Skip to main content

Nouveau décor, mais même gardien fidèle au poste pour les Golden Knights

Au lac Tahoe, Fleury aura la chance de montrer qu'il demeure l'une des pierres angulaires de Vegas

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

La saison 2020-21 ne s'annonçait pas particulièrement mémorable pour le gardien des Golden Knights de Vegas Marc-André Fleury, et pas seulement en raison de la pandémie de COVID-19 qui perturbe les activités de la LNH.

Relégué au rôle de second à la suite de l'acquisition de Robin Lehner à la date limite des transactions la saison dernière, Fleury a regardé, impuissant, ses coéquipiers être éliminés en finale d'association par les Stars de Dallas. Et comme l'équipe a décidé d'accorder une nouvelle entente de cinq saisons à Lehner au cours de la saison morte, il semblait destiné à jouer les seconds violons à nouveau.

À LIRE AUSSI : Lehner fort probablement absent au lac TahoeAvalanche : Landeskog sera de retour pour le match au lac Tahoe

Toutefois, une blessure subie par Lehner a forcé la main de l'entraîneur Peter DeBoer, et le Québécois de 36 ans permet aux Golden Knights de se maintenir parmi l'élite de la LNH, comme il l'avait fait au cours de la première saison de l'histoire de l'équipe.

Samedi, il aura la chance de montrer à la planète hockey qu'il fait toujours partie de l'élite de sa profession, alors que les Golden Knights vont affronter l'Avalanche du Colorado dans le premier de deux matchs de l'évènement « La LNH dehors au lac Tahoe » (15 h (HE); TVAS, NBC, SN1, SN).

« Il mérite d'amorcer cette rencontre », a noté DeBoer.

C'est le moins que l'on puisse dire. Avec une fiche de 7-2-0, un pourcentage d'arrêts de ,937, une moyenne de buts alloués de 1,56 et deux blanchissages, il est tout simplement dominant. Il occupe d'ailleurs le premier rang de la LNH parmi les gardiens qui ont amorcé au moins cinq matchs.

« On sait que 'Flower' est l'un des meilleurs gardiens de la Ligue, c'est évident », a lancé William Carrier au cours d'une visioconférence avec les médias, vendredi. « L'an dernier, l'équipe a décidé d'aller chercher un autre bon gardien, et comme bien des formations cette saison avec le calendrier condensé, on a décidé d'y aller avec deux bons gardiens. 

« Mais là, Marc-André a la chance de jouer avec la blessure à Lehner. Il pratique fort, il est toujours content pour les gars, que ce soit sur la glace ou sur le banc. Tous les gars sont heureux de le voir bien faire. »

Ils étaient effectivement nombreux dans l'entourage de l'équipe à se réjouir de voir le Sorelois être envoyé dans la mêlée pour le premier match extérieur de l'histoire de l'équipe qu'il a aidée à rendre immensément populaire sur la Strip de Vegas.

« Son impact sur cette équipe depuis sa sélection au repêchage d'expansion a été phénoménal, a renchéri DeBoer. En tant qu'entraîneur, j'ai eu à prendre des décisions difficiles dans la bulle en séries éliminatoires, à la suite de l'acquisition de Robin Lehner. 

« Certains joueurs ne réalisent pas qu'ils arrivent à la fin de leur carrière, et n'apprécient pas les moments comme celui-ci à leur juste valeur. Je sais pour lui en avoir parlé qu'il est heureux de prendre part à ce moment, à ce match spécial. »

Video: COL@VGK: Fleury ferme la porte devant Bellemare

L'arrivée de Lehner n'a pas dû être facile à accepter pour Fleury, qui avait amorcé 164 des 249 matchs de l'histoire des Golden Knights. La similitude avec la situation qui s'est produite avec les Penguins de Pittsburgh, alors qu'il a été poussé vers la sortie par Matt Murray après des années de loyaux services, n'a pas dû lui échapper.

Ce serait bien mal connaître Fleury de croire qu'il allait se mettre à bouder dans son coin.

« Il joue de manière incroyable pour nous depuis la perte de Robin. Nous savons que si nous faisons une erreur, il sera là pour nous sauver, a mentionné le capitaine Mark Stone. De voir 'Flower' prendre le taureau par les cornes et nous permettre de poursuivre sur notre lancée, c'était très important pour nous.

« Il est l'une des pierres angulaires de cette équipe depuis ses tout débuts, et c'est en partie grâce à lui que tout le monde veut jouer pour Vegas. Il est vraiment heureux de jouer demain. »

C'est tout naturel qu'il soit heureux. Comme il est tout naturel que ce soit le gardien le plus important de l'histoire de l'équipe qui dispute le match le plus unique de son histoire.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.