Skip to main content

Sondage des joueurs : Le gardien le plus difficile à battre en échappée

Price, Rinne et Quick parmi les meilleurs à un contre un

par LNH.com @LNH_FR

LNH.com a demandé à 61 des meilleurs joueurs de la Ligue présents aux Tournées des médias des joueurs en Europe et en Amérique du Nord leur opinion sur plusieurs sujets entourant le sport et ses joueurs. Dans le deuxième article d'une série qui sera publiée chaque vendredi au cours des prochaines semaines, nous avons demandé aux 61 joueurs qui était le gardien le plus difficile à déjouer lors d'une échappée.

Carey Price n'a peut-être pas joué à la hauteur de son talent en 2017-18, mais le gardien des Canadiens de Montréal demeure celui qu'aucun joueur ne veut affronter en échappée.

Price a été sélectionné par 16 des 61 joueurs de la LNH sondés comme gardien le plus difficile à battre à un contre un. Le gardien des Predators de Nashville Pekka Rinne s'est classé au deuxième rang du scrutin avec neuf votes.

À LIRE AUSSI : Sondage des joueurs : Qui va gagner le trophée Hart? | Le top-25 des gardiens

Jonathan Quick, des Kings de Los Angeles, et Henrik Lundqvist, des Rangers de New York, sont à égalité au troisième rang, ayant reçu six votes chacun.

Le joueur de centre des Penguins de Pittsburgh Evgeni Malkin, qui a marqué 371 buts en 788 matchs de saison régulière dans la LNH, a affirmé que ce qui est intimidant chez Price, lors d'une échappée, est sa flexibilité.

« Il est bon pour deviner ce que tu prépares, et je pense qu'il est très intelligent, a dit Malkin. Dans les dernières années, je pense qu'il a été le meilleur gardien de la Ligue. Il est bon dans tout. Il est le meilleur gardien. »

Price a connu des difficultés la saison dernière, présentant un dossier de 16-26-7 avec sa pire moyenne de buts alloués (3,11) et son pire pourcentage d'arrêts (,900) en carrière, mais ces chiffres importent peu pour l'attaquant des Canadiens Max Domi, qui a été acquis par Montréal dans une transaction avec les Coyotes de l'Arizona le 16 juin.

Video: LAK@MTL: Price utilise la jambière contre Carter

« Il fait probablement mal à ma confiance à l'entraînement maintenant que nous sommes coéquipiers et que j'ai de la difficulté à marquer contre lui, mais ça finira probablement par m'aider à améliorer mon jeu à long terme », a dit Domi.

Rinne, qui a remporté son premier trophée Vézina en 2017-18 après avoir montré une fiche de 42-13-4 avec une moyenne de 2,31 et un pourcentage de ,927, a été choisi par le capitaine des Oilers d'Edmonton Connor McDavid, qui a gagné le trophée Art Ross lors des deux dernières campagnes.

« D'habitude, il a le dessus sur moi », a dit McDavid.

L'attaquant des Blackhawks de Chicago Patrick Kane a expliqué que le gabarit de Rinne (6 pieds 5 pouces) et sa portée le rendent difficile à battre.

« J'ai marqué contre lui en échappée auparavant, mais j'ai eu plusieurs occasions, a mentionné Kane. Mon pourcentage d'efficacité contre lui n'est probablement pas très bon. Je trouve qu'il est imposant, et parfois, tu tentes quelque chose et tu rates ta chance. Puis, tu trouves une stratégie que tu veux essayer la prochaine fois, mais il couvre l'endroit où tu comptais le déjouer. »

Video: MIN@NSH: Rinne s'impose devant Niederreiter

Quant à Quick, c'est sa mobilité qui cause des problèmes à ses adversaires.

« Il est tellement agile », a noté le défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy. « Quand tu penses que le filet est complètement ouvert, il revient et effectue l'arrêt. »

Les succès de Lundqvist sont le résultat de son éthique de travail, selon l'attaquant du Wild du Minnesota Eric Staal, qui a joué 20 matchs de saison régulière avec les Rangers lors de la saison 2015-16.

« Je n'ai pas joué longtemps avec lui, mais nous pratiquions les échappées après les entraînements, a raconté Staal. Il se dressait sans cesse devant son filet et il était difficile à déjouer. »

Résultats du gardien le plus difficile à déjouer en échappée (61 votes au total)

Carey Price, Canadiens de Montréal, 16; Pekka Rinne, Predators de Nashville, 9; Jonathan Quick, Kings de Los Angeles, 6; Henrik Lundqvist, Rangers de New York, 6; Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas, 5; Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus, 5; Tuukka Rask, Bruins de Boston, 3; Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto, 3; Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 2; Corey Crawford, Blackhawks de Chicago, 1; Braden Holtby, Capitals de Washington, 1; Semyon Varlamov, Avalanche du Colorado, 1; Pas de réponse, 3

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.