Skip to main content

Les succès du Wild nécessiteront quatre trios

Le Minnesota a pu compter sur ses joueurs de soutien dans la victoire au troisième match

par Jessi Pearce / Correspondant NHL.com

ST. PAUL, Minn - Le Wild du Minnesota avait besoin d'un réveil de son offensive dimanche soir lors du troisième match de la série de première ronde de l'Association Ouest qui avait lieu au Xcel Energy Center. Eh bien, l'attaque a été au rendez-vous dans la victoire de 6-2 face aux Jets de Winnipeg.

Les attaquants Mikael Granlund, Zach Parise et Eric Stall ont tous fait scintiller la lumière rouge, mais il n'y a pas qu'eux qui se sont inscrits à la marque. Des membres du troisième et quatrième trio ont aussi fait bouger les cordages, permettant ainsi au Wild de compter sur quatre lignes productives pour la première fois dans cette série quatre-de-sept, maintenant menée 2-1 par les Jets.

Le quatrième match aura lieu mercredi. (20 h HE; CNBC, SN, TVAS2, FS-N).

« Quand tu vois ces gars avoir du succès, ça enlève de la pression sur tout le monde », a rappelé l'attaquant Marcus Foligno, qui a inscrit son premier but en séries éliminatoires lors de la rencontre.

« Ils peuvent porter cette équipe sur leurs épaules. Pour notre trio, c'est notre travail de marquer des buts même si nous avons moins de temps de jeu et nous avons réussi. On a fourni un effort complet. »

En plus de Foligno, qui évolue sur la quatrième ligne, Jordan Greenway a inscrit son premier but en séries éliminatoires alors qu'il avait un poste sur le troisième trio.

« Mon but est de diviser chaque journée, les matchs, les pratiques, et continuer à m'améliorer et faire tout ce que je peux pour avoir un impact et aider les gars à gagner, à mentionné la recrue. J'essaye d'améliorer de petites choses et je commence à récolter les fruits de mes efforts. Ça fait du bien. J'ai eu beaucoup d'aide des autres joueurs et c'est ce qui a facilité la transition. »

Video: WPG@MIN, #3: Greenway choisit son moment

En défensive, le Wild a eu droit à un coup de main de la recrue Nick Seeler, qui compte 25 matchs d'expérience dans la LNH (en incluant les séries éliminatoires). Seeler a eu la tâche d'affronter l'attaquant Patrik Laine. Il a bloqué quatre tirs et a limité Laine à un seul lancer au but. L'arrière de 24 ans a obtenu deux passes et a terminé le match à plus-deux.

« Seeler m'a surpris depuis qu'il est arrivé avec nous, a indiqué l'entraîneur du Wild Bruce Boudreau. Il n'avait jamais joué dans la LNH avant. Il ne nous avait jamais impressionnés lors des camps d'entraînement. Derek Lalonde (l'entraîneur-chef du Wild de l'Iowa) doit avoir fait un très bon travail avec lui parce qu'il est arrivé avec nous et on ne croirait jamais qu'il n'a jamais joué dans la LNH, surtout avec la pression des séries éliminatoires. »

Le Minnesota sait qu'il aura besoin de l'apport de toute sa formation afin de revenir dans la série.

« C'est toujours important, particulièrement en ce moment-ci de l'année, que tous les joueurs soient en mesure de contribuer. Que ce soit sur la feuille du marqueur ou non, tout le monde doit s'impliquer », a rappelé Parise

« On s'attend à ce que Winnipeg soit meilleur lors du match no 4 et on devra l'être nous aussi. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.