Skip to main content

Rick Tocchet pourrait remplir un poste vacant d'entraîneur

L'entraîneur adjoint des Penguins aurait attiré l'attention des Sabres et des Panthers

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

NASHVILLE -- Les Sabres de Buffalo et les Panthers de la Floride ont encore un poste vacant d'entraîneur, et un candidat possible pour eux est l'adjoint des Penguins de Pittsburgh Rick Tocchet.

Tocchet, dont son nom a été mentionné en lien avec chaque équipe selon plusieurs reportages et rumeurs, a souligné qu'il n'a encore eu aucune conversation avec les directeurs des Sabres ou des Panthers.

« Je voudrais bien avoir une autre chance, mais honnêtement, personne n'est entré en contact avec moi », a déclaré Tocchet à la suite de l'entraînement des Penguins au Bridgestone Arena dimanche. « Je ne me concentre que sur la Finale de la Coupe Stanley. J'ignore ce qui se passera à la fin de la saison. »

Tocchet en est à sa troisième saison à titre d'adjoint des Penguins, qui tiennent une avance de 2-1 dans la série quatre de sept face aux Predators de Nashville. Le match no 4 aura lieu au Bridgestone Arena lundi (20h H.E.; TVA Sports, CBC, SN, NBC).

Tocchet a avoué que les Penguins représentent une grande raison pour laquelle son nom fait l'objet de rumeurs à Buffalo et en Floride, et pour laquelle ces deux équipes ont raison d'être intéressées.

« Quand tu fais partie d'une équipe gagnante, d'autres équipes vont considérer des personnes dans cette organisation, a expliqué Tocchet. C'est bon. C'est un bon élément de mon travail à Pittsburgh, tu es pris en considération parce que nous avons remporté beaucoup de matchs ces dernières années. Nous avons un excellent personnel. Mike Sullivan est un très bon entraîneur. Je le connais depuis longtemps et cela m'aide. Mais j'ignore ce qui se passera après la saison. »

Tocchet a compilé une fiche de 53-69-26 en tant qu'entraîneur-chef du Lightning de Tampa Bay entre 2008 et 2010. Il a également servi à titre d'adjoint avec les Coyotes de l'Arizona et l'Avalanche du Colorado après que sa carrière de joueur eut pris fin il y a 15 ans.

« Je voudrais bien avoir une autre chance, a-t-il répété. Aujourd'hui, la communication avec les joueurs est très importante, et c'est une de mes forces. J'ai été un joueur de premier trio, un joueur de quatrième trio et un joueur qui était laissé de côté. Je peux m'identifier à n'importe qui. La communication est une clé. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.