Skip to main content

Lundqvist ne sait pas s'il va passer toute sa carrière avec les Rangers

Il reste deux ans au contrat du vétéran gardien, qui va représenter la Suède au Championnat du monde

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste LNH.com

Henrik Lundqvist a réitéré son désir de terminer sa carrière en tant que membre des Rangers de New York, mais il a confié au Expressen, un quotidien de Suède, lundi qu'il ne savait pas avec certitude ce qui allait se passer.

« Je ne sais pas si je vais passer toute ma carrière avec les Rangers », a indiqué le gardien de 37 ans, dont le contrat de sept ans qu'il a paraphé le 4 décembre 2013 est encore valide pour deux saisons. « Il me reste deux années de contrat et ce fut toujours mon objectif de demeurer avec les Rangers, mais quand on commence à vieillir, on ne sait pas avec précision ce qui va arriver. Je sais ce que je veux, mais si l'équipe a d'autres idées en tête, je sais que je devrai écouter. Je ne peux pas faire simplement à ma tête.

« Il arrive que les rêves ne se réalisent pas en fin de compte… nous verrons ce qui va se passer. En ce moment, mon attention est entièrement portée sur le Championnat du monde. »

À LIRE AUSSI: Kravtsov et Shesterkin s'entendent avec les RangersFox signe un contrat de recrue avec les Rangers

Lundqvist a été invité à représenter la Suède pour le Championnat du monde 2019 de la FIHG qui aura lieu en Slovaquie du 10 au 26 mai. Il a conclu la 14e saison de sa carrière dans la LNH avec une fiche de 18-23-10, une moyenne de buts alloués de 3,07 et un pourcentage d'arrêts de ,907 en 52 matchs. Depuis son arrivée dans la LNH en 2005, il s'agissait de sa plus haute moyenne et de son plus faible total de victoire et pourcentage d'arrêts. Il a connu 11 saisons de 30 victoires et plus, a remporté le trophée Vézina en 2011-12 et a aidé les Rangers à atteindre la Finale de la Coupe Stanley en 2013-14, alors qu'ils se sont inclinés en cinq matchs contre les Kings de Los Angeles.

Les Rangers ont cependant raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite après avoir compilé un dossier de 32-36-4 pour terminer à 20 points des Blue Jackets de Columbus et de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est. New York est en reconstruction depuis que l'organisation a envoyé une lettre annonçant son intention d'emprunter cette voie le 8 février 2018, et ont depuis échangé plusieurs vétérans tout en accordant la chance à plusieurs de leurs jeunes joueurs de se faire valoir.

Lundqvist a affiché un dossier de 3-11-3 avec une moyenne de 3,18 et un taux d'efficacité de ,904 en 17 parties après avoir participé au Match des étoiles Honda 2019 de la LNH. Alexandar Georgiev, une recrue de 23 ans qui a agi à titre d'auxiliaire à Lundqvist, a amorcé 10 des 19 derniers matchs des Rangers, conservant une fiche de 4-3-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,35 et un pourcentage d'arrêts de ,935. Au cours de la même période, Lundqvist a affiché un dossier de 1-7-1 avec une moyenne de 3,23 et un taux d'efficacité de ,906 en neuf départs.

Video: OTT@NYR: Lundqvist glisse pour stopper Duclair

Georgiev, qui en était à une première saison complète dans la LNH, a affiché un dossier de 14-13-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,91 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en 33 matchs (30 départs). Les Rangers se sont aussi entendus avec le gardien Igor Shesterkin, un choix de quatrième ronde (118e au total) au repêchage 2014 de la LNH, à qui ils ont accordé un contrat de recrue le 3 mai après que le cerbère de 23 ans eut conservé une fiche de 24-4-0 avec une moyenne de buts alloués de 1,11, un pourcentage d'arrêts de ,953 et 10 blanchissages en 28 matchs avec le SKA de St. Petersburg dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

« La saison a bien commencé, a noté Lundqvist. Je suis arrivé avec beaucoup d'énergie. Je ne m'étais pas senti aussi bien depuis des années, physiquement, mentalement et techniquement. J'étais incroyablement satisfait de mon premier mois de la saison. Les choses sont devenues beaucoup plus difficiles que je l'aurais pensé par la suite. Nous avons perdu souvent, et ç'a eu un impact important sur moi mentalement. C'était un énorme défi. J'ai toujours joué pour gagner, et chaque année avec les Rangers, j'avais le sentiment que nous avions une chance de gagner la Coupe. Mais pas cette saison. C'était très étrange de me trouver dans une situation comme celle-là. »

Lundqvist, sélectionné par les Rangers en septième ronde (205e au total) du repêchage 2000, a effectué ses débuts dans la LNH avec les Rangers le 8 octobre 2005. Sa fiche est de 449-298-93 en 857 matchs. Il est le meneur de tous les temps parmi les gardiens de New York au chapitre des matchs joués, des victoires et des blanchissages (63), et il occupe le sixième rang de l'histoire de la LNH pour les victoires.

Il a exprimé à plusieurs reprises son désir de demeurer avec les Rangers au cours de leur reconstruction, au cours de laquelle ils ont échangé les attaquants Kevin Hayes et Mats Zuccarello, ainsi que le défenseur Adam McQuaid avant la date limite des transactions 2019. Les Rangers ont conservé une fiche de 4-8-2 à leurs 14 derniers duels, incluant une séquence de 1-6-1 entre le 11 et le 27 mars.

Video: NYR@BOS: Lundqvist vole Wagner sur la ligne

Lundqvist était trop émotif pour parler avec les médias au lendemain de la transaction qui a fait passer Zuccarello, un ami proche, aux Stars de Dallas.

« Comme nous avons commencé à échanger certains de ses amis à nouveau et avec la saison que nous avons connue, je crois qu'il a eu à traverser beaucoup d'épreuves mentalement, ce fut difficile pour lui et ça s'est reflété dans son jeu, a souligné le directeur général des Rangers Jeff Gorton après la saison. Mais quand je repense à cette campagne, je me souviens surtout à quel point il a été bon au début de la saison. Les choses se sont mises à mal aller pour nous après la date limite, et il n'est pas différent des autres joueurs à ce chapitre.

« Il est toujours un excellent gardien, j'en suis persuadé, et je crois simplement que les choses ne se sont pas passées comme il l'aurait souhaité au cours des derniers matchs. Je m'attends à ce qu'il continue d'exceller. »

L'entraîneur des Rangers David Quinn a aussi exprimé sa confiance en Lundqvist après la saison.

« Il est toujours l'un des meilleurs gardiens de la ligue, a argué Quinn. Il fait encore partie de notre avenir. »

Lundqvist va participer au Championnat du monde pour la sixième fois, et va représenter la Suède sur la scène internationale pour la 14e fois. Il a remporté la médaille d'or au Championnat du monde en 2017 après avoir conservé une fiche de 5-0-0 avec une moyenne de buts alloués de 1,31 et un pourcentage d'arrêts de ,946.

« Je ne sais pas pendant combien de temps je vais encore jouer au hockey, et combien d'autres occasions j'aurai de participer au Championnat du monde, a noté Lundqvist. Il m'a fallu un moment pour digérer ce qui s'est passé cette saison. Mais quand je l'ai fait, je me suis dit que l'occasion de participer au Championnat du monde était trop belle pour que je la laisse passer. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.