Skip to main content

Mathew Barzal le favori pour remporter le Calder

L'attaquant des Islanders de New York est le candidat le plus méritant au titre de recrue de l'année selon l'équipe de LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Le calendrier régulier de la saison 2017-18 de la LNH étant maintenant terminé, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels qui seront remis à l'issue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Aujourd'hui, le trophée Calder, décerné à la recrue de l'année dans la LNH.

Le choix est clair, selon l'équipe de LNH.com : l'attaquant des Islanders de New York Mathew Barzal est celui qui mérite le plus de remporter le trophée Calder cette saison. 

Celui qui a pris le premier rang du classement des marqueurs des recrues de la LNH en 2017-18 a facilement terminé en tête du scrutin réalisé auprès d'un comité de 12 membres de l'équipe de LNH.com, et pour cause.

Barzal a récolté 85 points (22 buts, 63 passes) cette saison, soit 20 de plus que l'attaquant des Coyotes de l'Arizona Clayton Keller, le deuxième marqueur chez les joueurs de première année. La dernière recrue à obtenir autant de points a été Evgeni Malkin, des Penguins de Pittsburgh, en 2006-07 ; il avait lui aussi amassé 85 points (33 buts, 52 aides) et il avait remporté le Calder.

Les 63 mentions d'aide récoltées par Barzal cette saison lui ont par ailleurs permis d'égaler le record d'équipe des Islanders à ce chapitre. Bryan Trottier avait lui aussi enregistré 63 passes à sa première campagne, en 1975-76. 

« C'est ce type de joueur où s'il va bien, alors l'équipe dans son ensemble va bien aller elle aussi », a dit l'entraîneur des Islanders Doug Weight de Barzal quand son équipe s'est retrouvée à Montréal à la fin du mois de février. « C'est un compliment que je lui fais, mais c'est aussi une responsabilité que je lui donne. Je lui ai dit plus tôt cette saison qu'il n'a pas le temps d'attendre trois ans avant d'obtenir son diplôme. Il est encore une recrue, mais ça lui fait maintenant 60 matchs, nous avons besoin qu'il soit à son meilleur à chaque soir et qu'il fasse preuve de constance. »

Selon Weight, Barzal fait tout pour y arriver.

Video: PHI@NYI: Barzal marque son 2e du match en échappée

« Il est tout le temps au bureau, il veut voir des choses, il veut apprendre, il s'entraîne fort dans tous les aspects du jeu, a indiqué l'entraîneur des Islanders. Il adore ce qui lui arrive en ce moment et il veut être meilleur encore. »

Dans l'histoire du trophée Calder, qui est remis depuis la saison 1936-37, 18 joueurs avant Barzal ont réussi à récolter 85 points ou mieux, le premier ayant été Trottier (95 points). Onze d'entre eux ont été couronnés recrue de l'année et ceux qui ne l'ont pas été, c'est généralement parce qu'un autre avait mieux fait cette année-là. Comme par exemple en 2005-06, quand Sidney Crosby avait amassé 102 points, mais Alex Ovechkin avait été déclaré lauréat du Calder avec une récolte de 106 points. Même chose en 1992-93, quand Joé Juneau avait enregistré 102 points mais que le Calder avait été remis à Teemu Selanne (132 points).

En tout, 11 des 12 joueurs qui ont été champions marqueurs chez les recrues avec 85 points ou plus ont obtenu le Calder. Le seul à ne pas y être arrivé est Steve Yzerman (87 points) en 1983-84 ; on lui avait alors préféré le gardien Tom Barrasso.

Réserve-t-on le même sort à Barzal cette année, par exemple en donnant le Calder à un défenseur, pour des raisons autres qu'offensives ? Pas selon le scrutin réalisé auprès des 12 membres de l'équipe de LNH.com, du moins.

C'est ainsi que Barzal a obtenu 11 votes de première place et un de deuxième place pour un total de 59 points, 30 de plus que le deuxième sur la liste, Brock Boeser, des Canucks de Vancouver. Celui-ci a maintenu la deuxième meilleure moyenne de points par match chez les recrues de la LNH ayant joué régulièrement, soit 0,89, comparativement à 1,04 pour Barzal.

Keller a quant à lui pris le troisième rang du scrutin avec 27 points, ayant été une des six recrues à avoir disputé chacun des 82 matchs de son équipe en 2017-18.

À égalité au quatrième rang, on retrouve l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Yanni Gourde, qui a affiché le meilleur différentiel chez les recrues (plus-34), et le défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy, le joueur de première année le plus occupé chez ceux ayant disputé la majorité des matchs de leur équipe, avec un temps de glace de 22:05 par match.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 1. Mathew Barzal, Islanders de New York, 59 points ; 2. Brock Boeser, Canucks de Vancouver, 29 ; 3. Clayton Keller, Coyotes de l'Arizona, 27 ; 4. Yanni Gourde, Lightning de Tampa Bay, 20 ; 4. Charlie McAvoy, Bruins de Boston, 20 ; 6. Nico Hischier, Devils du New Jersey, 10 ; 7. Will Butcher, Devils du New Jersey, 7 ; 8. Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus, 5 ; 9. Kyle Connor, Jets de Winnipeg, 3.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.