Skip to main content

Mise à jour 2018-19 : Oilers d'Edmonton

McDavid et Draisaitl auront besoin d'aide afin de faire oublier une saison décevante au plus vite

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Oilers d'Edmonton.

L'enthousiasme généré par la première participation des Oilers d'Edmonton aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 11 ans en 2016-17 a été refroidi par la décevante saison 2017-18 de l'équipe. Malgré une autre saison magistrale du capitaine Connor McDavid, qui a remporté le trophée Hart pour une deuxième saison de suite, les Oilers ont conclu la campagne à 17 points d'une place en séries.

Le directeur général Peter Chiarelli s'est toutefois abstenu de procéder à d'importants changements, autant sur la glace que derrière le banc, et l'équipe sera à nouveau menée par McDavid et Leon Draisaitl. Un autre printemps sans séries éliminatoires ne sera toutefois pas acceptable. Si cette formation, qui mise sur six joueurs qui ont été repêchés parmi les cinq premiers de leur repêchage respectif, ne parvient pas à redresser la barre, les changements seront alors inévitables, et ce, à plusieurs niveaux de l'organisation.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2017-18 : 36-40-6
Meilleur buteur : Connor McDavid (41)
Meilleur passeur : McDavid (67)
Meilleur pointeur : McDavid (108)

Les arrivées

Tobias Rieder (A)
Kyle Brodziak (A)
Kevin Gravel (D)
Mikko Koskinen (G)

Le nouveau contrat de McDavid entre en vigueur cette saison, et son augmentation de salaire ajoutée au contrat de Draisaitl a réduit grandement la marge de manœuvre des Oilers au cours de l'été. Rieder pourra donner un coup de main sur le troisième trio, et Brodziak devrait pivoter la quatrième unité en plus de rendre de précieux services à Edmonton en infériorité numérique. L'embauche de Koskinen est intéressante, et les Oilers espèrent qu'il pourra faire mieux que Laurent Brossoit et Al Montoya en soutien à Cam Talbot. Koskinen a brillé la saison dernière dans la KHL en plus de très bien faire avec la Finlande aux Jeux olympiques.

Video: LAK@COL: Rieder a raison de Varlamov en échappée

Les départs

Michael Cammalleri (A)
Iiro Pakarinen (A)
Anton Slepyshev (A)
Eric Gryba (D)
Mark Fayne (D)
Yohann Auvitu (D)
Laurent Brossoit (G)

Le noyau de l'équipe est demeuré intact, et les Oilers n'ont pas retenu les services d'une panoplie de joueurs de soutien. Malgré de nombreuses rumeurs de transaction, l'attaquant Milan Lucic est toujours un membre de l'organisation des Oilers. Lucic, comme plusieurs joueurs d'Edmonton, a déçu la saison dernière. Il est impératif pour les succès de l'équipe qu'il rebondisse, puisque son contrat occupe une place importante sur la masse salariale de l'équipe.

MISES À JOUR 2018-19 : Calgary | Caroline | Chicago | Colorado | Columbus | Dallas | Detroit

Ils cognent à la porte

Kailer Yamamoto (A)
Ty Rattie (A)
Ethan Bear (D)
Evan Bouchard (D)

Yamamoto a obtenu une audition de neuf matchs au début de la dernière saison avant d'être retourné à son équipe junior. Il aura encore une fois la chance de décrocher un poste avec les Oilers au prochain camp d'entraînement. S'il n'y parvient pas, Rattie pourrait se voir offrir la chance de renouer avec le rôle qu'il a occupé lorsqu'il a été rappelé la saison dernière, soit d'évoluer à la droite de McDavid et Ryan Nugent-Hopkins. Bear risque d'entreprendre la saison dans la LAH, mais il sera le premier défenseur à être rappelé au besoin. Bouchard, le 10e choix au total du dernier repêchage, devrait logiquement retourner dans la OHL pour y parfaire son jeu.

Video: VGK@EDM: McDavid met la table pour Rattie

Les besoins

Un véritable quart-arrière à la ligne bleue sur le jeu de puissance pour alimenter les vedettes offensives de l'équipe devrait être la priorité de Chiarelli. Malgré toutes les munitions offensives présentes dans la formation, Edmonton a présenté le pire rendement de la LNH en avantage numérique la saison dernière avec une efficacité de 14,8 pour cent. McDavid et Draisaitl ne pourront tout faire seuls, alors des joueurs comme Lucic et Ryan Strome devront en donner plus cette saison pour que l'équipe retourne en séries éliminatoires.

Formation projetée 2018-19

Ryan Nugent-Hopkins -- Connor McDavid -- Ty Rattie
Milan Lucic -- Leon Draisaitl -- Jesse Puljujarvi
Tobias Rieder -- Ryan Strome -- Zack Kassian
Jujhar Khaira -- Kyle Brodziak -- Drake Caggiula

Oscar Klefbom -- Adam Larsson
Darnell Nurse -- Andrej Sekera 
Kris Russell -- Matt Benning

Cam Talbot
Mikko Koskinen

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.