Skip to main content

Ovechkin n'est pas prêt à parler de retraite

L'attaquant russe, qui aura 34 ans en septembre, a encore deux saisons à écouler à son contrat

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

Alex Ovechkin a déclaré qu'il ne veut pas discuter des spéculations selon lesquelles il pourrait prendre sa retraite quand son contrat avec les Capitals de Washington viendra à échéance après la saison 2020-21.

« Nous en discuterons dans deux ans », a affirmé le capitaine des Capitals à LNH.com, jeudi, lors d'un entretien téléphonique de Pékin, où il vient de conclure un voyage à titre d'ambassadeur de la LNH pour accroître la popularité du hockey en Chine.

Les spéculations à propos de l'avenir d'Ovechkin viennent d'une entrevue datant du 1er août, au cours de laquelle il a indiqué à l'agence de presse russe TASS que la durée de sa carrière sera déterminée par sa santé.

À LIRE AUSSIOvechkin conclut son voyage en Chine sur la Grande Muraille

« J'ai encore deux ans à écouler à mon contrat », a mentionné Ovechkin lors d'une conférence de presse organisée par TASS. « Nous verrons si je continuerai ma carrière parce que tout dépend de ma santé. »

Ovechkin, le premier choix du Repêchage 2004 de la LNH, figure au 13e rang de l'histoire de la LNH avec 658 buts en 1084 matchs. Avec 42 buts cette saison, il deviendrait le huitième joueur de l'histoire à inscrire 700 filets dans la LNH.

Après avoir initialement dit que le record de Wayne Gretzky de 894 buts dans la LNH était imbattable, Ovechkin a indiqué à LNH.com en avril que l'idée de dépasser Gretzky commençait à lui plaire. Il lui faudrait au moins cinq autres saisons pour y arriver.

« Je dois rester en santé et en bonne condition physique, a dit Ovechkin. Je tenterai de le faire, mais tu ne sais jamais ce que l'avenir te réserve. »

À l'approche de son 34e anniversaire, le 14 septembre, Ovechkin demeure au sommet de son art à l'aube de sa 15e saison dans la LNH. Il a mené la LNH avec 51 buts en 2018-19. Il s'agit de la huitième fois qu'il atteint le plateau des 50 buts et de la huitième fois qu'il mène la Ligue au chapitre des buts, un record de la LNH.

Video: WSH@TBL: Ovechkin marque 50 buts pour la 8e fois

Sa longévité s'explique en partie par son dévouement à s'entraîner pendant l'été. Ovechkin a eu un horaire chargé en Chine, mais il a amené son entraîneur personnel, Pavel Burlachenko, afin de s'entraîner entre les ateliers de hockey pour les jeunes et les visites de lieux touristiques. Ovechkin a visité la Grande Muraille de Chine, jeudi.

« Oui, il est ici, mais en raison du décalage horaire et de tous les événements, c'était difficile de trouver le temps pour m'entraîner, a admis Ovechkin. Mais nous avons tenté de faire de notre mieux. »

Ovechkin comprend l'importance de l'entraînement à mesure qu'il prend de l'âge. Il a réussi trois saisons consécutives d'au moins 50 buts entre 2013 et 2016, mais cette production a chuté à 33 buts en 2016-17. Ovechkin a redoublé d'efforts à l'entraînement pour réduire sa masse de gras et reprendre un peu de la puissance et de la vitesse qu'il avait perdues dans son coup de patin.

Il a rebondi pour mener la LNH avec 49 buts en 2017-18 et guider les Capitals vers leur première conquête de la Coupe Stanley en dominant la LNH avec 15 buts en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Avec une saison morte écourtée à la suite de cette victoire, Ovechkin a de nouveau modifié son régime d'entraînement. Il a eu plus de temps pour se rétablir cet été après que les Capitals eurent été éliminés en première ronde des séries par les Hurricanes de la Caroline, et il a dit être au niveau souhaité sur le plan physique à cinq semaines de l'ouverture du camp d'entraînement.

« Je me sens bien, a dit Ovechkin. Mon entraîneur-chef est heureux. Mon entraîneur personnel est également heureux, alors je le suis aussi. »

Ovechkin compte retourner chez lui à Moscou, vendredi, et il s'attend à revenir dans la région de Washington lors de la dernière semaine du mois d'août pour y aller de ses derniers préparatifs avant le début du camp. Il sera de retour dans une équipe changée à la suite de la retraite du défenseur Brooks Orpik, des transactions impliquant le défenseur Matt Niskanen (Flyers de Philadelphie) et l'attaquant Andre Burakovsky (Avalanche du Colorado) et des départs des joueurs autonomes sans compensation Brett Connolly (Panthers de la Floride) et Devante Smith-Pelly (sans contrat).

« C'est le côté business du hockey, a commenté Ovechkin. C'est dur de voir certains joueurs prendre leur retraite et de voir tes amis se joindre à d'autres équipes, mais nous en discuterons davantage lorsque je serai de retour à Washington. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.