Skip to main content

Mise à jour : Oilers d'Edmonton

Les Oilers repartent à neuf avec un nouveau DG et un nouvel entraîneur, mais ils n'ont toujours pas amélioré leur formation de manière considérable

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Oilers d'Edmonton.

Les Oilers d'Edmonton ont fait table rase en embauchant un nouveau directeur général, Ken Holland, et un nouvel entraîneur-chef, Dave Tippett, mais ils n'ont toujours pas amélioré leur formation de manière considérable.

Holland est entré en poste le 7 mai et sa seule décision majeure a été l'embauche de Tippett trois semaines plus tard, le 28 mai. 

Lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes, les Oilers ont mis la main sur le gardien de 37 ans Mike Smith pour un an, et le reste de leurs acquisitions ont été mineures. L'équipe a notamment fait signer des contrats d'une saison à Markus Granlund, à Gaetan Haas et à Joakim Nygard. Ces deux derniers, âgés de 27 et 26 ans, respectivement, avaient passé toute leur carrière en Europe jusqu'ici.

Holland a toutefois confié vouloir faire l'acquisition d'un marqueur de premier plan pour les Oilers, qui, trop souvent, ont misé sur les attaquants Connor McDavid, Leon Draisaitl et Ryan Nugent-Hopkins pour transporter l'équipe offensivement.

« C'est certain que nous aimerions ajouter un joueur qui a le potentiel d'inscrire 20 buts, a admis Holland. On va tenter de trouver une manière d'y arriver. […] En ce moment, nous n'avons pas beaucoup d'espace disponible sous le plafond salarial, et nous allons donc faire l'acquisition de joueurs de profondeur. »

D'ici à ce que Holland passe de la parole aux actes, les Oilers auront une formation très semblable à celle qui a terminé à l'avant-dernier rang de l'Association de l'Ouest en 2018-19 et a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison consécutive.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2018-19 : 35-38-9
Meilleur buteur : Leon Draisaitl (50)
Meilleur passeur : Connor McDavid (75)
Meilleur pointeur : McDavid (116)

Les arrivées

- Mike Smith (G)
- Markus Granlund (A)
- Gaetan Haas (A)
- Joakim Nygard (A)

Le gardien Mikko Koskinen s'est bien débrouillé la saison dernière (25-21-6, MBA 2,93, %ARR. ,906), mais il n'a qu'une saison complète d'expérience dans la LNH derrière la cravate. En plus d'agir comme police d'assurance devant le filet, Smith créera une saine compétition chez les portiers des Oilers.

« Quand j'ai été embauché, j'espérais trouver un autre gardien pour compléter Koskinen », a mentionné Holland au site web des Oilers. « En plus, Dave Tippett a dirigé Mike Smith à Dallas. Il est un gars très compétitif et il sait manier la rondelle. Nous sommes à l'aise avec notre duo de gardiens. »

Video: CGY@COL #4: Smith réalise un superbe arrêt

Granlund, Haas et Nygard confèrent de la profondeur à Edmonton. Les deux derniers auront la chance de batailler pour un poste au camp d'entraînement.

Les départs

- Andrej Sekera (D)
- Tobias Rieder (A)
- Ty Rattie (A)
- Anthony Stolarz (G)

Sekera a été lourdement ralenti par des blessures au genou et au tendon d'Achille qui l'ont contraint à disputer seulement 60 matchs au cours des deux dernières saisons, et c'est pourquoi les Oilers ont racheté les deux dernières années de son contrat de six ans signé en 2015. 

Ça tombe bien, car les Oilers ont justement de jeunes arrières prêts à prendre la relève. Ils ont notamment repêché deux défenseurs en première ronde au cours des deux dernières années (Philip Broberg, huitième au total, 2019; Evan Bouchard, 10e au total, 2018).

Ils cognent à la porte

- Kailer Yamamoto (A)
- Caleb Jones (D)
- Ethan Bear (D)
- Evan Bouchard (D)

Après des passages de 26 matchs dans la LNH répartis sur deux années et une première saison avec Bakersfield dans la Ligue américaine de hockey (LAH), Yamamoto pourrait s'établir pour de bon en Alberta. Avec le talent qu'il possède, il pourrait rapidement avoir un impact sur le top-6 et fournir la profondeur offensive qu'Edmonton recherche tant.

Après deux saisons complètes dans la LAH, Jones et Bear voudront forcer la main des dirigeants des Oilers au camp d'entraînement.

Video: BOS@EDM: Yamamoto utilise sa vitesse et fait 1-1

Les besoins

Les Oilers ont besoin que Holland déniche un attaquant d'impact capable d'évoluer sur le top-6. Si Edmonton aligne deux virtuoses en McDavid et Draisaitl, c'est bien mince derrière eux. La saison dernière, Draisaitl (50), McDavid (41) et Nugent-Hopkins (28) ont inscrit 51 pour cent des buts des Oilers, et seulement six joueurs ont atteint le plateau des 10 filets.

Formation prévue 2019-20

Leon Draisaitl -- Connor McDavid -- Alex Chiasson
Milan Lucic -- Ryan Nugent-Hopkins -- Zack Kassian
Jujhar Khaira -- Markus Granlund -- Jesse Puljujarvi
Gaetan Haas -- Kyle Brodziak -- Sam Gagner

Oscar Klefbom -- Adam Larsson
Darnell Nurse -- Kris Russell
Caleb Jones -- Matt Benning

Mikko Koskinen
Mike Smith

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.