Skip to main content

Les Golden Knights impassibles devant leurs succès

Vegas vise plus haut après avoir établi un nouveau record de points pour une équipe d'expansion

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - Dernièrement, on dirait qu'il faut toujours garder le livre des records de la LNH à portée de main pour y ajouter d'autres mentions sur les Golden Knights de Vegas.

Mercredi, les Golden Knights (40-16-4) ont défait les Flames de Calgary au T-Mobile Arena pour ainsi battre le record de 83 points pour une équipe d'expansion établi par les Panthers de la Floride lors de leur première saison dans la ligue en 1993-94. Vegas compte maintenant 84 points.

Vegas a aussi établi un autre record pour une équipe d'expansion avec une 23e victoire à domicile. Les Whalers de Hartford détenaient la marque précédente de 22 qu'ils avaient réalisée lors de leur campagne inaugurale en 1979-80. 

(Cette formation des Whalers comprenait le légendaire Gordie Howe, qui avait disputé toutes les 80 parties de la saison malgré son âge.)

Certaines équipes d'expansion ont excellé en défensive en adoptant un système très structuré et en comptant sur un bon gardien. 

Or, ce qui distingue les Golden Knights des autres bonnes équipes d'expansion, c'est leur capacité de marquer beaucoup de buts. Comme mercredi soir, où ils ont explosé avec sept buts contre les Flames.

« C'était comme un match des années 1980 », a déclaré l'entraîneur de Vegas Gerard Gallant. « Les joueurs aiment ça, mais les entraîneurs ne les aiment pas autant. »

Ces sept buts égalent une marque d'équipe cette saison. Vegas avait blanchi l'Avalanche du Colorado 7-0 le 27 octobre et elle a marqué six buts à trois reprises cette année. 

La rencontre de mercredi a bien mis en évidence la profondeur des Golden Knights puisque sept joueurs différents se sont inscrits au tableau. D'ailleurs, six joueurs ont connu une soirée de plus d'un point, dont l'attaquant Alex Tuch, qui a compté le filet victorieux lorsqu'il a donné les devants 4-3 aux siens à 13:58 de la deuxième période.

Tuch a identifié un autre élément qui explique les succès de Vegas.

« Notre brigade défensive a beaucoup de profondeur, a-t-il indiqué. Presque chaque défenseur peut bien faire en avantage numérique.

« C'est très important. Plusieurs équipes ont une unité principale en supériorité numérique, mais récemment, on peut faire une rotation de nos unités. Ce soir, la mienne a compté sur le jeu de puissance (par l'entremise de William Karlsson) et c'était un but important. » 

En récrivant le livre des records de la LNH, les Golden Knights redéfinissent ce qu'est une équipe d'expansion et, par le fait même, comment aborder (ou non) le sujet.

« C'est une belle réussite jusqu'à présent, a mentionné Gallant. On est très heureux et on joue bien, mais pour être franc, on ne parle plus de l'expansion. C'est vrai.

« On sait que c'est notre première année, mais on parle de ce qu'il faut faire pour bien jouer et accumuler des points. Il reste six semaines à la saison régulière et notre objectif est de travailler fort, d'accumuler le plus de points possible et on verra ce qui arrivera le 7 avril. »

Les Golden Knights boucleront leur calendrier régulier ce jour-là à Calgary. Ils mènent présentement la section Pacifique, dix points devant les Sharks de San Jose au deuxième rang, et ils possèdent une priorité d'un point sur le Lightning de Tampa Bay au sommet du classement général.

« Les records?, a lancé Tuch. Quelqu'un m'a dit qu'on avait le plus de points. C'est bien, mais il nous reste une vingtaine de parties à jouer, alors on ne se préoccupe pas des records. »

L'attitude de Gallant derrière le banc est impressionnante et elle se reflète sur ses joueurs.

« Il est calme, détendu et en plein contrôle, sauf quand il crie sur les arbitres », a pris soin de préciser Tuch.

Chez les Golden Knights, l'effet de surprise lié à leur statut d'équipe d'expansion s'est estompé depuis longtemps, selon le gardien Marc-André Fleury, qui a repoussé 28 lancers mercredi.

« Peut-être un peu au début, c'était plus surprenant, a-t-il admis. Mais maintenant, je pense que c'est ce qu'on attend de nous-mêmes. On s'attend à gagner et à avoir des chances de l'emporter chaque soir.

« On ne cherche pas à battre des records. On ne joue pas pour ça, mais c'est tout de même agréable quand on nous en parle. »

Ça ressemble à ce que Fleury et ses coéquipiers disaient le mois dernier à Calgary. Le 31 janvier, ils avaient vaincu les Flames 4-2 pour ainsi égaler le record de victoires pour une équipe d'expansion dans la LNH (établi par la Floride et les Mighty Ducks d'Anaheim) avec un 33e gain.  

Ils avaient accompli cet exploit en marquant à trois reprises dans les deux dernières minutes de jeu, dont deux fois en l'espace de dix secondes, pour infliger une défaite crève-cœur aux Flames. 

Le match de mercredi a aussi été difficile à avaler pour les Flames, qui se battent pour une place en séries. Calgary (30-22-9, 69 points) est à deux points de la deuxième place de quatrième as en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest. 

Le moment clé de la rencontre est survenu à 1:29 de la troisième période quand Sean Monahan a marqué pour créer l'égalité 4-4 pour les Flames. Gallant a contesté le but qui a été refusé lorsque la reprise vidéo a démontré que Monahan avait provoqué un hors-jeu en entrée de zone.

Moins de deux minutes plus tard, le défenseur de Vegas Luca Sbisa a touché la cible pour donner les devants 5-3 aux Golden Knights à 3:17.

« Celle-là, elle est très frustrante », a affirmé l'attaquant des Flames Matthew Tkachuk. « C'est une mauvaise défaite… On a très mal réagi à tout ce qui se passait ce soir, mais on a eu quelques bonnes séquences. 

« Je ne sais pas ce qui se passe. Je ne sais pas ce que c'est. C'est frustrant quand on perd le contrôle comme ça. »

Les Golden Knights ont trouvé une façon de bien réagir dans un match si ouvert et c'est là un autre élément qui caractérise leur saison spéciale.

Chaque fois qu'ils semblent sur le point de flancher, ils trouvent une façon de rebondir cette année. Cette victoire convaincante est survenue après un revers de 2-0 à la maison contre les Ducks d'Anaheim, lundi.

« On avait bien joué l'autre soir, a conclu Gallant. Mais ce soir, on était plus intenses. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.