Skip to main content

CH : Lutte corsée à la ligne bleue

Neuf défenseurs sont toujours présents au camp d'entraînement et une course pourrait se dessiner pour le dernier poste disponible

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD -- Les Canadiens de Montréal ont beau avoir retranché deux défenseurs et en avoir soumis deux autres au ballottage, mardi, la lutte pour un poste au sein de la brigade demeure très corsée.

Des neuf défenseurs toujours dans la course, certains ont un poste assuré avec l'équipe comme Jeff Petry, Karl Alzner et Victor Mete tandis qu'on peut avancer avec une certaine assurance que Mike Reilly et Noah Juulsen en ont assez fait jusqu'ici au camp pour en mériter un. 

Si cette prémisse s'avère, il ne resterait plus qu'un poste à combler pour quatre défenseurs : Jordie Benn, David Schlemko, Xavier Ouellet et Simon Després, qui est toujours à la recherche d'un contrat.

Du nombre, Ouellet est peut-être celui qui a une légère longueur d'avance en raison de ses aptitudes en relance. Il a aussi moussé sa candidature avec deux buts face à l'équipe B des Maple Leafs, lundi, lui qui a été limité à cinq buts en 141 matchs en carrière avec les Red Wings de Detroit. 

« Je trouve qu'en général je joue bien, a dit le Québécois de 25 ans. J'essaie d'être solide défensivement et le jeu de transition est l'une de mes forces. C'est une chose que j'ai été capable d'amener dans les trois premiers matchs que j'ai joués. 

« Maintenant, c'est d'être constant. C'est le plus gros point. Tout le monde savait que j'étais capable de jouer comme ça. C'est de le faire tous les soirs et je me sens bien physiquement pour le faire. »

Video: Xavier Ouellet sur sa performance contre Toronto

Cela vient d'autant plus mettre en relief l'importance des deux derniers matchs du calendrier préparatoire contre les Maple Leafs au Centre Bell, mercredi (19h30 HE; RDS, TSN2), et face aux Sénateurs, samedi à Ottawa.

Surtout qu'à quelques jours du début de la saison, les formations adverses risquent de ressembler davantage à ce qu'elles seront à compter du 3 octobre.

À LIRE : Suzuki et Ward parmi les joueurs retranchés par le CH mardiByron prêt à vivre avec de plus grandes attentes

« C'est un gars qui a été dans la Ligue, qui a un peu d'expérience et on l'a vu hier soir. Il a un bon tir et il l'a utilisé même s'il n'est pas un marqueur », a déclaré l'entraîneur Claude Julien à propos de Ouellet.

« Je ne le discréditerai pas, il l'a fait parce qu'il a joué un bon match. Mais nous n'affrontions pas une équipe de la LNH hier, non plus. Les décisions difficiles que nous aurons à prendre vont peut-être s'éclaircir une fois que nous aurons joué les deux prochains matchs. »

Julien n'a d'ailleurs pas fermé la porte à conserver huit arrières avec la formation pour amorcer la saison, lui qui a précisé que son objectif était de sélectionner « les sept ou huit meilleurs défenseurs, peu importe s'ils sont gauchers ou droitiers ».

Cette situation tiendra jusqu'à ce que le vétéran Shea Weber soit en mesure de revenir au jeu, probablement en décembre, moment où l'état-major aura une autre décision difficile à prendre.

Kotkaniemi évite à nouveau le couperet

Le couperet est tombé pour la deuxième fois en moins d'une semaine et Jesperi Kotkaniemi fait désormais partie du groupe de 18 attaquants qui sont toujours avec le grand club.

Le choix de premier tour, troisième au total, du Tricolore au dernier repêchage a disputé trois matchs préparatoires jusqu'à maintenant et a récolté un but et une aide. On ne sait trop si c'est un signe, mais le jeune homme d'à peine 18 ans a maintenant droit à son casier dans le vestiaire des grands.

Video: Jesperi Kotkaniemi sur le fait qu'il reste au camp

« C'est assez bien d'être encore là et d'enfin avoir ma place dans ce vestiaire, a-t-il dit en riant. C'est un bon sentiment. [...] J'essaie d'aborder les choses au jour le jour, mais c'est bien d'être encore ici. »

Questionné à savoir s'il était possible que Kotkaniemi amorce la saison avec l'équipe, Julien s'est montré assez vague et évasif, préférant probablement ne pas faire grimper les attentes qui sont déjà assez hautes envers son poulain.

« Tout le monde qui est ici a encore une chance, a-t-il répondu. C'est sûr qu'il faut diminuer encore notre groupe, mais il ne reste pas beaucoup de coupures à faire. On s'approche vraiment de notre équipe. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.