Skip to main content

Les Hurricanes se préparent au défi que représentent les Islanders

La Caroline doit passer à autre chose après une victoire émotive en première ronde contre les Capitals

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK - Les Hurricanes de la Caroline n'ont jamais affronté les Islanders de New York en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais l'entraîneur Rod Brind'Amour semble savoir à quoi s'attendre en vue du match no 1 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est, qui aura lieu vendredi au Barclays Center (19 h HE, TVAS, NBCSN, CBC, SN).

« Ils sont patients. La défensive est leur priorité », a noté Brind'Amour à l'hôtel de l'équipe de Manhattan, jeudi. « Ils ont évidemment beaucoup de talent, mais ce que j'ai le plus apprécié des Islanders en les regardant toute l'année, c'est leur patience à jouer défensivement. Dès que tu craques, ils attaquent et marquent plusieurs buts en surnombre, car ils ont le talent nécessaire. C'est un aspect sous-estimé de cette équipe. »

Les Hurricanes ont atteint la deuxième ronde en l'emportant contre les champions en titre de la Coupe Stanley, les Capitals de Washington, dans le match no 7, mercredi. Le but de Brock McGinn à 11:05 de la deuxième prolongation a confirmé la victoire et le premier passage des Hurricanes en deuxième ronde depuis 2009.

À LIRE AUSSI : Aperçu de la série Hurricanes-IslandersBoucher : Le triomphe de la parité en première rondeLes Hurricanes font preuve de résilience et passent au deuxième tour

Les Hurricanes ont conservé un dossier de 1-2-1 contre les Islanders cette saison. Les Islanders, qui ont accordé 191 buts en saison régulière, le plus bas total de la Ligue, ont balayé les Penguins de Pittsburgh en première ronde, dominant 14-6 sur la feuille de pointage.

« Le plus gros défi sera de passer à autre chose (de Washington à New York), a dit Brind'Amour. Nous avons travaillé très fort depuis quelques semaines et évidemment, ç'a engendré beaucoup d'émotions. Nous devons oublier ça et nous concentrer sur un nouvel adversaire au style différent, donc ce sera le plus gros défi.

« Les Islanders forment une bonne équipe. Tu n'atteins pas ce stade de la saison sans être une bonne équipe. Leur façon de jouer est très différente de celle de Washington. »

Brind'Amour s'est fait demander s'il avait appris quelque chose des Hurricanes durant leur série contre les Capitals, qui ont terminé au premier rang de la section Métropolitaine.

« Je n'ai rien appris de nouveau, mais c'est plaisant de voir que d'autres personnes réalisent que nous n'abandonnons pas », a déclaré Brind'Amour, qui en est à sa première saison derrière le banc des Hurricanes. « Nous jouons toujours avec beaucoup d'intensité. C'est quelque chose que nous avons démontré toute l'année. Nous comptons sur un groupe spécial. »

Les Hurricanes sont devenus la quatrième équipe à éliminer un champion de section en première ronde cette saison. Le Lightning de Tampa Bay (section Atlantique), les Flames de Calgary (Pacifique) et les Predators de Nashville (Centrale) ont également été éliminés.

C'est la première fois dans l'histoire de la LNH que tous les meneurs des sections sont éliminés au premier tour.

« On aurait pu s'attendre à ce qu'au moins l'un d'entre eux passe au deuxième tour, mais tout le monde peut battre n'importe qui, et on le dit toujours, mais c'est tellement vrai dans le hockey d'aujourd'hui, a affirmé Brind'Amour. La ligne est mince entre les meilleures équipes et les formations de bas de classement. La marge est très petite. »

Video: CAR@WSH, #1: Premier but en séries pour Svechnikov

Brind'Amour n'avait pas de mise à jour quant à l'état de santé de l'attaquant recrue Andrei Svechnikov, qui continue de se soumettre au protocole des commotions cérébrales.

Svechnikov, qui a raté les quatre derniers matchs face aux Capitals après avoir subi une commotion cérébrale durant une bagarre avec l'attaquant Alex Ovechkin dans le match no 3, patine depuis plusieurs jours. Brind'Amour a indiqué que l'ailier gauche de 19 ans doit encore franchir une étape du protocole avant de recevoir le feu vert pour jouer.

Svechnikov et les attaquants Micheal Ferland (haut du corps, quatre matchs ratés) et Jordan Martinook (bas du corps, absence lors du match no 7) sont des cas incertains pour la rencontre de vendredi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.