Skip to main content

Les Sharks gagneront la Coupe Stanley grâce à Pavelski et à Burns

De l'expérience et une formation équilibrée permettront à San Jose d'obtenir son premier championnat

par Shawn P. Roarke / Directeur de la rédaction NHL.com

Les Sharks de San Jose soulèveront la Coupe Stanley, car ils ont vécu la souffrance d'échapper le premier championnat de leur histoire il y a deux saisons.

Oubliez l'an dernier et l'élimination surprise de l'équipe en première ronde contre les Oilers d'Edmonton. C'était une erreur.

Il s'agit d'une équipe digne d'un championnat qui a poussé les Penguins de Pittsburgh jusqu'au match numéro six de la Finale de la Coupe Stanley 2016.

Ils sont plus vieux (pas tant que ça) et plus sages cette année.

Des 10 meilleurs marqueurs lors des séries éliminatoires de 2016, neuf sont encore avec les Sharks, malgré le fait que l'attaquant Joe Thornton soit blessé.

Patrick Marleau, maintenant un membre des Maple Leafs de Toronto, est le seul à avoir déserté.

Les joueurs de centre Logan Couture et Joe Pavelski ainsi que le défenseur Brent Burns, les trois meilleurs marqueurs de San Jose lors des séries éliminatoires de 2016, sont encore avec l'équipe. Ils ont été les trois meilleurs pointeurs de la formation cette année.

Pavelski, Couture et Chris Tierney offrent aux Sharks une profondeur enviable au centre.

Burns, le gagnant du trophée Norris en 2017, demeure parmi les défenseurs les plus dynamiques de la Ligue. Il a produit au rythme d'un point par match en séries en 2016 (24 points en 24 matchs) et il a été plus productif cette saison que lors de la campagne 2015-16.

L'attaquant Evander Kane, acquis lors de la date limite des transactions, a donné aux Sharks plus de profondeur que jamais.

En plus, les Sharks ont probablement l'un des défenseurs les plus sous-estimés en Marc-Édouard Vlasic, permettant à San Jose de contrer les deux premières lignes de n'importe quel adversaire.

Le gardien Martin Jones, qui est sorti de sa coquille durant les séries d'il y a deux ans, est un gardien numéro un établi avec 32 matchs d'expérience en séries.

Celui qui dirige tout ce talent est l'entraîneur Peter DeBoer, qui s'est rendu en Finale de la Coupe Stanley à deux occasions (2016 et 2012 avec les Devils du New Jersey), et il est prêt à mettre en pratique les leçons tirées de ses deux échecs.

Les championnats sont souvent forgés après des moments de déception. Les Sharks connaissent la douleur de la défaite et, en juin, ils connaitront l'ivresse de la victoire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.