Skip to main content

Provorov coule le CH en prolongation

Le défenseur marque après 31 secondes de surtemps et les Flyers infligent un septième revers de suite aux Canadiens

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - L'hémorragie n'est pas stoppée, mais les Canadiens de Montréal ont, au moins, glané un point de classement dans le revers de 4-3 en prolongation que les Flyers de Philadelphie leur ont infligé au Centre Bell, samedi.

Le jeune défenseur Ivan Provorov a mis fin à la rencontre dès la 31e seconde du surtemps au terme d'une belle manœuvre individuelle.

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 30 novembre | Les Flyers ont puisé dans leurs réserves

« J'avais déjà tenté le coup à quelques reprises, mais c'est la première fois que ça fonctionne dans la Ligue nationale », a raconté Provorov, âgé de 22 ans, qui en est à sa quatrième saison dans la Ligue. « J'ai remarqué que c'était un attaquant qui jouait en défense et j'ai décidé de foncer. »

Provorov a aisément contourné Max Domi et il a déjoué Keith Kinkaid en soulevant le disque à courte distance, en s'amenant du côté droit.

Video: PHI@MTL: But spectaculaire de Provorov en surtemps

La série d'insuccès du Tricolore a donc atteint sept matchs (0-4-3). C'est une première séquence semblable pour lui depuis le début de la saison 2017-18.

« Nous avons fait beaucoup mieux en défense que dans les matchs précédents », a relevé l'entraîneur Claude Julien, en ne se disant pas satisfait pour autant. « Nous avons limité les occasions de marquer, surtout de grande qualité, face à des rivaux très menaçants à l'attaque.

« C'est un pas vers l'avant, a renchéri Julien. Nous avons été chercher un point. C'est mieux que rien. Nous pouvons bâtir là-dessus. »

Oskar Lindblom, son 11e but cette saison, Kevin Hayes, son huitième, et Travis Konecny, son neuvième, ont été les autres marqueurs des Flyers (15-7-5).

Tomas Tatar, avec ses huitième et neuvième filets de la campagne, et Joel Armia, son neuvième, ont fourni la réplique des Canadiens (11-9-6).

Le CH a encore eu un net avantage au chapitre des tirs, avec 42 sur le gardien Brian Elliott. Les Flyers ont mis Kinkaid à l'épreuve à 29 reprises.

Le Tricolore sera de retour en action dès dimanche face aux Bruins de Boston au TD Garden (19 h HE, RDS, SN, NESN, NHLN, NHL.TV). Il voudra venger l'affront que les Bruins lui a fait subir, mardi, en l'emportant 8-1 au Centre Bell. Il sera privé du défenseur Victor Mete, qui a abdiqué en deuxième période en raison d'une blessure au bas du corps. 

La bonne prescription

La première période a été plutôt somnifère, mais c'était en plein ce que le docteur avait prescrit au CH pour régler ses maux en défense.

Les hôtes sont retournés à leur vestiaire en avant 1-0 grâce à Armia qui a profité de la générosité d'Elliott dès la 19e seconde de jeu. Elliott n'a pas pu maîtriser son tir des poignets.

Les Flyers ont affiché plus de rythme en deuxième période et on a vu venir le but de Lindblom à 7:47. Le défenseur Justin Braun a tiré du côté droit et Kinkaid n'a pas vu la rondelle après qu'elle eut dévié sur Lindblom.

Tatar a redonné l'avance aux siens à 8:14, avant que Hayes ne recrée l'impasse à 8:59.

Video: Les Canadiens s'inclinent 4-3 en prolongation

En troisième période, les équipes ont échangé les buts tôt. Konecny a procuré les devants aux Flyers à 1:34 au terme d'un bel échange à trois. Tatar a ramené le score à égalité en supériorité numérique à 3:16.

Les Canadiens ont tenté d'en finir en temps réglementaire. Armia est passé proche au moment où s'égrenaient les dernières secondes. C'était le neuvième tir du Finlandais, qui a été tout feu tout flamme, samedi.

« Quand il décide d'être dominant, il peut certainement l'être, a commenté Julien. Il est fort physiquement et il possède des mains agiles et un puissant tir. Nous avons besoin qu'il soit à son mieux tous les matchs. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.