Skip to main content

P.K. Subban a fait la connaissance de ses coéquipiers

Le défenseur qui a été obtenu des Canadiens en juin a hâte de repartir à neuf avec les Predators

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Pour la première fois depuis le début de sa carrière dans la LNH, le défenseur P.K. Subban a entrepris le camp d'entraînement avec une autre équipe que les Canadiens de Montréal.

 

Les Predators de Nashville ont amorcé leur camp, jeudi, en soumettant leurs joueurs à des tests physiques hors glace et en les conviant à des réunions. Pour Subban, que Nashville a obtenu des Canadiens le 29 juin en retour du vétéran défenseur et capitaine Shea Weber, c'était là l'occasion d'apprendre à connaître plusieurs de ses nouveaux coéquipiers.

« C'est différent comme sensation parce que d'habitude, quand tu t'amènes au camp d'entraînement, ce n'est pas pour chercher à faire la connaissance de nouveaux joueurs, a noté Subban. D'habitude, ce sont eux qui viennent à moi, alors la situation est un peu différente, mais j'aime ça. Arriver dans un nouveau vestiaire, c'est excitant. Rencontrer de nouveaux joueurs, de nouveaux dirigeants, de nouveaux employés, c'est un moment excitant. »

 

Les coéquipiers de Subban semblent l'avoir accueilli à bras ouverts. Ce dernier a participé à des séances d'entraînement informelles avec d'autres joueurs des Predators pendant plusieurs jours avant le début du camp, et ses nouveaux alliés croient qu'en raison de sa personnalité extravertie, il pourra s'épanouir dans une ville comme Nashville.

 

« Tout le monde sait que c'est un gars démonstratif, qui joue au hockey avec passion, a affirmé le capitaine Mike Fisher. Parfois, dans un monde du hockey qui a tendance à rester plus discret, c'est quelque chose de nouveau, mais je pense que c'est une bonne chose. »

 

Subban reconnaît avoir vécu avec émotion le fait d'avoir été échangé par la seule équipe pour laquelle il ait jamais joué dans la LNH, mais il a dit avoir hâte de repartir à neuf.

 

« Il y a eu beaucoup de hauts et de bas sur le plan émotif, c'est sûr, a dit Subban. J'ai joué pendant six ans à Montréal, j'ai été repêché par cette équipe en 2007, j'ai connu plusieurs grands moments avec cette organisation. Les moments positifs occupent une place plus importante que les moments négatifs. Ç'a été une expérience positive pour moi de jouer à Montréal, mais le moment est venu de tourner la page. C'est un nouveau chapitre qui commence. Une transaction a été réalisée, et maintenant je m'attends à disputer le reste de ma carrière ici à Nashville. »

 

Weber avait agi comme capitaine des Predators depuis le début de la saison 2010-11, et certains se demandent si son départ aura un effet sur la chimie qu'il y avait au sein de l'équipe. Pour sa part, au lieu de réagir à certains des commentaires qu'on a fait à son sujet, Subban a déclaré qu'il préférait laisser son jeu sur la patinoire parler en son nom.

 

« Il y a beaucoup de choses qui se disent, a-t-il souligné. Au bout du compte, il y beaucoup de gens qui ont des micros, des stylos et des calepins, et je ne me peux pas me mettre à répondre à chaque personne qui a émis une opinion à mon propos basée sur des 'faits'. En ce qui me concerne, je préfère laisser mon jeu parler pour moi et j'ai hâte de montrer que je peux être un élément important au sein de cette équipe à partir de maintenant. Comme je l'ai dit, j'ai toujours été du genre à vouloir laisser mes gestes parler à ma place. Il y a eu beaucoup de choses qui ont été dites durant la saison morte et je suis maintenant content de pouvoir passer à l'action. »

 

Subban semble s'ajuster rapidement à sa nouvelle vie à Nashville et il réalise déjà l'impact qu'il pourrait avoir au sein de la communauté. Nashville est reconnue comme une ville accueillante, et Subban dit l'avoir déjà constaté.

 

« C'est impossible de ne pas se sentir à l'aise dans cette ville, a-t-il dit. Je suis ici depuis six ou sept jours ; j'ai l'impression que je suis ici depuis six ou sept ans. Les gens sont extrêmement, extrêmement gentils. J'ai tellement hâte que ma famille vienne me rejoindre ici et vive la même chose. »

 

Nashville a beaucoup évolué en tant que marché de hockey depuis que les Predators ont commencé à jouer dans la LNH en 1998-99. Mais l'équipe n'a jamais misé sur un joueur avec autant de talent et autant de potentiel au chapitre du marketing en raison de son charisme. Subban s'est dit prêt à faire ce qu'il est capable de faire pour aider à rendre le hockey encore plus populaire.

 

« C'est vrai dans tous les sports professionnels mais ça l'est encore plus au hockey, le but est d'aider à développer la popularité de son sport, a noté Subban. En bout de ligne, c'est de sport-spectacle dont on parle ici. Nous devons jouer de façon à garder les partisans dans leurs sièges, et l'argent qu'ils paient nous permet de nourrir nos familles.

 

« Plus nous amènerons des gens à s'intéresser au hockey, plus le hockey s'en portera mieux ; alors tout ce qu'on peut faire pour aider à construire une base, que ce soit avec la Ligue ou avec Nashville… Je serai on ne peut plus heureux de m'impliquer. Je trouve que c'est important. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.