Skip to main content

CMH : Mark Stone assome les Allemands avec trois buts

Le Canada l'emporte aisément contre l'Allemagne; les États-Unis font de même face au Danemark

par LNH.com @LNH_FR

Le Championnat du monde 2019 de la FIHG présenté en Slovaquie mettra aux prises plusieurs joueurs de la LNH, présents et futurs, qui ne participent plus aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ce tournoi réunissant 16 pays se déroule du 10 au 26 mai.

Voici un résumé des matchs du 18 mai :

Canada 8, Allemagne 1 : Mark Stone (Golden Knights de Vegas) a réussi un tour du chapeau et Anthony Mantha (Red Wings de Detroit) a ajouté deux buts dans la victoire convaincante du Canada au Steel Arena à Kosice.

Thomas Chabot (Sénateurs d'Ottawa), Sam Reinhart (Sabres de Buffalo) et Anthony Cirelli (Lightning) ont également touché la cible pour le Canada (4-0-0-1, 12 points), qui a rejoint les Allemands au deuxième rang dans le groupe A. Dylan Strome (Blackhawks de Chicago) et Jonathan Marchessault (Golden Knights) ont chacun récolté deux passes, alors que le gardien Matt Murray (Penguins de Pittsburgh) a effectué 15 arrêts.

Yasin Eliz a marqué et Niklas Treutle a repoussé 41 lancers pour l'Allemagne (4-0-0-1, 12 points), qui a subi sa première défaite du tournoi.

Chabot a ouvert la marque à 2:01 de la première période avant que deux buts consécutifs de Stone, à 16:43 et puis à 6:02 de la deuxième période, aient donné au Canada une avance de 3-0.

« Nous avons eu un bon départ, et notre équipe s'améliore chaque jour, a dit Stone sur le site Web de la FIHG. Je crois que vous verrez beaucoup de nos joueurs commencer à avoir du succès individuel, parce que notre équipe commence à se souder.

« Ce fut probablement notre meilleur effort de 60 minutes. Je crois que nous avons bien joué du début à la fin. Nous voulons jouer de notre mieux alors que la ronde des médailles s'amorce. »

Eliz a inscrit l'Allemagne au pointage à 18:01 du deuxième vingt, mais Stone a complété son triplé 48 secondes plus tard pour faire 4-1.

Mantha a marqué deux fois en l'espace de 1:54 tôt en troisième, incluant un but incroyable en lançant entre ses jambes, pour porter l'avance du Canada à 6-1.

Tweet from @LNH_FR: Paaarrddoonnn ??? 😱😱 https://t.co/cFaEYpeimd

Cirelli a fait 7-1 à 13:10 de la troisième, puis Reinhart a complété la marque avec 5:28 à jouer.

 

États-Unis 7, Danemark 1 : Jack Hughes, le potentiel premier choix du repêchage 2019 de la LNH, a obtenu son premier point du tournoi dans un match du groupe A au Steel Arena.

Alex DeBrincat (Blackhawks) a réussi deux buts et une aide, alors que son coéquipier des Blackhawks Patrick Kane a obtenu trois passes pour les Américains. Ryan Suter (Wild du Minnesota) a obtenu deux aides et Cory Schneider (Devils du New Jersey) a réalisé 21 arrêts.

« [Schneider] a fait quelques arrêts importants en début de match, et je crois que nous nous sommes améliorés au cours du match pour obtenir trois points importants », a déclaré l'entraîneur des États-Unis Jeff Blashill (Red Wings). « Nous pouvons encore faire mieux en défensive, mais en général, je crois que nous avons fait de grands pas aujourd'hui. »

Frank Vatrano (Panthers de la Floride) et DeBrincat ont compté à 29 secondes d'intervalle à mi-chemin de la première période pour lancer les États-Unis en avant 2-0.

Clayton Keller (Coyotes de l'Arizona) a fait 3-0 à 14:24 de la première période, puis Chris Kreider (Rangers de New York) a creusé l'écart à 4-0 à 18:49 sur la remise de Hughes.

Les quatre buts des Américains sont survenus sur huit lancers contre le gardien Simon Nielsen, qui a été retiré du match après la première période en faveur de Patrick Galbraith, qui a effectué 11 arrêts.

Nick Oleson a été le marqueur pour le Danemark (1-1-0-3, 5 points) à 4:50 du deuxième vingt, mais les États-Unis ont répliqué avec des buts de DeBrincat et Dylan Larkin (Red Wings) à mi-chemin de la période pour faire 6-1.

Jack Eichel (Sabres) a fait 7-1 à 11:19 de la troisième période.

Les Américains (3-1-0-1, 11 points) ont besoin d'obtenir deux points au cours des deux dernières rencontres pour atteindre les quarts de finale.
 

Russie 3, Lettonie 1 : Nikita Kucherov (Lightning de Tampa Bay) a inscrit un but et une aide pour permettre aux Russes de signer leur cinquième gain de suite en battant la Lettonie dans un match du groupe B au Ondrej Nepela Arena de Bratislava.

Dmitry Orlov (Capitals de Washington) et Nikita Gusev ont marqué les autres buts pour la Russie, dont le gardien Andrei Vasilevskiy (Lightning) a effectué 26 arrêts pour signer sa quatrième victoire du tournoi.

Oskars Cibulskis a trouvé le fond du filet à 10:28 de la rencontre pour la Lettonie (2-0-0-3, 6 points), le premier but cédé par la Russie en 192:41.

La Russie a toutefois marqué trois buts sans riposte en période médiane, à partir du filet d'Orlov à la 27e seconde. Gusev a donné l'avance aux Russes à 3:50, puis Kucherov a doublé l'avance à 12:40.

« Un match comme ça, on se croirait en séries », a affirmé le défenseur russe Nikita Zadorov (Avalanche du Colorado) sur le site Web de la FIHG. « La Lettonie a une bonne équipe, très disciplinée. Ils ont lutté jusqu'à la fin. [Vasilevskiy] nous a parfois gardé dans le match. Le résultat aurait pu être différent aujourd'hui. »

Kucherov, qui a mené la LNH avec 128 points (41 buts) cette saison, a amassé 12 points dans le tournoi.

La Russie (5-0-0-0) mène le groupe B avec 15 points.
 

Norvège 7, Italie 1 : Stefan Espeland a réussi un but et une passe dans la victoire de la Norvège contre l'Italie dans un match du groupe B au Ondrej Nepela Arena.

Andreas Martinsen (Blackhawks) a récolté deux aides, et Henrik Holm a effectué 19 arrêts sur 20 tirs pour la Norvège (2-0-0-4, 6 points).

La Norvège tenait une avance de 1-0 après deux périodes grâce au but d'Alexander Reichenberg à 5:23 de la première période avant d'exploser avec six filets en troisième.

Angelo Miceli a offert la réplique pour les Italiens (0-0-0-6, 0 point). Andreas Bernard a réussi 28 arrêts.
 

Suède 4, Suisse 3 : Oliver Ekman-Larsson (Coyotes) a brisé l'impasse avec 8:13 à jouer en troisième période pour aider la Suède à défaire la Suisse dans leur match du groupe B au Ondrej Nepela Arena.

Ekman-Larsson a fait mouche 1:20 après que Gaetan Haas eut créé l'égalité pour les Suisses.

William Nylander (Maple Leafs de Toronto) a obtenu un but et une aide, alors qu'Erik Gustaffsson et Alexander Wennberg (Blue Jackets de Columbus) ont également fait mouche pour la Suède (4-0-0-1, 12 points). Henrik Lundqvist (Rangers) a effectué 21 arrêts.

Sven Andrighetto (Avalanche) et Joel Genazzi ont été les autres marqueurs pour la Suisse, qui a subi son premier revers du tournoi (4-0-0-1, 12 points). Reto Berra a réussi 25 arrêts.
 

Slovaquie 7, Grande-Bretagne 1 : Sept joueurs différents ont marqué tandis que le gardien Denis Godla a fait 16 arrêts dans la victoire de la Slovaquie contre la Grande-Bretagne dans leur duel du groupe A au Steel Arena.

Andrej Sekera (Oilers d'Edmonton), Tomas Tatar (Canadiens de Montréal), Martin Marincin (Maple Leafs), Michal Cajkovsky, Marian Studenic (Devils), Matus Sukel et David Bondra ont touché la cible pour la Slovaquie (3-0-0-3, 9 points).

La Slovaquie a pris les devants 2-0 en première période sur les buts de Sekera (2:04) et Tatar (2:25). Marincin a fait 3-0 à 9:02.

Mike Hammond a marqué l'unique but de la Grande-Bretagne (0-0-0-6, 0 point) tard en première période. Le gardien Jackson Whistle a cédé quatre buts sur 22 lancers avant d'être remplacé par Ben Bowns, qui a repoussé neuf tirs.

La Slovaquie n'atteindra pas les quarts de finale si les États-Unis défont l'Allemagne dimanche.


Horaire du dimanche 19 mai

Groupe A
Allemagne vs États-Unis, 10 h H.E. (NHLN)
France vs Finlande, 14 h H.E.

Groupe B
Autriche vs République tchèque, 10 h H.E.
Suisse vs Russie, 14 h H.E. (NHLN)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.