Skip to main content

Les Jets méritent une première victoire en séries en disposant du Wild

Laine et Morrow marquent en troisième pour compléter le retour des Jets

par Scott Billeck / Correspondant NHL.com

 

WINNIPEG - Joe Morrow a brisé l'égalité en troisième période et les Jets de Winnipeg ont mérité la première victoire de leur histoire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley en disposant du Wild du Minnesota 3-2 lors du match d'ouverture de leur affrontement de première ronde des séries de l'Association de l'Ouest, au Bell MTS Place.

La concession des Jets/Thrashers d'Atlanta montrait une fiche de 0-8 en séries éliminatoires. Les Thrashers avaient été balayés par les Rangers de New York en quart de finale de l'Association de l'Est en 2007, et les Jets avaient été balayés par les Ducks d'Anaheim en première ronde de l'Association de l'Ouest en 2015. 

Morrow a inscrit son premier but en carrière en séries éliminatoires à 12:47 grâce à un tir de la pointe qui a dévié sur le bâton de Charlie Coyle, du Wild.

« L'une des principales raisons pour lesquelles nous jouons au hockey quand nous sommes enfant est de pouvoir un jour jouer dans les séries, jouer pour la Coupe Stanley et avoir la chance de marquer un but comme celui-là, a indiqué Morrow. Alors dire qu'il s'agit d'un rêve qui devient réalité serait grandement sous-estimer ce moment. » 

Video: Première victoire des Jets en séries éliminatoires

Le deuxième match de cette série aura lieu vendredi (19 h 30 (HE); USA, SN, TVAS3, FS-N). 

Mark Scheifele et Patrik Laine ont été les autres buteurs des Jets tandis que le gardien Connor Hellebuyck a effectué 18 arrêts pour mériter la première victoire de sa carrière en séries de fin de saison.

Matt Cullen et Zach Parise ont enfilé les buts du Wild. Le gardien Devan Dubnyk a réalisé 37 arrêts.

« Ils ont été agressifs, a noté Parise. Ils étaient agressifs partout sur la glace. Lorsque nous n'envoyons pas la rondelle derrière eux, nous leur laissons la chance de revenir vers nous. Je crois que c'est ce qui s'est passé, car j'ai trouvé que nous avons connu une bonne séquence de présences en zone [offensive] et obtenu des chances. Nous devons nous souvenir d'envoyer la rondelle derrière la ligne des buts et de faire les jeux intelligents. »

Scheifele a lancé les Jets en avant 1-0 avec son but en avantage numérique à 17:37 de la deuxième période pendant une pénalité pour avoir retenu à Nate Prosser. Il a touché la cible pour la première fois de sa carrière en séries avec un tir sur réception de l'enclave.

Cullen a égalé le pointage 1-1 à 1:46 de la troisième période avec un tir sur réception de l'enclave. Il s'agissait de son 29e but en séries éliminatoires.

Parise a ensuite donné les devants 2-1 au Minnesota 2:12 plus tard en poussant une passe de Mikael Granlund au fond du filet à 3:58.

« Je crois que nous avons pris une bonne respiration, a mentionné Cullen. Nous étions tellement concentrés à nous défendre que nous n'avons pas continué à les attaquer. Eux ont commencé à venir vers nous, évidemment. En retard d'un but en troisième période, ils allaient assurément commencer à pousser la note. Cette combinaison ne fonctionne jamais. Cela nous a fait mal. Il s'agit d'une occasion manquée. »

Laine a nivelé la marque 2-2 à 4:51 avec son premier but en carrière en séries. Il a fait mouche avec un tir des poignets décoché de l'enclave.

« J'ai vu que Parise tentait de bloquer le côté du bloqueur de [Dubnyk] alors j'ai simplement tenté de tirer à côté de sa jambe, et je pense avoir envoyé la rondelle au bon endroit, a analysé Laine. Le tir était difficile à attraper. »

Laine est ainsi devenu le plus jeune joueur finlandais dans l'histoire de la LNH (19 ans, 357 jours) à toucher la cible dans un match éliminatoire. L'ancienne marque établie en 1983 appartenait à Hannu Virta (20 ans, 31 jours).

L'attaquant des Jets Mathieu Perreault a quitté la rencontre en deuxième période en raison d'une blessure au haut du corps.

De son côté, le défenseur Jared Spurgeon du Wild effectuait un retour au jeu après avoir raté 12 matchs en raison d'un muscle partiellement déchiré à une cuisse.

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.