Skip to main content

Les Stars veulent apporter des améliorations dans le match no 2

Dallas devra se concentrer à contrôler la rondelle et à contenir Tarasenko

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

ST. LOUIS - Jim Montgomery a tiré beaucoup de positif du revers de 3-2 des Stars de Dallas face aux Blues de St. Louis dans le match no 1 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest, jeudi au Enterprise Center. 

Les Stars ont obtenu leurs chances de marquer, surtout en troisième période, alors qu'ils tiraient de l'arrière 3-1. Ils ont donné peu de chances de marquer de qualité aux Blues.

Mais il y a une chose que l'entraîneur veut modifier dans le match no 2 de la série, qui aura lieu samedi (15 h HE, TVAS, NBC, SN).

À LIRE AUSSI : Tarasenko s'illustre dans le gain des Blues dans le match no 1Les Blues s'accrochent et remportent le match no 1 contre les Stars

« Nous devons être plus durs envers leurs meilleurs joueurs, a dit Montgomery. Je pense que c'est un aspect dans lequel nous pouvons nous améliorer. »

Les Stars peuvent s'inspirer de la première ronde, quand ils ont réduit au silence le premier trio des Predators formé de Filip Forsberg, de Ryan Johansen et de Viktor Arvidsson. Les trois ont amassé un total combiné de quatre points (un but et une passe pour Forsberg et Johansen) en six rencontres, en grande partie grâce au brio du troisième trio des Stars composé d'Andrew Cogliano, de Radek Faksa et de Blake Comeau.

Mais les Blues présentent plusieurs défis.

« Ils ont beaucoup de joueurs imposants, a noté Faksa. C'est du hockey différent de Nashville. C'est plus robuste, plus difficile autour du filet.

Un élément important dont la défensive des Stars doit s'occuper est Vladimir Tarasenko. L'attaquant des Blues fait bien contre les Stars depuis le début de sa carrière avec 25 points (18 buts, sept passes) en 28 matchs. Il a été difficile à contenir jeudi, ayant inscrit deux buts, dont un huit secondes après le début d'un jeu de puissance des Blues.

Video: DAL@STL, #1: Tarasenko récidive avec un joli but

« Nous ne voulons pas qu'un joueur comme lui entame une lancée, c'est dangereux », a mentionné l'attaquant des Stars Jason Dickinson. « Si nous pouvons lui enlever du temps et de l'espace, il sera frustré et perdra des occasions de marquer, et ce sera bon pour nous. »
Faksa a également mentionné que les Stars doivent compter sur plus d'un joueur pour couvrir Tarasenko.

« Il faut être plus intelligent, le couvrir plus efficacement et être alertes, a expliqué Faksa. Le deuxième joueur en couverture nous aidera, car il est excellent à 1-contre-1. »

Mais c'est plus que Tarasenko. Le défenseur Alex Pietrangelo a fait du bon travail pour mettre la table pour ses coéquipiers, et il mène les Blues avec sept points, uniquement des mentions d'aide, en sept rencontres éliminatoires. Les attaquants Ryan O'Reilly et David Perron sont également des menaces offensives. Les deux cumulent deux filets et deux passes en sept matchs durant ces séries.

Et quand les Blues s'emparent de la rondelle, c'est difficile de leur enlever.

« Ils ont passé beaucoup de temps en territoire offensif, a noté Cogliano. C'est la force de leur équipe. Ils sont bons pour faire circuler la rondelle, et ils l'ont démontré hier soir.

« Quand ils sont en mouvement et qu'ils contrôlent la rondelle en fond de territoire, c'est difficile de les contenir. Ce sera important de saisir les occasions d'être robustes avec eux et de les séparer de la rondelle dans le fond de la zone. »

Les bons joueurs finiront toujours par obtenir leurs occasions de marquer. L'important est de garder ces occasions à un minimum, et c'est ce que les Stars tenteront de faire dans le match no 2.

« Toute l'équipe doit acheter le plan de match, a dit Dickinson. Tout le monde doit prendre la responsabilité de leur rendre la tâche difficile. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.