Skip to main content

Ovechkin est fier de disputer son 1000e match avec les Capitals

Le capitaine se considère chanceux d'avoir passé l'entièreté de sa carrière à Washington

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Pour Alex Ovechkin, c'est comme si c'était hier qu'il effectuait ses débuts dans la LNH à l'âge de 20 ans avec les Capitals de Washington en marquant deux buts dans un gain de 3-2 contre les Blue Jackets de Columbus, le 5 octobre 2005.

Un nouveau monde s'ouvrait devant le natif de Moscou, qui ne parlait que peu l'anglais à l'époque, vivait dans un appartement non loin de la Maison-Blanche et avait besoin d'un GPS pour trouver son chemin lors de sa saison recrue.

« Mais quand je me rendais aux matchs, c'était un sentiment incroyable, vous comprenez?, a dit Ovechkin. Mon rêve se réalisait et j'avais la chance de jouer avec et contre de grands joueurs. Ça restera gravé dans ma mémoire à tout jamais. »

Maintenant âgé de 32 ans, Ovechkin jouera son 1000e match dans la LNH quand les Capitals rendront visite aux Penguins de Pittsburgh au PPG Paints Arena dimanche (19 h 30 HE, NBCSN, NHL.TV).

« J'ai été chanceux d'être repêché ici, a affirmé Ovechkin. Dès le départ, j'ai senti que ce serait ma deuxième maison. L'organisation, les partisans et la communauté ont été géniaux avec moi. C'est bien de pouvoir jouer pour une seule équipe si longtemps et d'être resté en santé pour réaliser tout ça. »

Récemment, on dirait que le capitaine des Capitals réussit un exploit pratiquement chaque semaine.

Le 25 janvier, contre les Panthers de la Floride, il a rejoint Nicklas Backstrom pour devenir le deuxième joueur de l'histoire des Capitals à récolter 500 assistances avec l'équipe.

Le 26 février, contre les Blue Jackets, il a disputé son 984e match avec Washington, surpassant la marque établie par Calle Johansson, un sommet dans l'histoire de la concession.

Le 3 mars, contre les Maple Leafs de Toronto, il a atteint le plateau des 40 buts pour la neuvième fois au cours de sa carrière de 13 saisons dans la LNH. Il est ainsi devenu le sixième joueur dans l'histoire de la Ligue à marquer 40 filets ou plus dans au moins neuf saisons, rejoignant Wayne Gretzky (12), Marcel Dionne (10), Mario Lemieux (10), Mike Bossy (9) et Mike Gartner (9).

Le 12 mars, contre les Jets de Winnipeg, il a marqué son 600e but, devenant le 20e joueur dans l'histoire de la Ligue à atteindre ce plateau, et le quatrième à le faire en moins de 1000 matchs, rejoignant Gretzky, Lemieux et Brett Hull.

Video: WPG@WSH: Ovechkin inscrit son 600e but dans la LNH

Avec quatre parties à jouer cette saison, Ovechkin mène la Ligue avec 45 filets et pourrait en marquer 50 pour la huitième fois de sa carrière. À part Gretzky et Bossy, personne n'a marqué au moins 50 buts dans plus de six campagnes.

Ovechkin apprécie tous ces exploits, mais il a avoué que disputer 1000 matchs dans la LNH et le faire avec les Capitals est ce qui compte le plus pour lui.

« C'est un moment spécial, a-t-il décrit. Mille matchs avec la même organisation, c'est plutôt bien, et je serai le premier joueur à le faire à Washington. »

Selon le Elias Sports Bureau, Ovechkin deviendra le 57e joueur à disputer 1000 rencontres dans la LNH avec une seule équipe, et le 50e qui aura joué ses 1000 premières parties avec la même formation.

Ovechkin tire beaucoup de fierté de sa durabilité - il a raté 29 matchs en carrière et aucun depuis 2015-16 - et d'avoir joué pour une seule équipe. Il était âgé de 22 ans lorsqu'il a signé un contrat de 13 ans avec les Capitals en 2008 et il n'a aucun regret, une décennie plus tard.

« Si je pouvais revenir en arrière, je signerais pour 16 ans en sachant ce qui s'est produit », a-t-il déclaré.

Les Capitals en ont eu pour leur argent. À ses 999 premiers matchs, Ovechkin a établi des records d'équipe avec 603 buts, 227 buts en avantage numérique, 101 buts gagnants, 22 filets en prolongation, 20 tours du chapeau et 1118 points. Ses 515 passes le placent au deuxième rang dans l'histoire des Capitals derrière les 586 aides de Backstrom.

« Chez Alex, je pense que ce qui a toujours été sous-estimé est sa durabilité et le fait qu'il se soit rendu à 1000 matchs et 600 buts rapidement », a mentionné le propriétaire des Capitals Ted Leonsis. « Nous sommes très reconnaissants envers Alex pour son dévouement, sa façon de se préparer, sa manière d'avoir gagné en maturité et le fait qu'il dorme bien et s'hydrate bien. Il est le pilier de notre concession. »

Leonsis a avoué qu'il voudrait que le contrat d'Ovechkin soit bon pour 15 saisons. Les Capitals ont joué 402 matchs consécutifs à guichets fermés au Capital One Arena et, selon l'équipe, les revenus engendrés par la vente de billets ont augmenté de 167 pour cent depuis 2007-08, la première saison où les Capitals se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec Ovechkin.

« En matière de contributions, il n'y a aucun doute qu'il est le meilleur athlète, le plus productif, dans l'histoire de Washington, a affirmé Leonsis. Beaucoup d'entre nous se souviennent de quoi avait l'air l'équipe avant son arrivée et je ne pourrais être plus reconnaissant envers le rôle qu'il a joué. J'ai toujours senti que nous étions ensemble dans tout ça. »

Les Capitals, qui ont trois points d'avance sur les Penguins au premier rang de la section Métropolitaine, sont qualifiés pour les séries éliminatoires pour une quatrième saison consécutive, la 10e fois au cours des 11 dernières saisons. La seule chose manquante au tableau de chasse d'Ovechkin : une Coupe Stanley. Et il aimerait rectifier le tir le plus rapidement possible.

« La chose la plus importante pour nous est de remporter la Coupe Stanley et je veux gagner », a dit Ovechkin.

Le destin a voulu que le 1000e match d'Ovechkin survienne à Pittsburgh contre les Penguins, qui lui ont brisé le cœur tellement de fois, éliminant les Capitals à trois reprises, dont lors des deux plus récentes saisons. Ovechkin a minimisé cette coïncidence en évoquant une question de temps.

« Ça aurait pu être plus tôt, ou plus tard, mais j'ai été chanceux de ne pas me blesser et d'avoir pu jouer autant de matchs avec une seule organisation », a-t-il conclu.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.