Skip to main content

Poste de capitaine des Oilers à pourvoir

Leon Draisaitl accorde son appui à Connor McDavid

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Ajoutez le nom de Leon Draisaitl à ceux qui estiment que Connor McDavid est prêt à s'acquitter de la tâche de capitaine des Oilers d'Edmonton.

« Il a tout ce qu'il faut », a affirmé mercredi le jeune attaquant des Oilers, qui fait partie d'Équipe Europe au tournoi de la Coupe du monde de hockey 2016. « Ce n'est jamais facile de prendre une concession sur ses épaules à l'âge de 19 ans, mais il a la capacité et le leadership pour le faire. Si c'est lui qu'on choisit, il fera un super capitaine. »

Les Oilers ont indiqué qu'ils vont nommer un capitaine au cours du camp d'entraînement de l'équipe. La saison dernière, la tâche a été répartie entre quatre joueurs : Taylor Hall, Jordan Eberle, Ryan Nugent-Hopkins et Andrew Ference, qui a occupé le poste de 2013 à 2015. Ference, âgé de 37 ans, n'a disputé que six matchs en 2015-16 avant d'être opéré à une hanche. Hall a été échangé aux Devils du New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson, le 29 juin.

McDavid est le grand favori des observateurs pour l'instant, même s'il n'a que l'équivalent d'une moitié de saison d'expérience dans la LNH. Victime d'une fracture de la clavicule au début de novembre, le tout premier choix au repêchage 2015 de la LNH a amassé 48 points, incluant 16 buts, en 45 matchs, la saison dernière.

Draisaitl, âgé lui-même de 20 ans, hoche la tête d'émerveillement quand on lui demande à quel point McDavid l'a impressionné à ses débuts dans la LNH.

« Il a montré beaucoup de belles choses, a-t-il avancé. C'est un joueur que les adversaires doivent continuellement avoir à l'œil parce qu'il peut faire des jeux ou s'échapper à tout moment. C'est un joueur très doué et un sacré bon gars. »

McDavid et Nugent-Hopkins évoluent au sein de l'équipe nord-américaine des 23 ans et moins, qui se mesurera à l'Équipe Europe dans une rencontre préparatoire, jeudi, au Centre Vidéotron. Les deux équipes vont s'affronter de nouveau, dimanche, au Centre Bell de Montréal.

« Je suis très proche de Connor et de Ryan. Ce sont deux très bons amis. J'admets que ce sera bizarre de les affronter », a résumé l'Allemand Draisaitl en admettant qu'il n'aurait pas détesté faire partie de l'équipe des 23 ans et moins qui est un amalgame de Canadiens et d'Américains.

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.