Skip to main content

Lundqvist optimiste malgré la chute des Rangers

Le gardien a hâte de guérir d'une entorse au genou et d'obtenir un nouveau départ après que New York ait raté les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2010

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

GREENBURGH, New York - Henrik Lundqvist s'est dit excité de ce qui s'en vient, mardi, une journée avant le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Le gardien de 36 ans des Rangers de New York est habituellement excité avant le début des séries éliminatoires, mais cette année, il n'a pas à se concentrer sur un adversaire de première ronde. Ces propos de Lundqvist sont survenus alors que la direction et les joueurs des Rangers effectuaient leur bilan de fin de saison et vidaient leur casier au terme d'une campagne où ils ont montré un dossier de 34-39-9 et terminé au dernier rang de la section Métropolitaine, marquant la première saison où New York ne s'est pas qualifié pour les séries éliminatoires depuis 2010.

Lundqvist regardait vers la saison prochaine lorsqu'il a dit s'attendre à ce que les Rangers soient de retour dans le tournoi printanier et en quête de la Coupe Stanley.

« Il y a de l'excitation à l'idée d'être de retour et de tenter de faire mieux, a dit Lundqvist, et de voir jusqu'où nous pourrons nous rendre la saison prochaine. »

Lundqvist, qui a montré une fiche de 26-26-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,98, un pourcentage d'arrêts de ,915 et deux blanchissages en 63 matchs (61 départs), met l'accent depuis quelques semaines sur l'importance que les Rangers doivent accorder à la victoire en vue de la saison prochaine. Aussi tôt que samedi, après la défaite de 5-0 de New York face aux Flyers de Philadelphie, il a affirmé que l'objectif principal était d'être de retour en séries éliminatoires.

Il est commun d'entendre un joueur - particulièrement lorsqu'il est compétitif et victorieux comme Lundqvist - insister sur l'importance de gagner, mais les Rangers ont affiché une philosophie différente pour la majorité de la deuxième moitié de saison.

Le 8 février, le président de New York Glen Sather et le directeur général Jeff Gorton annonçaient que les Rangers passaient en mode reconstruction, bien que l'équipe n'était qu'à trois points d'une place en séries éliminatoires. Les Rangers ont éventuellement échangé les potentiels joueurs autonomes sans compensation Rick Nash et Michael Grabner, en plus du défenseur Ryan McDonagh - qui a encore une année à écouler à son contrat - pour faire l'acquisition de hauts choix au repêchage et de bons espoirs qui pourraient, en partie, être prêts pour la LNH dès la saison prochaine. Des joueurs de Hartford, le club-école de la Ligue américaine de hockey, ont été rappelés et on leur a confié un rôle plus important. À la suite du revers contre les Flyers, les Rangers ont congédié l'entraîneur Alain Vigneault.

« Nous avions une formation différente cette saison. C'était une situation et une atmosphère différentes », a expliqué Lundqvist, qui disputera sa 14e saison dans la LNH en 2018-19. « Lorsque nous serons de retour, peu importe qui sera ici, nous devrons établir nos objectifs. Nous ne pouvons pas le faire avant la saison prochaine, car nous ne savons pas qui sera ici, mais nous savons que pour avoir du plaisir en saison régulière, il faut gagner des matchs. C'est là où ça commence. »

Video: NYR@CAR: Lundqvist stoppe Williams de proche

Gorton pense de la même façon, ce qui pourrait en dire long sur ses plans pour la saison morte.

« Je crois que ce qu'il dit est vrai », a mentionné Gorton au sujet de Lundqvist. « Je ne pense pas que tu devrais jouer dans la LNH si tu ne veux pas gagner. »

Gorton a joué un rôle dans les décisions prises dans les deux derniers mois, des décisions destinées à changer le visage et la culture de l'équipe. Des décisions qui pourraient compliquer la tâche de l'équipe pour revenir en séries éliminatoires dès la saison prochaine.

Mais il entend la motivation dans les propos de Lundqvist, et ça lui permet d'y croire.

« Henrik est le compétiteur ultime et je suis certain qu'il abordera cette saison morte comme jamais auparavant, a noté Gorton. Il sera de retour pour prouver à tout le monde que nous pouvons renverser la vapeur rapidement et qu'il sera le pilier de tout ça. Je comprends ce qu'il dit et j'espère que tout le monde dans notre vestiaire comprend l'importance de la victoire. »

Lundqvist entamera sa préparation pour la prochaine saison en réglant une blessure au genou persistance qui l'a ennuyé cette saison.

Il a subi une entorse de grade 1 au ligament collatéral médial de son genou gauche en jouant pour la Suède au Championnat mondial 2017 de la FIHG en mai dernier. Il était en santé au début de la saison, mais il a avoué avoir été accroché vers la fin du mois d'octobre et avoir dû composer avec une douleur persistante pour le reste de la saison.

Il planifie de rencontrer le personnel médical des Rangers dans les prochains jours pour déterminer la meilleure marche à suivre pour guérir afin d'être à 100 pour cent lorsque son entraînement de saison morte s'amorcera.

C'est en partie ce qui explique pourquoi Lundqvist est incertain de jouer pour la Suède au Championnat mondial 2018, qui commence le 4 mai.

« Ça n'affecte pas mon jeu, mais c'est quelque chose que tu dois traiter chaque jour, donc ce n'est pas idéal, a dit Lundqvist. Ça fait partie de la réalité de cette Ligue également. Tu joues chaque jour et tu dois faire tout ce qu'il faut pour être prêt à jouer. Mais en ce moment, je vois une occasion d'être traité de la bonne façon et de me sentir en pleine forme. »

Si tout se passe bien, Lundqvist a avoué qu'il se concentrera à s'améliorer techniquement, mentalement et physiquement pendant son entraînement de saison morte. Tout ça dans l'intention de ramener les Rangers où ils étaient lors des sept dernières saisons.

« Nous ne savons pas qui sera ici au camp d'entraînement, mais peu importe, nous allons compétitionner et nous assurer d'avoir une meilleure année », a dit Lundqvist.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.