Skip to main content

La première aux Golden Knights, qui ne sont pas intimidés par les séries

Marc-André Fleury remporte un palpitant duel contre Jonathan Quick et Vegas défait les Kings de Los Angeles 1-0 dans le match no 1, mercredi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS -- Ils sont sans peur ni doute ces Golden Knights de Vegas. Ce ne sont pas les séries éliminatoires de la Coupe Stanley qui vont leur faire perdre leurs moyens. Du moins, ça n'a pas été le cas au cours du premier match de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest contre les Kings de Los Angeles, mercredi.

Marc-André Fleury a réalisé 30 arrêts et le but du défenseur Shea Theodore, inscrit tôt dans la rencontre, a tenu jusqu'au son de la sirène finale, les Golden Knights l'emportant 1-0 devant une foule survoltée de 18 479 spectateurs au T-Mobile Arena.

Auteur de son 11e blanchissage dans la LNH en séries, Fleury a remporté un palpitant duel de gardien contre Jonathan Quick qui a repoussé 27 lancers. Seul le tir de Theodore, qui a paru être dévié devant lui, a échappé à sa vigilance à 3:23 du premier tiers.

« Le blanchissage, ça paraît bien, mais les gars ont super bien joué devant moi. Nous ne leur avons pas donné grand-chose », a commenté Fleury qui a signé sa 63e victoire en séries - sa première dans un uniforme autre que celui des Penguins de Pittsburgh. 

Les Golden Knights ont entrepris les séries comme s'ils en avaient toujours fait partie. Les Kings ne sont pourtant pas les derniers venus. Les champions de la Coupe Stanley en 2012 et en 2014 possèdent de l'expérience à revendre.

Video: Fleury discute du premier match des séries de Vegas

« C'est une grosse équipe, qui mise encore sur le noyau qui lui a permis de remporter la Coupe Stanley deux fois », a noté Fleury qui s'est fait bardasser à quelques reprises. « Nous savions à quoi nous attendre de leur style de jeu et nous avons bien réagi. »

Le premier duel a donné lieu à du jeu très serré, typique du hockey de printemps dans la LNH. Il s'est joué sur de menus détails. À ce chapitre, le quatrième trio des Golden Knights a joué un rôle important, en s'imposant physiquement et en obtenant beaucoup de temps de jeu en zone adverse.

Video: Débuts victorieux en séries pour les Golden Knights

L'unité de Pierre-Édouard Bellemare, flanqué des ailiers William Carrier et Tomas Nosek, a été sur la glace pour le but de Theodore.

Le Français Bellemare a terminé la soirée avec cinq tirs cadrés, le total le plus élevé de son équipe. Carrier a été généreux de ses coups d'épaules. Il a dominé l'équipe avec 10 au total, le défenseur étoile Drew Doughty étant sa principale cible en première période. L'autre ailier Tomas Nosek a amassé une aide sur le but de Theodore.

À LIRE: Carnet de bord de Pierre-Édouard Bellemare

Carrier n'a pas complété la rencontre après avoir encaissé un coup de Doughty. On ne connaît pas la gravité de la blessure.

La confrontation a été très virile, les Kings ayant l'avantage 68-59 dans les mises en échec.

« Oh oui, on s'y attendait, a relevé Bellemare. En séries, ce ne sont pas des balades au parc. Il ne faut pas que ce soit le cas sinon ce ne sont pas les séries. C'est le "fun". C'est le type de hockey que nous voulons tout le temps jouer. »

Les Kings tenteront de créer l'égalité dans la série au T-Mobile Arena, vendredi.

But du match

Le seul de la soirée, évidemment.

Video: LAK@VGK, #1: Theodore marque un but historique

Arrêt du match

Fleury qui frustre Anze Kopitar à 10:24 de la troisième période. Le capitaine des Kings a pu s'avancer vers le but du côté droit avant de tenter un tir du revers du côté rapproché. Fleury en a perdu son masque, emporté dans la chute de deux antagonistes.

Jeu du match

Quick qui réalise un superbe arrêt face à Ryan Carpenter à 7:27 du troisième vingt. La pièce de jeu orchestrée par William Karlsson dans le coin gauche du territoire des Kings était de toute beauté. Karlsson a envoyé le disque du revers au travers de trois joueurs des Kings directement sur la lame du bâton de Carpenter, qui a dégainé sur réception.

Video: LAK@VGK, #1: Quick glisse vite et vole Carpenter

Ce qu'ils ont dit

« Le message c'est à nous que nous l'avons envoyé, pas aux Kings. C'est une autre première pour l'organisation. C'était un moment important et j'ai apprécié la réaction de l'équipe. Nous n'avons pas été intimidés par rien. Nous avons offert une autre solide performance. » - L'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant

« Un match de 1-0 est un peu plus difficile à avaler. Nous avons eu nos chances. Il faut les saisir. Nous savons que nous pouvons mieux faire et nous devrons être meilleurs dans le deuxième match afin de retourner à domicile sur une égalité dans la série. » -- Le capitaine des Kings Anze Kopitar

Ce qu'il faut savoir

Les Golden Knights ont imité les Rangers de New York (1927), les Blues de St. Louis (1968) et les Kings (1968) en obtenant un jeu blanc en séries éliminatoires, à leur première saison. Les Rangers et les Blues ont également réussi l'exploit à leur tout premier match.

La suite

Le T-Mobile Arena sera le théâtre du match no 2 de la série, vendredi (22h HE; TVA Sports, NBCSN, CBC, ATTSN-RM, PRIME).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.