Skip to main content

Mise à jour : Stars de Dallas

L'équipe du Texas se tourne vers des vétérans pour tenter de remporter la Coupe Stanley

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Stars de Dallas.

Dans une ligue où les équipes se tournent de plus en plus vers la jeunesse, les Stars de Dallas ont opté pour l'approche contraire en vue de la prochaine saison.

L'équipe du Texas a décidé d'ajouter de la profondeur à son offensive en offrant des contrats aux joueurs autonomes sans compensation Joe Pavelski et Corey Perry. Deux joueurs qui, à l'âge de 34 ans, viennent de vivre des saisons aux antipodes.

À LIRE AUSSI : Mise à jour: Red Wings de Detroit

Avec les Sharks de San Jose, dont il était le capitaine, Pavelski vient à nouveau de connaître une saison de 60 points en 82 matchs, sa huitième de suite. Il se retrouvera toutefois dans une chaise différente à Dallas, puisqu'il ne devrait plus être l'attaquant le plus utilisé, comme c'était le cas en Californie.

Pour Perry, la dernière saison est à oublier. Victime d'une blessure au genou qui l'a tenu loin de l'action avant même le premier de l'année, il n'a amassé que 10 points en 31 rencontres, si bien que les Ducks d'Anaheim ont racheté son contrat. Pourtant, lors de la saison précédente, l'ailier droit avait accumulé 49 points en 71 rencontres. S'il est en mesure de rester en santé, il risque de rendre de fiers services à sa nouvelle formation et d'aider les jeunes joueurs de l'équipe comme Roope Hintz et Jason Dickinson.

Surtout, Pavelski et Perry sont des anciens capitaines. Un leadership qui sera le bienvenu dans un vestiaire où l'atmosphère n'a pas toujours été au beau fixe l'an dernier, ce qui n'a pas empêché les Stars d'atteindre la deuxième ronde des séries éliminatoires avant de s'incliner en sept rencontres contre les futurs champions de la Coupe Stanley, les Blues de St. Louis. 

« Ce que j'aime, c'est le mélange de jeunesse et d'expérience que nous avons maintenant, a analysé le directeur général Jim Nill. Nous avons ajouté d'excellents leaders et des gars qui sont des gagnants au plus profond d'eux-mêmes. Si tu mélanges ça avec de jeunes joueurs, tu peux créer une équipe très dynamique. »

Les pièces qui ont permis aux Stars d'atteindre ce plateau sont toujours en place : un noyau offensif mené par Tyler Seguin, Alexander Radulov et Jamie Benn, un top-3 de qualité en défensive avec John Klingberg, Miro Heiskanen et Esa Lindell et un bon gardien en Ben Bishop. Avec l'ajout de Pavelski et Perry, les Stars sont une équipe améliorée.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2018-19 : 33-39-10
Meilleur buteur : Tyler Seguin (33)
Meilleur passeur : Tyler Seguin (47)
Meilleur pointeur : Tyler Seguin (80)

Les arrivées

- Joe Pavelski (A)
- Andrej Sekera (D)
- Corey Perry (A)

En plus de Pavelski et Perry, les Stars ont aussi attiré le vétéran de 33 ans Andrej Sekera à Dallas. Ennuyé par de nombreuses blessures, il n'a disputé que 60 matchs lors des deux dernières saisons avec les Oilers d'Edmonton, amassant 12 points au passage. Il n'est plus le défenseur qui a accumulé 44 points en 74 parties en 2013-2014, mais le pari est intéressant s'il peut demeurer en santé.

Video: STL@SJS, #1: Pavelski marque sur son propre retour

Les départs

- Marc Methot (D)
- Jason Spezza (A)
- Mats Zuccarello (A)
- Valeri Nichushkin (A)
- Tyler Pitlick (A)
- Brett Ritchie (A)

À 24 ans, la carrière de Valeri Nichushkin dans la LNH pourrait bien être terminée. Dixième choix du Repêchage 2013, il avait fait le saut dans la LNH à 18 ans, mais il n'a jamais été en mesure de faire sa place en Amérique du Nord. Après être retourné dans la Ligue continentale de hockey à 21 ans, il a eu une deuxième chance avec les Stars la saison dernière, mais il n'a obtenu que 10 points en 57 parties, dont aucun but. L'entraîneur-chef Jim Montgomery ne l'a utilisé que dans un seul match en séries éliminatoires.

Ils cognent à la porte

- Jason Robertson (A)
- Denis Gurianov (A)
- Ty Dellandrea (A)
- Jake Oettinger (G)

Comme Nichushkin, Gurianov est un choix de première ronde (12e en 2015) qui tarde à se mettre en marche de ce côté-ci de l'océan. Il vient de connaître une excellente saison dans la Ligue américaine de hockey avec une récolte de 48 points en 57 matchs, mais il n'en a amassé que quatre en 21 rencontres lorsqu'il a été rappelé par les Stars. S'il doit connaître un réveil, c'est en 2019-2020.

Video: NSH@DAL: Gurianov marque son premier but en carrière

Les besoins

Les Stars auraient besoin d'un ailier capable d'évoluer sur le deuxième trio. Le jeune Jason Robertson vient de connaître une saison du tonnerre dans la Ligue de hockey de l'Ontario en terminant au premier rang des pointeurs avec 117 points en 62 rencontres. Peut-il faire le saut cette année, lui qui aura 20 ans le 22 juillet, et prendre cette place sur le deuxième trio? L'autre Jason, Dickinson celui-là, vient de compléter sa première saison dans la LNH, mais il ne semble pas prêt pour les deux premiers trios.

Formation prévue 2019-20

Jamie Benn -- Tyler Seguin -- Alexander Radulov
Roope Hintz -- Joe Pavelski -- Corey Perry
Jason Dickinson -- Radek Faska -- Denis Gurianov
Andrew Cogliano -- Mattias Janmark -- Blake Comeau

Esa Lindell -- John Klingberg
Miro Heiskanen -- Stephen Johns
Andrej Sekera -- Roman Polak

Ben Bishop
Anton Khudobin

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.