Skip to main content

Poolers : Trois joueurs à surveiller au ballottage

Au cours de cette dernière semaine de la saison régulière, ces trois joueurs pourraient faire la différence pour les poolers

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 20 pour cent des ligues sur Yahoo.

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Richard Panik, Coyotes de l'Arizona (13 pour cent) - Les Coyotes de l'Arizona forment l'une des bonnes équipes de la ligue depuis environ un mois, et ils sont menés à l'attaque par leur duo dynamique formé de Derek Stepan (13 points en 12 matchs) et de la sensationnelle recrue Clayton Keller (15 points en 12 matchs). Panik est celui qui complète ces deux joueurs à forces égales en plus de patiner avec eux sur la première vague du jeu de puissance. Panik, qui a été acquis par les Coyotes des Blackhawks de Chicago dans la transaction impliquant Anthony Duclair, a profité de cette occasion pour récolter neuf points (cinq buts, quatre passes), dont trois en avantage numérique, à ses neuf derniers matchs. L'attaquant de 27 ans a montré par le passé qu'il pouvait être un bon complément à deux joueurs vedettes, et il cherchera à cimenter sa place dans la formation de l'Arizona, alors qu'il devra batailler avec les jeunes joueurs de l'organisation la saison prochaine.

Video: STL@ARI: Keller envoie une superbe passe à Panik

Phillip Di Giuseppe, Hurricanes de la Caroline (0 pour cent) - Di Giuseppe avait fait une première apparition sur le radar des poolers en 2015-16, alors qu'il avait bien fait dans la Ligue américaine de hockey (18 points en 25 matchs) avant de réussir son passage dans la LNH avec 17 points en 41 parties. Il n'a toutefois pu s'accrocher à un poste régulier avec les Hurricanes depuis, faisant la navette entre la Caroline et les Checkers de Charlotte dans la LAH au cours des deux dernières campagnes. Il a disputé 46 matchs avec les Hurricanes cette saison, mais jouait un rôle marginal avec un temps de glace bien souvent inférieur à 10 minutes par rencontre. L'entraîneur Bill Peters a toutefois augmenté ses responsabilités depuis le début du mois de mars, et Di Giuseppe n'a pas été utilisé pendant moins de 11 minutes depuis le 13 mars. Di Giuseppe se retrouve maintenant sur un trio complété par Jeff Skinner et Elias Lindholm, ce qui l'a aidé à récolter sept points à ses six derniers matchs, en plus de présenter un différentiel de plus-5 et de décocher 18 lancers au cours de cette séquence. Tous les joueurs des Hurricanes sont en audition d'ici la fin de la saison, alors que l'équipe n'a pas de directeur général en poste en ce moment, alors ce n'est pas la motivation qui va manquer pour Di Giuseppe au cours des trois derniers matchs de la saison.

Video: CAR@NJD: Di Giuseppe trouve la lucarne

Bobby Ryan, Sénateurs d'Ottawa (14 pour cent) - L'attaquant des Sénateurs a déçu plusieurs poolers au fil des ans, alors que son immense potentiel, qui a fait de lui le deuxième choix au total du repêchage 2005 derrière un certain Sidney Crosby, ne semble pas lui permettre de s'imposer régulièrement sur la feuille de pointage. Les blessures l'ont également ralenti, et il a tendance à fonctionner par séquences. Toutes ces tendances ont été parfaitement illustrées au cours des deux derniers mois. Il est revenu au jeu à la suite d'une blessure à une main le 22 février après une absence de trois semaines. Il a alors connu une séquence de six points en six matchs, avant d'être blanchi au cours des sept matchs suivants. Il vient de nouveau de se mettre en marche avec six points à ses six derniers duels, lui qui patine aux côtés de Matt Duchene et Ryan Dzingel. Il évolue également sur la première vague du jeu de puissance, malgré le fait qu'il n'a obtenu que quatre points en avantage numérique cette saison. Avec quatre parties à l'horaire, Ryan voudra laisser une bonne impression à l'état-major d'Ottawa avant une saison morte qui s'annonce occupée pour les Sénateurs.

Video: OTT@CAR: Ryan pivote et ouvre la marque pour Ottawa

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.