Skip to main content

Les Penguins se servent du passé pour les aider dans le présent

Pittsburgh accorde une valeur aux leçons apprises la saison dernière alors qu'ils tentent de vaincre les Predators pour soulever à nouveau la Coupe Stanley

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh ont utilisé l'expérience qu'ils avaient acquise l'an dernier pour les guider tout au long des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017. Alors qu'ils détiennent maintenant une avance de 2-0 sur les Predators de Nashville en Finale de la Coupe Stanley, ils auront la chance d'utiliser cette expérience à nouveau.

Il y a exactement un an jeudi, les Penguins disposaient des Sharks de San Jose 2-1 en prolongation au PPG Paints Arena pour prendre les devants 2-0 dans la Finale de la Coupe Stanley 2016. Tout comme cette année, ils ont bénéficié de deux jours après le match no 2 pour se reposer, s'entraîner et voyager avant de disputer le match no 3 au SAP Center.

Les Penguins avaient perdu ce match no 3 à San Jose, 3-2 en prolongation, mais l'expérience qu'ils ont retirée de la manière dont ils ont géré la situation, avec une avance de deux matchs, et la manière dont ils ont contrôlé leurs émotions et conservé leur concentration malgré le fait qu'ils se trouvaient à deux victoires de la Coupe Stanley est ce qui leur importe en ce moment.

Ils ne se sont pas entraînés jeudi, et ils vont tenir une séance vidéo avant de sauter sur la glace puis de s'envoler vers Nashville vendredi pour s'installer dans la « Music City » en vue du match no 3 qui sera présenté au Bridgestone Arena samedi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC, SN).

« Nos joueurs ont une certaine perspective en raison de l'expérience qu'ils possèdent, alors ils comprennent que nous avons accompli ce que nous voulions au début de la série à domicile, mais le match no 3 sera une nouvelle rencontre, un nouveau défi, et nous devons demeurer concentrés sur la tâche qui nous attend, a expliqué l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan au cours d'une conférence téléphonique jeudi. « Nous n'allons pas nous attarder sur les matchs que nous venons de disputer. Nous allons tenter d'apprendre de ces expériences et nous allons aller de l'avant pour nous préparer pour le match no 3.

« Je crois que c'est l'élément le plus important qui a été retenu par ces joueurs au fil de leurs expériences passées, soit qu'ils savent à quoi s'attendre et qu'ils savent qu'ils ne doivent pas réagir de manière trop forte ou trop faible à toutes les situations qui pourraient se présenter au cours de cette série. » 

Ils savent aussi comment diriger leur esprit vers la tâche à accomplir. Les Penguins ont été excellents à ce chapitre, que ce soit après une victoire ou une défaite, depuis l'arrivée de Sullivan la saison dernière. 

C'est la quatrième fois qu'ils prennent les devants 2-0 dans une série sous les ordres de Sullivan. Au cours de deux des trois premières occasions, ils ont perdu le match no 3 avant de rebondir et remporter le match no 4, puis éventuellement la série en cinq, six ou sept matchs. 

Ils ont divisé les honneurs des deux premiers matchs d'une série à quatre reprises, et ont signé la victoire dans le match no 3 à trois occasions. Ils n'ont jamais tiré de l'arrière après le match no 4, ce qui explique en grande partie pourquoi ils montrent un dossier de 7-0 dans les séries depuis l'arrivée de Sullivan.

« Je crois simplement qu'il est excessivement important d'avoir le bon état d'esprit avant chaque match que nous disputons, a évoqué Sullivan. Moi et notre personnel d'entraîneurs avons toujours pensé qu'il était essentiel de demeurer dans le moment présent et de contrôler ce que nous pouvons contrôler. Nous tentons d'apprendre de chacune de nos expériences, mais nous ne pouvons assurément pas nous attarder sur celles-ci, car ces expériences appartiennent au passé. Il est inutile de regarder au-delà de l'expérience qui se trouve juste devant nous. » 

Et la tâche qui attend maintenant les Penguins est colossale. 

« Nous savons que ce sera encore plus difficile à Nashville, a reconnu le gardien des Penguins Matt Murray. Ils affichent un bon dossier à domicile et ils peuvent jouer avec beaucoup d'intensité dans cet amphithéâtre. »

Les Predators montrent une fiche de 7-1 à domicile depuis le début des séries, incluant un dossier de 3-0 dans les matchs no 3. Ils ont eu le dessus sur leurs adversaires 25-13 dans la colonne des buts, dont 8-4 dans les matchs no 3. Le gardien Pekka Rinne présente un pourcentage d'arrêts de ,947 et une moyenne de buts alloués de 1,54, incluant un pourcentage d'arrêts de ,949 et une moyenne de 1,22 dans les matchs no 3.

« Nous savons qu'un grand défi nous attend, a admis Sullivan. Il s'agit d'un endroit où il est excitant de jouer. Nous devrons embrasser l'énergie qui émanera de la ville et de l'amphithéâtre et nous devrons simplement nous concentrer sur les choses que nous pouvons contrôler, c'est-à-dire notre niveau de compétition, notre attitude, notre exécution. Toutes ces choses qui se trouvent sous notre contrôle, c'est là-dessus que nous devons nous concentrer. Je crois que ces joueurs peuvent assurément se servir de l'expérience qu'ils ont acquise afin de comprendre les hauts et les bas émotifs qui surviennent au cours d'une série. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.