Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

Deux défenseurs de premier plan ne pourront aider leur équipe en fin de saison régulière

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Les blessures font partie de la réalité de la LNH, et elles sont un facteur déterminant dans la saison des poolers. Elles ont évidemment un impact direct sur le rendement des joueurs qui tombent au combat, mais elles offrent la chance à certains joueurs de se faire valoir. Tout au long de la saison, je donnerai une mise à jour du statut des joueurs blessés des différentes équipes de la LNH, tout en analysant lesquels de leurs coéquipiers verront leur rendement fluctuer en leur absence.

Semyon Varlamov (saison terminée) 

Le gardien numéro un de l'Avalanche du Colorado ne pourra aider son équipe dans sa tentative de décrocher une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, lui qui est blessé au genou. Cela veut donc dire que Jonathan Bernier devrait obtenir les deux derniers départs d'ici la fin de la campagne. Ce dernier a déjà relevé avec brio le défi de remplacer Varlamov lorsque le Russe a raté 11 matchs en janvier. Bernier a conservé une fiche de 8-2-1 ainsi qu'une moyenne de buts alloués de 2,09 et un pourcentage d'arrêts de ,938. Il a toutefois ralenti par la suite, lui qui a cumulé un dossier de 3-3-1 avec une moyenne de 3,59 et un pourcentage d'arrêts de ,895 à ses neuf dernières rencontres.

Video: COL@ANA: Bernier garde l'Avalanche en vie

La tâche de Bernier et du Colorado sera d'autant plus difficile que le défenseur le plus utilisé de l'équipe, Erik Johnson, a subi une fracture de la rotule. Les minutes de Johnson seront principalement absorbées par Nikita Zadorov, Tyson Barrie et Patrick Nemeth, alors que Samuel Girard aura les coudées franches sur la deuxième vague du jeu de puissance.

Ryan Suter (saison terminée)

La nouvelle de la qualification du Wild du Minnesota en séries éliminatoires a été assombrie par l'annonce de la blessure à Suter, victime d'une fracture à la cheville qui met un terme à sa saison. Son absence risque de faire très mal à l'équipe en séries éliminatoires, mais elle n'enchante pas non plus les poolers qui livrent une lutte acharnée pour décrocher le titre de leur ligue. Comme le défenseur numéro deux du Wild, Jared Spurgeon, est également absent pour au moins deux des trois derniers matchs du Wild, les poolers qui cherchent à grappiller quelques points en avantage numérique pourraient se tourner vers Matt Dumba et Jonas Brodin, et en dernier recours vers Ryan Murphy. Il faut toutefois souligner que le Minnesota va conclure sa saison avec un voyage de trois matchs contre les équipes de la Californie… qui ont toutes en commun de faire partie du top-5 de la ligue en infériorité numérique.

Video: DAL@MIN: Dumba bat Lehtonen d'un plomb en A.N.

L'absence de Suter et Spurgeon mettra aussi beaucoup de pression sur les épaules du gardien Devan Dubnyk. Ce dernier connaît une saison parsemée de hauts et de bas, mais il fait bien par les temps qui courent avec une fiche de 3-1-1 à ses cinq derniers matchs avec une moyenne de buts alloués de 1,38 et un pourcentage d'arrêts de ,949 avec un jeu blanc. L'entraîneur Bruce Boudreau a montré par le passé qu'il est en mesure de demander à ses équipes de resserrer le jeu défensivement quand le besoin s'en fait sentir, alors des matchs à bas pointage sont à prévoir pour les trois derniers matchs du Wild.

Cam Fowler (deux à six semaines en date du 3 avril)

Le défenseur le plus utilisé et le plus polyvalent des Ducks d'Anaheim pourrait rater les deux premières rondes des séries éliminatoires, si jamais les Ducks parviennent à se qualifier pour le bal printanier sans lui, alors qu'il est ennuyé par une blessure à une épaule. Ce n'est pas un seul joueur qui pourra remplacer Fowler, mais bien l'ensemble de la brigade défensive des Ducks. Ses responsabilités en supériorité numérique vont principalement incomber à Brandon Montour, puis, dans une moindre mesure à Hampus Lindholm. Ce dernier forme avec Josh Manson une paire qui a été très constante à forces égales, et ce duo devrait voir son temps de glace augmenter en l'absence de Fowler. Montour occupe déjà le premier rang parmi les arrières d'Anaheim au chapitre des tirs et des points en avantage numérique, et représente une belle option pour les poolers, surtout qu'il reste encore aux Ducks trois matchs à disputer.

Video: NJD@ANA: Montour complète un beau jeu de passes

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.