Skip to main content

LHJMQ : Cinq joueurs à surveiller à la Série Canada-Russie

Les candidats du circuit junior québécois auront deux matchs pour attirer l'attention des dirigeants de Hockey Canada

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

L'Halloween étant maintenant chose du passé, il est temps de ressortir les décorations de Noël, de redécouvrir les classiques… et de commencer à parler du Championnat mondial junior. Mine de rien, le tournoi s'amorce dans moins de deux mois - le 26 décembre - à Ostrava et à Trinec, en République tchèque.

Une autre des étapes du long et corsé processus de sélection de Hockey Canada s'entamera avec le coup d'envoi de la série Canada-Russie à Saint-Jean, lundi, et à Moncton, mardi. Les joueurs de la LHJMQ qui veulent attirer l'attention des dirigeants de l'équipe nationale auront deux matchs pour le faire, tout comme leurs homologues de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) et de la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL).

À LIRE AUSSI Lepage: Prévision (trop) hâtive de la formation d'ÉCJ

L'attaquant de l'Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière devra s'absenter en raison d'une blessure mineure tout comme le défenseur Jared McIsaac, des Mooseheads de Halifax, qui est est sur la liste des blessés depuis le début de la campagne. Ils étaient les deux seuls joueurs à avoir participé au dernier tournoi à avoir reçu une invitation à la Série.

Il faudra avoir à l'oeil la tenue des gardiens Alexis Gravel, des Mooseheads, et Olivier Rodrigue, des Wildcats de Moncton, puisqu'ils sont tous les deux de sérieux aspirants aux deux postes disponibles en vue du tournoi.

Pour le reste, voici cinq joueurs qu'on devra surveiller en début de semaine : 

Gabriel Fortier, C - Drakkar de Baie-Comeau

Choix de deuxième ronde (59e au total) du Lightning de Tampa Bay en 2018

Statistiques 2019-20 : 18 MJ : 5-9-14

Le capitaine du Drakkar ne connaît peut-être pas un début de saison canon au point de vue offensif, mais sa réputation n'est plus à faire. Joueur d'énergie, il est en mesure de remplir tous les types de mission et sa grande vitesse peut être un atout qui charmera les dirigeants de Hockey Canada, qui mettent l'accent sur cet aspect depuis quelques années déjà. 

Benoit-Olivier Groulx, C - Mooseheads de Halifax

Choix de deuxième ronde (54e au total) des Ducks d'Anaheim en 2018

Statistiques 2019-20 : 14 MJ : 6-15-21

L'expérience qu'a acquise le capitaine des Mooseheads alors que son équipe a atteint la Finale de la Coupe du Président et la Finale de la Coupe Memorial pourrait bien jouer en sa faveur. Groulx est un joueur très complet et affiche un potentiel offensif fort intéressant. Il entre parfaitement dans le moule des joueurs polyvalents recherchés par Hockey Canada pour le tournoi du temps des Fêtes.

Tweet from @LHJMQ: #JeuDeLaSoir��e | #LHJMQ@BO_groulx57 y va d���une superbe feinte avant de loger son revers dans le haut du filet sur ce but des @HFXMooseheads! pic.twitter.com/46KUPBgJug

Raphaël Lavoie, AD - Mooseheads de Halifax

Choix de deuxième ronde (38e au total) des Oilers d'Edmonton en 2019

Statistiques 2019-20 : 18 MJ : 13-15-28

L'attaquant originaire de Chambly est probablement celui qui a une longueur d'avance chez les candidats de la LHJMQ. Mis à part Lafrenière, il est le seul joueur de la formation de la LHJMQ qui avait été invité au camp de sélection final en décembre dernier. Avec le début de saison qu'il connaît, il donne toutes les raisons à Hockey Canada d'en faire l'un des éléments offensifs de la future équipe.

Tweet from @HFXMooseheads: Giving us a sparkLavoie (11) 6:53 2nd periodAssist: Trepanier #GoMooseGo pic.twitter.com/nkOzihgspP


Jakob Pelletier, AG - Wildcats de Moncton

Choix de première ronde (26e au total) des Flames de Calgary en 2019

Statistiques 2019-20 : 15 MJ : 11-17-28

Voilà un cas particulièrement intéressant. On peut affirmer sans trop craindre de se tromper que Pelletier percera la formation d'Équipe Canada avant la fin de son stage junior. La question est de savoir si ce sera cette année. En plus de générer de l'offensive sans problème, Pelletier amène cet élément de « papier sablé » qui peut allumer une étincelle à tout moment. Il pourrait mêler les cartes.

Samuel Poulin, AD - Phoenix de Sherbrooke

Choix de première ronde (21e au total) des Penguins de Pittsburgh en 2019

Statistiques 2019-20 : 16 MJ : 10-18-28

Poulin se retrouve dans la même position que Pelletier; c'est-à-dire qu'il n'a pas été invité au Défi estival de Hockey Canada, qu'il n'a encore que 18 ans, mais qu'il représente une option très attrayante. Son imposant gabarit (6-1, 208) et l'aspect robustesse qu'il amène pourraient bien le servir lorsque viendra le temps de trancher entre deux joueurs.

Tweet from @PhoenixSherbroo: Pas un, mais deux records de battus ce soir. Samuel Poulin et F��lix Robert s'inscrivent dans l'histoire du Ph��nix en battant le record du plus de points en une rencontre qui ��tait alors de 6. 🔥 #ph��nixsherbrooke #sherbylove pic.twitter.com/HdG1WSQefw

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.