri Jokiharju durant la saison morte, dans des transactions séparées avec les Golden Knights de Vegas et les Blackhawks de Chicago, permettent aux Sabres de miser sur cinq défenseurs droitiers qui pourraient jouer dans la LNH. Ristolainen, Brandon Montour et Zach Bogosian sont les autres, quoique Bogosian pourrait rater le début de la saison après avoir été opéré à la hanche en avril. 

« C'est ce que nous avons tenté de faire avec nos acquisitions : ajouter de la profondeur à notre défensive. Ajouter de la compétition, mais surtout de la profondeur, a indiqué Botterill. À la fin de la saison régulière, nous avons beaucoup parlé des attaquants et de l'importance d'avoir quatre trios capables de marquer. Mais c'est la même chose du point de vue de la défense. C'est la raison pour laquelle nous avons ajouté certains joueurs, histoire de diminuer les responsabilités de certains défenseurs. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.