Skip to main content

Les Penguins pourraient conserver intacts leurs trios dans le match no 5

Pittsburgh pourrait avoir trouvé des combinaisons gagnantes après plusieurs modifications dans la série contre les Capitals

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

CRANBERRY, Pennsylvanie - Mike Sullivan tente de trouver une formule qui fonctionne pour les Penguins de Pittsburgh.
 
Après quatre matchs dans la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est contre les Capitals de Washington, l'entraîneur des Penguins n'a pas encore utilisé la même formation à deux reprises. Les blessures ont joué un rôle dans cette situation, alors qu'Evgeni Malkin est revenu d'une blessure au bas du corps dans le match no 3 et que Carl Hagelin a effectué un retour au jeu dans le match no 4 après avoir soigné une blessure au haut du corps, mais c'est un manque de production qui a principalement motivé ces changements.

 

Mais après une victoire de 3-1 dans le match no 4 jeudi, ce qui créait l'égalité 2-2 dans cette série quatre de sept alors que le match no 5 aura lieu au Capital One Arena samedi (19 h (HE); NBC, SN, TVAS), les Penguins pourraient finalement avoir trouvé des combinaisons de trio gagnantes.
 
« Plusieurs de ces changements ont été motivés par l'instinct du personnel d'entraîneur en fonction de notre opinion de l'état de notre groupe, a expliqué Sullivan. Nous avons ajusté certaines combinaisons de trios. Nous avons créé un équilibre dans l'ensemble de la formation. … Nous évaluons notre alignement et nos décisions après chaque match, et nous tentons d'envoyer sur la glace la formation qui nous donne, selon nous, la meilleure chance de gagner. »
 
Sidney Crosby au centre du premier trio avec Jake Guentzel à sa gauche a été la seule constante au cours de la série. Ils ont inscrit un total combiné de 18 buts depuis le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley alors que le reste de la formation en a marqué 20, ou 12 si l'on ne tient pas compte des quatre buts de Patric Hornqvist et de Malkin.
 
Crosby et Guentzel ont contrôlé la rondelle pendant de longues périodes, mais ont aussi généré des chances en contre-attaque. Le reste de la formation pourrait produire davantage s'il adoptait la même approche. 
 
« Il faut simplement être en mesure de réussir un jeu peu importe la situation qui s'offre à nous, a mentionné Crosby. Que ce soit en créant une chance de marquer ou en passant du temps en zone adverse, cela aide à bâtir le momentum. »
 
Dans le match no 1, Hornqvist a patiné à la droite de Crosby et Guentzel. Dans le match no 4, Dominik Simon a quitté son poste d'ailier gauche du deuxième trio pour remplacer Hornqvist, qui a quant à lui évolué à l'aile droite du deuxième trio.
 
Hornqvist a joué avec Malkin, qui a pivoté le deuxième trio avec Hagelin à sa gauche jeudi. Riley Sheahan était au centre du deuxième trio dans le match no 1 entre Simon et l'ailier droit Phil Kessel, qui se trouvait à la droite de Sheahan et de l'ailier gauche Conor Sheary dans le match no 4.
 
Bryan Rust, l'ailier droit du premier trio au cours de la première ronde contre les Flyers de Philadelphie, a entrepris le deuxième tour à la droite du troisième trio avant de grimper sur la deuxième unité dans le match no 3 avant de glisser sur le quatrième trio jeudi.
 
Douze joueurs ont pris part à l'entraînement optionnel des Penguins vendredi, alors il est difficile d'affirmer avec certitude si d'autres changements seront apportés avant le match no 5.
 
Le rendement de Brassard et Kessel ont grandement motivé ces ajustements fréquents. Alors que les deux joueurs n'ont touché la cible qu'une fois en 10 matchs des séries, Sullivan a utilisé Brassard au centre des troisième et quatrième trios, et Kessel à l'aile droite des deuxième et troisième trios.
 
Kessel a récolté 45 points (18 buts, 27 passes) en 49 parties au cours des deux derniers tournois printaniers. Il a obtenu sept points (un but, six passes) en 10 matchs au cours des présentes séries.
 
Certaines personnes avancent que les ennuis de Kessel pourraient découler d'une blessure au bas du corps qui a fait en sorte qu'il était un cas douteux pour un match contre les Capitals le 1er avril dernier. Sullivan affirme que ce n'est pas le cas.
 
« Je ne pense pas que Phil est plus mal en point que n'importe qui d'autre, a assuré Sullivan. Il s'agit d'une série physique. Tout le monde a de petits bobos. Ça fait partie du jeu à ce moment-ci de l'année. Je ne pense pas qu'il reste une équipe en séries dont les joueurs ne souffrent pas de quelques maux. »
 
Sheary, qui a patiné à la droite de Crosby et Guentzel par moments au cours des deux dernières saisons, a également de la difficulté à produire. Il a été limité à deux mentions d'aide en 10 matchs des séries, mais il est demeuré à la gauche du troisième trio tout au long de la série contre Washington. Sheary a remarqué les changements autour de lui, alors que Sheahan a remplacé Brassard au centre et que Kessel a pris la place de Rust à l'aile droite.
 
Mais après la victoire de jeudi, Sheary croit que les Penguins pourraient avoir trouvé des combinaisons intéressantes.
 
« Il y a plusieurs joueurs qui peuvent être utilisés dans des rôles différents dans notre formation, a avancé Sheary. Nous avons démontré de la chimie dans plusieurs de nos trios, alors souhaitons que nous puissions les conserver. »

 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.