Skip to main content

Table ronde : Quel joueur rebondira cette saison?

Les experts du LNH.com croient que Pacioretty connaîtra du succès sous le soleil de Vegas, tandis que Drouin devrait mieux faire à sa deuxième campagne avec le Tricolore

par LNH.com @LNH_FR

Alors que la saison 2018-19 s'amorce mercredi, les experts du LNH.com ont participé à une table ronde pour répondre à diverses questions. En interagissant entre eux, nos experts ont donné leur opinion sur plusieurs sujets chauds à travers la LNH. Aujourd'hui, on leur a demandé quel joueur va rebondir de la manière la plus spectaculaire cette saison. Voici les réponses :

Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

C'est l'ancien capitaine des Canadiens de Montréal Max Pacioretty qui va remporter la palme cette saison.

Après avoir atteint le plateau des 30 buts et 60 points à chacune des cinq dernières saisons de 82 matchs de la LNH, Pacioretty a connu une saison 2017-18 très difficile, à l'instar du reste de la formation des Canadiens, avec seulement 17 buts et 37 points.

Le nouveau porte-couleurs des Golden Knights de Vegas a déjà montré qu'il possédait une belle chimie avec Paul Stastny et Alex Tuch en matchs préparatoires avec une récolte de trois buts. Je ne serais pas surpris de le voir atteindre les plateaux des 40 buts et 70 points pour la première fois de sa carrière.

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com

Pour ma part, je me tourne vers le joueur de centre des Blue Jackets de Columbus Alexander Wennberg.

Après avoir affiché une progression constante depuis son arrivée dans la LNH avec 20 points (2014-15), 40 points (2015-16) et 59 points (2016-17), Wennberg a déçu avec seulement 35 points (huit buts, 27 passes) en 66 matchs la saison dernière.

Les Blue Jackets avaient des plans ambitieux pour lui, alors qu'on l'a jumelé avec l'attaquant Artemi Panarin au début de la saison 2017-18. La chimie n'a pas opéré comme prévu et une blessure au dos est venue contrecarrer les plans du centre de 24 ans, qui n'a jamais semblé être pleinement remis. La recrue Pierre-Luc Dubois l'a d'ailleurs dépassé au sein de la hiérarchie des Blue Jackets.

De retour en santé, Wennberg pourrait retrouver la touche de fabricant de jeux qui a fait son succès il y a deux ans. Si Dubois devait être frappé par la guigne de la deuxième année, on donnera toutes les chances à Wennberg de démontrer son intelligence et sa vision du jeu. Je ne serais pas surpris qu'il atteigne de nouveaux sommets personnels dès cette saison.

Video: CHI@CBJ: Wennberg place Columbus en avant en A.N.

Guillaume Lepage, journaliste LNH.com

Je ne sais pas si on peut appliquer l'expression « rebondir » à Jonathan Drouin parce qu'il n'a pas connu une grande baisse de régime la saison dernière, mais j'ai bien l'impression qu'il s'agira de l'année de son éclosion.

Lorsqu'ils ont fait son acquisition contre Mikhail Sergachev l'été dernier, les Canadiens s'attendaient à mieux qu'une production de 46 points, dont 13 buts. Son adaptation à la position de centre ne s'est pas faite en douceur, mais tout ça semble être du passé puisque tout indique qu'il sera utilisé à l'aile cette saison.

Avec ce qu'il a démontré au cours du calendrier préparatoire, je ne serais pas surpris qu'il surpasse sa meilleure production en carrière - 21 buts et 32 aides en 73 matchs en 2016-17 avec le Lightning - même si le Tricolore ne sera pas l'une des puissances de la Ligue.

Video: ROUGES vs. BLANCS: Drouin marque avec précision

Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com

Si Drouin a éprouvé des difficultés à Montréal l'an dernier, il n'était pas seul. Pacioretty a connu sa pire saison en carrière.

Pacioretty a été blessé physiquement, mais, à la lumière des révélations des dernières semaines, il l'était aussi au niveau de son amour-propre. C'est pourquoi il avait demandé une transaction et il l'a obtenue.

Maintenant à Vegas, Pacioretty se retrouve dans un nouvel environnement qui lui permettra d'être heureux. Ça aidera à sa production, mais ce ne sera pas le seul élément qui lui permettra de revivre. Il retrouvera chez les Golden Knights son bon ami Stastny. Les deux s'entendent bien, surtout sur la patinoire. Il est le centre capable de refiler la rondelle que n'a jamais eu Pacioretty à Montréal. Les deux devraient s'entendre à merveille. 

De plus, l'entraîneur Gerard Gallant connaît bien Pacioretty. Il était adjoint chez les Canadiens lorsque l'Américain a connu sa meilleure saison en carrière avec 39 buts. Il permettra rapidement à l'ancien capitaine du Tricolore de retrouver sa touche.

Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com

Mon joueur trampoline pour cette saison est nul autre qu'Erik Karlsson. Le défenseur vedette devrait connaître une saison du tonnerre sous les chauds rayons de soleil de la Californie. La récolte de 62 points (en 71 matchs) qu'il a obtenue chez les Sénateurs d'Ottawa la saison dernière est bien en deçà des standards d'excellence qu'il a établis. C'est surtout son rendement en défense de moins-25 qui sonne faux. 

On se rappelle qu'il avait commencé la saison en retard parce qu'il n'était pas complètement rétabli de l'opération à une cheville qu'il avait subie. Il a mis du temps avant de retrouver ses repères et, encore là, il n'a jamais été au sommet de sa forme. Il a vécu des moments difficiles sur le plan personnel, avec la perte de son enfant à naître. Au terme de la saison, une controverse impliquant la conjointe de Mike Hoffman et sa conjointe a été dévoilée au grand jour.

Le Suédois va faire profiter au maximum aux Sharks de San Jose son nouveau départ dans un environnement sain, avec un butin d'au minimum un point par match.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.