Skip to main content

Les Golden Knights passent au deuxième tour grâce à Fleury

La profondeur de l'attaque représente une autre raison pour laquelle la saison historique de Vegas se poursuit

par Danny Webster / Correspondant LNH.com

LAS VEGAS -- La saison historique des Golden Knights de Vegas se poursuivra en deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest.

Lors de leur premier passage en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les Golden Knights ont balayé les Kings de Los Angeles en quatre matchs. Vegas est ainsi devenu la deuxième équipe dans l'histoire de la LNH à balayer sa première série, rejoignant les Penguins de Pittsburgh de 1970, mais elle est la première à réaliser l'exploit à sa première saison dans la ligue.

Voici cinq raisons pour lesquelles les Golden Knights ont accédé au deuxième tour:

1. Le brio de Fleury : Le gardien Marc-André Fleury a fini la saison régulière avec une moyenne de buts alloués de 2,24 et un pourcentage d'arrêts de ,927, deux marques personnelles dans sa carrière de 14 saisons dans la LNH.

En première ronde face aux Kings, il a encore mieux fait. Il n'a cédé que trois fois sur 130 lancers en quatre matchs, affichant une moyenne de 0,65 et deux blanchissages. Il a présenté un pourcentage d'arrêts de ,977, le deuxième meilleur taux d'efficacité dans une seule série depuis 2006 -- Tuukka Rask, des Bruins de Boston, a affiché un pourcentage d'arrêts de ,985 en finale de l'Association de l'Est en 2013 contre Fleury et les Penguins.

Fleury a remporté un duel contre un Jonathan Quick également impressionnant qui a présenté une moyenne de 1,55 et un pourcentage d'arrêts de ,947 pour Los Angeles.

« Ce sont tous des matchs serrés, a dit Fleury. C'était une série serrée du début jusqu'à la fin. Nous avons très bien joué. »

Video: VGK@LAK, #4: Fleury vole Kopitar à bout portant

2. Freiner l'attaque des Kings : Les Kings ont présenté la défensive la plus hermétique dans la LNH cette saison, allouant 2,46 buts par match. Leur attaque, menée par le joueur de centre Anze Kopitar, s'est retrouvée au milieu du peloton (16e), mais une belle prestation en séries était prévue.

Candidat pour l'obtention du trophée Hart, Kopitar a amassé 92 points (35 buts) en saison régulière, un sommet personnel dans la LNH. Les Golden Knights l'ont limité à deux points (un but).

Même si l'attaque des Golden Knights n'a pu maintenir le même rythme qu'en saison régulière, la défensive a fait un suffisamment bon travail pour frustrer les Kings.

3. Quatre trios : L'entraîneur Gerard Gallant a mis l'accent sur la profondeur de son alignement pendant toute la saison, et ça s'est manifesté de nouveau en séries.

Tous les attaquants de Vegas, sauf William Carrier (9:09), ont passé en moyenne 10 minutes sur glace chaque match. Le premier trio de William Karlsson (23:28), Jonathan Marchessault (21:36) et Reilly Smith (21:14) a mené les attaquants. Le quatrième trio, compris de Carrier, Tomas Nosek (13:06) et Pierre-Édouard Bellemare (13:43), a fait preuve de la volonté de Gallant d'alterner ces trios afin de compter sur des joueurs reposés.

« J'aime mon quatrième trio, a déclaré Gallant. Ils travaillent avec acharnement. J'aime ce que mes joueurs font. »

À LIRE : Carnet de bord match no 4, Pierre-Édouard Bellemare

4. Solide prestation en désavantage numérique : Étant donné la marge d'erreur très mince sur la feuille de pointage -- les Golden Knights ont eu le dessus sur les Kings par un pointage combiné de 7-3 -- un but des Kings sur un de leurs importants jeux de puissance aurait pu faire pencher la balance en leur faveur.

Lors de la première période de prolongation du match no 2, les Golden Knights ont écoulé la pénalité mineure de Bellemare pour avoir retardé le jeu, les Kings ne réussissant qu'un seul tir vers le filet. Dans le match no 3, Vegas a écoulé une pénalité de Marchessault pour bâton élevé à 19:58 de la deuxième période alors que l'équipe tirait de l'arrière 1-0. Les Golden Knights ont ensuite touché la cible trois fois en troisième période.

Et puis dans le match no 4, avec une avance de 1-0, Vegas a écoulé la pénalité mineure de Smith pour avoir fait trébucher à 12:16 de la troisième.

Les Golden Knights ont écoulé 12 des 13 pénalités dont ils ont écopé dans la série.

« Le jeu de puissance [des Kings] est très dangereux, a affirmé Gallant. Kopitar est un si bon joueur qui sait remettre la rondelle à ses coéquipiers. Notre performance en infériorité numérique était très importante ce soir. »

5. Attaque équilibrée : Sept joueurs différents des Golden Knights ont fait mouche dans la série, incluant Karlsson, qui a mené Vegas avec 43 buts en saison régulière. Les autres buts des Golden Knights dans la série ont été l'œuvre des attaquants Alex Tuch, James Neal, Cody Eakin et Erik Haula, et des défenseurs Shea Theodore et Brayden McNabb.

Video: LAK@VGK, #2: Haula tranche en deuxième prolongation

Haula a inscrit le but gagnant à 15:23 de la deuxième prolongation du match no 2, tandis que McNabb a marqué l'unique but du match no 4, son premier but en neuf matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, à 4:04 de la période médiane.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.