Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Les Islanders doivent une fière chandelle à leurs gardiens depuis le début de la saison

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

C'est possiblement parce que c'était l'Halloween la dernière semaine, mais on a assisté à ce qui ressemble à un phénomène paranormal dans les derniers jours : la tenue des Islanders de New York, qui surfent sur une séquence de cinq victoires consécutives, dont deux contre les puissants Penguins de Pittsburgh.

Comment expliquer les succès des Islanders? Il faut regarder vers le filet.

Thomas Greiss et Robin Lehner connaissent d'incroyables débuts de saison. Le premier a une fiche de 4-2-0, une moyenne de buts accordés (m.b.a.) de 1,85 et un pourcentage d'arrêts (% arr.) de ,944 en huit matchs. Quant à Lehner, sa fiche est de 4-2-1, sa m.b.a. de 2,45 et son % arr. de ,928.

Pourtant, on parle de deux gardiens qui ont connu des saisons de misère l'an dernier. Lehner, avec les Sabres de Buffalo, n'a remporté que 14 de ses 53 matchs. Quant à Greiss, son % arr. a été de ,892 à titre d'adjoint de Jaroslav Halak.

Il faut remonter à l'été dernier pour trouver une explication. Lorsque Barry Trotz a quitté les Capitals de Washington pour se joindre aux Islanders, il a amené avec lui à Brooklyn l'entraîneur des gardiens Mitch Korn, son fidèle compagnon depuis que Trotz a pris les rênes des Predators de Nashville pour la première saison de l'équipe, en 1998-1999. Korn a suivi Trotz à Washington en 2014, puis à New York l'été dernier.

La feuille de route du nouveau directeur des gardiens des Islanders est plutôt relevée. Au fil de sa carrière, il a travaillé avec des gardiens vedettes comme Tomas Vokoun, Pekka Rinne et Braden Holtby. 

L'arrivée de Korn semble donc avoir eu un effet sur les performances des deux gardiens. Greiss fait d'ailleurs son entrée dans ce palmarès au 19e échelon, puisqu'il semble s'être emparé de la tête dans la lutte avec Lehner pour le poste de partant. Ses performances devraient le placer plus haut, mais comme Lehner risque d'obtenir plus de départs que la moyenne, je me garde une gêne.

Pendant ce temps, à Washington, Holtby semble s'ennuyer de Korn. Ses performances, tout comme celles des Capitals, ne sont pas à la hauteur. Toutefois, on peut douter qu'une lutte survienne entre lui et Pheonix Copley pour le poste de gardien numéro un, contrairement à l'an dernier quand Philipp Grubauer s'est emparé du rôle en milieu de saison. Holtby devrait donc continuer d'obtenir la majorité des départs des Capitals.

Voici donc, pour les poolers, le Top-25 des gardiens de la LNH :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 2e

3. Connor Hellebuyck, WIN
La semaine dernière : 3e

4. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 5e

5. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 6e

6. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 4e

Son équipe vient de connaître deux très difficiles semaines avec une séquence de sept défaites consécutives, séquence qui a pris fin dimanche soir. Les performances de Gibson s'en sont ressenties, mais il est n'est absolument pas le responsable de cette série de défaites. Les Ducks ont marqué en moyenne 1,85 but par match durant cette séquence. Peu de gardiens auraient fait mieux.

7. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 9e

Dubnyk continue de grimper à la vitesse de l'éclair dans ce classement, et ce, même s'il a permis quatre buts et subi la défaite face aux Canucks la semaine dernière. Le Wild se pointe le nez vers le sommet de la LNH et Dubnyk a disputé quatre des cinq derniers matchs de son équipe. À ce rythme, il va amasser beaucoup de points pour les poolers. Sa seule faille? Il n'a toujours pas de blanchissage cette saison.

8. Antti Raanta, ARI
La semaine dernière : 14e

Les Coyotes connaissent une séquence de cinq victoires consécutives. Est-ce que l'équipe pourra maintenir ce type de performances? Difficile à prédire, mais Raanta mérite de faire un bond spectaculaire dans ce classement, non seulement parce que ses statistiques sont parmi les meilleures de la LNH, mais aussi parce que les huit gardiens qui se retrouvent derrière lui dans ce palmarès font preuve d'une grande inconstance depuis le début de la saison.

9. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 7e

Beaucoup de performances inégales pour Murray depuis qu'il est revenu au jeu après avoir subi une commotion cérébrale, mais la dernière semaine a été très difficile. Il a subi trois défaites, dont deux contre les Islanders de New York, et a accordé 11 buts en 153 minutes de jeu. La pire performance pour un gardien cette semaine. Il se doit d'être meilleur.

10. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 11e

11. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 10e

12. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 8e

13. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 13e

14. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 12e

15. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 15e

16. Sergei Bobrovsky, CLB
La semaine dernière : 16e

17. Carter Hutton, BUF
La semaine dernière : 20e

Hutton continue de bien faire, même si ça ne se traduit pas toujours par des victoires. Par exemple, cette semaine, il a pris part à trois matchs et maintenu de bonnes statistiques avec une moyenne de buts accordés de 2,34 et un pourcentage d'arrêts de ,922. Sa fiche? Trois défaites, dont une en prolongation. Les Sabres fonctionnent par séquence depuis le début de l'année et n'ont signé qu'une victoire à leurs cinq dernières sorties. Ce n'est malheureusement pas ce qui va aider un gardien dans un pool.

18. Keith Kinkaid, NJD
La semaine dernière : 17e

19. Thomas Greiss, NYI
La semaine dernière: s.o.

20. Cam Talbot, EDM
La semaine dernière : 21e

21. Jake Allen, STL
La semaine dernière : 19e

22. Corey Crawford, CHI
La semaine dernière : 24e
  
23. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 23e

24. Craig Anderson, OTT
La semaine dernière: 22e

25. Roberto Luongo, FLA
La semaine dernière : 25e
À son premier match depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps, Luongo a signé une victoire de 4-2 sur les Jets de Winnipeg lors de la Série globale de la LNH en Finlande. Les Panthers connaissent un affreux début de saison - ils sont au 30e rang du classement général. Ils auront besoin du Québécois en grande forme.

A quitté le top-25 : Jonathan Quick, LAK
Malheureusement, Quick a subi une blessure au genou et ratera une bonne portion de la saison. Les Kings connaissent de nombreuses difficultés et Jack Campbell, qui n'avait disputé que sept matchs dans la LNH avant le début de la saison, tentera de sauver les meubles. Une lourde commande pour le gardien de 26 ans.

À surveiller : Mikko Koskinen, EDM
À l'âge de 30 ans, il se fait tard pour tenter de devenir un joueur régulier dans la LNH. C'est ce que tente de réussir Mikko Koskinen avec les Oilers d'Edmonton. Le gardien a remporté ses trois premiers départs dans la LNH et l'entraîneur Todd McLellan n'a pas hésité à l'utiliser lors de deux matchs de suite cette semaine. Il serait étonnant qu'il devienne le partant de l'équipe, mais il forcera Cam Talbot à être meilleur.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.