Skip to main content

McDavid a su rallier ses coéquipiers

Les dirigeants d'Équipe Amérique du Nord ont vu qu'il était le bon capitaine

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Todd McLellan a beau être l'entraîneur d'Équipe Amérique du Nord à l'occasion du tournoi de la Coupe du monde de hockey 2016, son chapeau de pilote des Oilers d'Edmonton n'est jamais loin derrière.

Le choix de Connor McDavid comme capitaine de l'équipe des jeunes de 23 ans et moins laisse croire que les Oilers s'apprêtent à le coiffer du même titre, à la conclusion de la compétition.

McLellan a été quelque peu pris de court quand on lui a soumis l'hypothèse, jeudi, à l'issue de la victoire de 4-0 d'Équipe Amérique du Nord contre Équipe Europe dans le premier match préparatoire pour les deux nouvelles formations.

« Il y a une ouverture à Edmonton et Connor est sûrement capable de s'acquitter de la tâche. Mais il y a d'autres joueurs chez les Oilers qui sont capables », a-t-il énoncé.

« Toute notre attention est actuellement portée sur le tournoi. Nous nous attaquerons au dossier du capitanat à Edmonton par la suite. Nous prendrons la décision au moment opportun. »

Le jeune prodige est largement pressenti pour le poste, ayant obtenu l'appui de coéquipiers comme Leon Draisaitl qui porte les couleurs d'Équipe Europe. C'est peut-être le secret le plus mal gardé dans la LNH.

Pour revenir à la nomination de McDavid au sein d'Équipe Amérique du Nord, McLellan a expliqué que les dirigeants ont eu une bonne indication qu'il était le bon candidat en voyant ses coéquipiers graviter autour de lui.

« Au cours des nombreuses réunions que nous avons tenues pendant tout le processus de sélection des joueurs, nous nous demandions d'où viendrait le leadership, a-t-il élaboré. Nous n'étions pas prêts à précéder à une annonce au début du camp d'entraînement parce que nous devions voir certaines choses. Les joueurs nous ont dit, pas verbalement, mais par leur langage corporel et la façon dont ils se comportent en présence de Connor qu'il était le bon gars. Quelques joueurs vous ont même dit (aux journalistes) qu'il était leur choix. Il est très capable de porter le flambeau, surtout avec le soutien qu'il aura du groupe, particulièrement des deux adjoints qui porteront des "A", Sean Couturier et Aaron Ekblad.

« J'ai dit au groupe que dans plusieurs années, quand je serai parti à la retraite, qu'ils seront tous capitaines ou adjoints au capitaine de leur équipe respective et qu'ils seront tous des rouages importants au sein de leur équipe nationale respective. »

McDavid a accepté la distinction avec toute la modestie de ses 19 ans seulement.

« C'est un immense honneur qu'on me fait et je m'estime très chanceux de le recevoir. J'ai hâte que le tournoi commence. C'est un bon début ce soir (jeudi). Nous avons vu quel genre de performance nous pouvons offrir quand tout le monde est sur la même longueur d'onde. Je suis très heureux et humble à la fois parce que j'estime que tous les autres gars de l'équipe auraient pu être choisis à ma place. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.