Skip to main content

Patrice Bergeron se souvient que le gamin avait beaucoup de talent

Le vétéran des Bruins de Boston voit Sean Couturier des Flyers lui faire la lutte pour son trophée fétiche

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Patrice Bergeron se souvient très bien du gamin qui gravitait autour de l'équipe junior pour laquelle il évoluait dans la LHJMQ à l'âge de 17 ans, le Titan d'Acadie-Bathurst.

« Le jeune avait beaucoup de talent pour son âge. Il embarquait souvent sur la glace avant et après nos séances d'entraînement. On le voyait dans l'entourage de l'équipe », a évoqué Bergeron, mardi, à 24 heures de la Cérémonie de remise des trophées 2018 de la LNH présentée par Hulu, qui aura lieu mercredi (20 h HE, NBCSN, SN) au Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas.

Le jeune en question, c'est Sean Couturier des Flyers de Philadelphie. Celui qui se retrouve finaliste avec lui pour l'obtention de son trophée fétiche, le Frank J. Selke. Anze Kopitar des Kings de Los Angeles complète le trio de finalistes.

À LIRE : Une nomination que chérit Roberto Luongo | Boyle a vaincu le cancer et composé avec la santé fragile de son fils

« C'est drôle parfois comment c'est un petit monde, comme on dit », a continué le vétéran joueur de centre des Bruins de Boston. « Sean était indéniablement doué, mais on ne pouvait pas prédire où ça l'amènerait. C'est particulier que nous soyons en nomination ensemble. »

Sean Couturier le gamin a eu un accès privilégié aux joueurs du Titan au cours de la saison 2002-03 parce que son père Sylvain agissait à titre d'adjoint à l'entraîneur Réal Paiement.

« C'était peu de temps après notre arrivée à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, s'est remémoré Couturier mardi. Je n'ai pas pu côtoyer Patrice longtemps parce qu'il n'est resté que pendant une saison avec le Titan. J'étais tellement jeune, je ne peux pas dire que j'ai pris des trucs de lui, mais je me rappelle qu'il était un excellent joueur. Il a gradué dans la LNH à l'âge de 18 ans, ce qui est remarquable. Je n'ai pas eu l'occasion de le revoir après son départ, mais il a toujours été un modèle pour moi depuis que je l'avais connu. »

Bergeron a dit avoir continué de suivre le cheminement du jeune Couturier au fil des années.

Video: TBL@BOS, #4: Bergeron et Krug font la paire en A.N.

« Je me suis surtout intéressé à son parcours à partir de sa sélection au repêchage de la LHJMQ par les Voltigeurs de Drummondville en 2008 (deuxième au total). Il a par la suite été un choix de premier tour des Flyers en 2011 (huitième au total). »

L'histoire à portée de main

Bergeron pourrait écrire une page d'histoire mercredi s'il remportait le trophée Selke pour la cinquième fois de sa carrière. Bob Gainey des Canadiens de Montréal et lui sont les seuls quadruples lauréats du titre de meilleur attaquant à caractère défensif dans la LNH.

Bergeron, qui sera bientôt âgé de 33 ans, a été décoré de l'honneur l'an dernier ainsi qu'en 2012, en 2014 et en 2015. Gainey a eu la mainmise sur le trophée entre les années 1978 et 1981.

La compétition sera toutefois vive pour lui cette année. Kopitar des Kings possède une longueur d'avance, lui qui est également finaliste pour le prestigieux titre de joueur par excellence de la LNH.

« Ce n'est pas quelque chose à quoi je pense. Si ça arrive, ça arrivera », a commenté Bergeron, qui récupère d'une opération à l'aine qu'il a subie à Boston il y a une dizaine de jours.

Video: PIT@PHI, #6: Couturier donne l'avance aux Flyers

Le patineur natif de L'Ancienne-Lorette, près de Québec, n'a disputé que 64 matchs cette saison, obtenant 63 points, incluant 30 buts. Il a présenté un différentiel en défense de plus-21 et un taux de réussite de 57,3 pour cent sur les mises au jeu.

« C'est toujours un honneur d'être finaliste », a poursuivi Bergeron qui est en lice pour la septième fois en carrière. « Je suis très reconnaissant. Mais je n'en fais pas un objectif annuel. »

Kopitar, âgé de 30 ans, a été le huitième marqueur de la LNH. Il a atteint des sommets personnels au chapitre des buts (35), des passes (57) et des points (92) points. Il a montré un différentiel en défense de plus-21 et un taux d'efficacité sur les mises au jeu de 54,1 pour cent.

Couturier, âgé de 25 ans, a repoussé ses limites à l'attaque, avec 31 buts et 45 passes pour 76 points et le 27e rang des marqueurs. Il a conservé un différentiel de plus-34 et un bon rendement de 52,8 pour cent sur les mises au jeu.

« C'est un formidable honneur de voir ses efforts être récompensés, a commenté Couturier. Vous ne jouez pas pour recevoir des trophées, mais c'est agréable de voir qu'on apprécie ce que vous faites. Uniquement que de me retrouver dans la même catégorie que Patrice et Anze, c'est un superbe honneur. »

Kopitar a remporté le trophée en 2016. Il est finaliste pour la quatrième fois au cours des cinq dernières années. Cette saison, il a été l'attaquant de la LNH le plus utilisé avec 1810:58 de temps de glace.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.