Skip to main content

Poolers : Futur et présent se côtoient en Arizona

L'arrivée massive dans la LNH des jeunes joueurs de l'organisation des Coyotes est une source d'optimisme

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Le nouveau directeur général des Coyotes de l'Arizona, John Chayka, a été fort occupé depuis le début de la saison morte. Il a ajouté des munitions à sa brigade défensive, toujours menée par l'incroyable Oliver Ekman-Larsson, en mettant la main sur le défenseur Alex Goligoski et en le mettant sous contrat pour les cinq prochaines années, en plus d'embaucher l'attaquant Jamie McGinn sur le marché des joueurs autonomes. Il a sélectionné deux excellents espoirs au repêchage 2016 de la LNH avec le centre Clayton Keller et le défenseur Jakob Chychrun, en plus de créer de l'espace dans son alignement en rachetant le contrat du vétéran joueur de centre Antoine Vermette. Le vétéran Shane Doan a accepté un contrat d'un an, et le capitaine tentera d'aider les jeunes attaquants Max Domi et Anthony Duclair dans leur progression, eux qui sont ses remplaçants désignés sur les ailes.

 

Sous-évalué : Michael Stone - Stone évolue dans l'ombre d'Ekman-Larsson depuis son arrivée dans la LNH en 2011-12, mais il représente une excellente option pour les poolers, lui qui s'est imposé comme l'un des meilleurs défenseurs de la LNH l'an dernier dans les pools multicatégories. Seuls lui et Jake Muzzin des Kings de Los Angeles ont atteint les plateaux des 35 points, 135 lancers bloqués, 135 mises en échec, 160 tirs, 10 points en avantage numérique et 60 minutes de punition. Difficile d'apporter une contribution plus complète! L'arrivée de Goligoski pourrait amputer son temps de jeu en supériorité numérique (2:53 par match l'an dernier), mais Stone va demeurer un très bon choix comme troisième défenseur pour les poolers.

30 en 30 Coyotes: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Grands enjeux

Surévalué : Martin Hanzal - Saison après saison, Hanzal affiche une moyenne de point par match supérieure à 0,6 en plus d'être parmi les meneurs de la ligue au chapitre du rendement sur les mises en jeu et d'être le meneur chez les attaquants des Coyotes pour les mises en échec par match. Le problème avec Hanzal est que malgré de bonnes moyennes, son nombre de matchs limité l'empêche d'afficher des totaux étincelants. Hanzal n'a en effet pas pris part à plus de 65 parties depuis la saison 2010-11, et jusqu'à ce qu'il prouve que son corps lui permet de disputer une saison complète, les poolers doivent le considérer comme un joueur qui amasse un maximum de 40 points et qui apporte une contribution moyenne dans les autres catégories.

Carte cachée : Christian Dvorak - Si la présence de Dylan Strome dans l'alignement des Coyotes à l'occasion du match d'ouverture est presque acquise, celle de Dvorak est plus incertaine, mais l'impact des deux joueurs sur la formation pourrait être très semblable. Dvorak a été sensationnel avec les Knights de London dans la OHL l'an dernier avec une récolte de 121 points en 69 matchs de saison régulière avant d'enchaîner avec 35 points en 18 rencontres des séries éliminatoires et 12 points en quatre parties au tournoi de la Coupe Memorial. Le 58e joueur sélectionné au repêchage 2014 peut évoluer au centre et à l'aile, et a déjà joué sur le même trio que Max Domi à London. Il risque d'amorcer la saison dans la LAH, mais pourrait être de retour en Arizona rapidement, et pas dans un rôle de soutien.

Prêt à rebondir : Mike Smith - Smith a connu un début de saison misérable l'an dernier avec un pourcentage d'arrêts de ,901 et une moyenne de buts alloués de 3,06 avant de voir une blessure aux muscles abdominaux le contraindre à l'inactivité pendant trois mois. À son retour au jeu en mars, il a été sensationnel avec un pourcentage d'arrêts de ,944 et une moyenne de buts alloués de 1,81. Les Coyotes devraient former une équipe plus compétitive avec la progression de leurs jeunes joueurs et l'arrivée de McGinn et Goligoski, ce qui devrait permettre à Smith d'engranger plus de victoires. Même s'il est inconcevable qu'il maintienne le rythme affiché à son retour au jeu, il est encourageant de voir que Smith est encore capable d'offrir des prestations du genre.

Espoir à surveiller : Dylan Strome - Le rachat du contrat de Vermette ouvre la porte toute grande à Strome en vue de la prochaine saison, ce dernier ayant dominé la OHL après avoir été repêché au troisième rang du repêchage 2015 de la LNH avec une récolte de deux points par match (111 points en 56 parties). Avec la fragilité de Hanzal et ses aptitudes, Strome pourrait facilement pivoter l'un des deux premiers trios de l'équipe avant longtemps en plus d'être utilisé régulièrement en avantage numérique. Excellent fabricant de jeux, cet imposant joueur de centre de 6 pieds 3 pouces fait partie du noyau de l'avenir de l'équipe, et cet avenir commence à ressembler au présent.

Situation des gardiens : Avec son rendement en fin de saison, Smith a confirmé qu'il était toujours le gardien numéro un de cette équipe. Si jamais il devait se blesser à nouveau ou connaître un début de campagne semblable à celui de la dernière saison, le jeune Louis Domingue a montré qu'il pouvait se tenir son bout dans la LNH. En 39 matchs, Domingue a conservé une fiche de 15-18-5 avec un pourcentage d'arrêts de ,912. Il a été particulièrement solide au cours des deux premiers mois de la blessure à Smith avec une fiche de 12-7-4 et un pourcentage d'arrêts de ,918 avant de s'essouffler quelque peu. Son contrat de deux ans à un volet lui assure d'évoluer à temps plein dans la LNH et d'obtenir une trentaine de départs cette saison.

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.