Skip to main content

Iginla verra son numéro 12 être retiré par les Flames le 2 mars

L'attaquant est le meneur de l'histoire de l'équipe au chapitre des buts, des points et des matchs joués

par LNH.com @LNH_FR

Jarome Iginla verra son numéro 12 être retiré par les Flames de Calgary le 2 mars avant le match contre le Wild du Minnesota au Scotiabank Saddledome.
 

Iginla est le meneur de l'histoire de l'organisation des Flames de Calgary/Atlanta au chapitre des buts (525), des points (1095) et des matchs joués (1219). Il a disputé ses 16 premières saisons dans la LNH avec les Flames et a été l'un des meilleurs attaquants de puissance de la ligue, lui qui a terminé sa carrière avec 1300 points (625 buts, 675 passes) en 1554 parties entre 1996 et 2017. Il est à égalité avec Joe Sakic au 16e rang de l'histoire des buteurs de la LNH, et est l'un des 13 joueurs à avoir connu 12 saisons d'au moins 30 buts.

À LIRE AUSSI:Gagné: Le feu roulant des Flames| Super 16: Flames et Sharks talonnent le Lightning

Il n'a pas joué au cours de la saison 2017-18 et est retourné à Calgary pour annoncer sa retraite officielle le 30 juillet 2018.

Iginla a été le meilleur pointeur des Flames pour 11 saisons consécutives. Il a été le capitaine des Flames à partir de la saison 2003-04 jusqu'à ce qu'il soit échangé aux Penguins de Pittsburgh le 28 mars 2013. Il a également porté les couleurs des Bruins de Boston, l'Avalanche du Colorado et les Kings de Los Angeles.

Iginla a remporté le trophée Art Ross à titre de meilleur pointeur de la LNH en 2001-02 avec une récolte de 96 points. Il a mis la main sur le trophée Rocket Richard à titre de meilleur buteur de la ligue en 2001-02 (52 buts) puis en 2003-04 (41 buts). Cette année-là, il avait ajouté 22 points (13 buts, neuf passes) en 26 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour aider les Flames à atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1989 avant de s'incliner devant le Lightning de Tampa Bay en sept matchs.

Le natif d'Edmonton a été nommé trois fois sur la première équipe d'étoiles de la LNH (2002, 2008, 2009), a participé au Match des étoiles de la LNH six fois (2002, 2003, 2004, 2008, 2009, 2012) et a remporté le trophée Ted Lindsay remis au meilleur joueur de la LNH au terme d'un scrutin mené auprès des membres de l'Association des joueurs de la LNH en 2002. 

Ce ne sont toutefois pas seulement les exploits d'Iginla sur la glace qui ont fait de lui un grand joueur.

« Il est quelqu'un de bienveillant, souriant et charismatique », a mentionné Martin Gélinas, qui a joué avec Iginla entre 2002 et 2004, à la cérémonie organisée pour l'annonce de sa retraite. « Ce qui était visible sur la glace, c'était ce joueur, cette force, ce gars qui pouvait marquer des buts. Pour moi, ce qui faisait de Jarome quelqu'un de vraiment complet, c'est ce qu'il accomplissait à l'extérieur de la patinoire. Ce qu'il faisait sur la glace, tout le monde le voyait. Nous avons tous eu la chance de jouer avec lui et d'accumuler de beaux souvenirs.

« Cependant, ce qu'il faisait à l'extérieur de la patinoire était exceptionnel. Jarome possédait un don qui lui permettait de toucher beaucoup de personnes, que ce soit en signant un simple autographe, en serrant des mains, en allant dans une école, en donnant de son temps dans des œuvres caritatives, ou en appelant tout bonnement quelqu'un pour faire sa journée. C'est ce qui faisait de lui la personne avec le plus de classe avec qui j'ai eu la chance de jouer. »

Iginla a remporté le trophée King Clancy Memorial, remis au joueur qui personnifie le mieux les qualités de leadership sur la glace et hors de celle-ci, en plus d'avoir apporté une contribution importante aux actions humanitaires de sa communauté, ainsi que le prix de la Fondation des joueurs de la LNH, remis au joueur qui utilise les valeurs de base du hockey -le dévouement, la persévérance et le travail d'équipe - afin d'enrichir la vie des gens de sa communauté, en 2004. Il a reçu le trophée Mark Messier, décerné au joueur qui fait preuve de grandes qualités de leader au sein de son équipe, sur la glace et en dehors, en 2009.

Dans les rangs juniors, Iginla a remporté la Coupe Memorial deux années de suite avec les Blazers de Kamloops dans la Ligue de hockey de l'Ouest, en 1994 et 1995. Il a également remporté l'or avec le Canada au Championnat mondial junior 1996 de la FIHG, au Championnat du monde de la FIHG 1997, ainsi qu'aux Jeux olympiques 2002 à Salt Lake City et de 2010 à Vancouver. Sa passe a mis la table au but de Sidney Crosby en prolongation dans le match pour la médaille d'or contre les États-Unis en 2010.

Il a été sélectionné en première ronde (11e au total) du repêchage 1995 de la LNH par les Stars de Dallas, mais il a été échangé à Calgary en retour du centre Joe Nieuwendyk le 19 décembre 1995.

Le numéro 12 sera le troisième à être retiré par les Flames, après le numéro 30 (Mike Vernon) et le numéro 9 (Lanny McDonald). Deux autres, le numéro 2 (Al MacInnis) et le numéro 25 (Nieuwendyk) sont honorés par le biais du programme « Forever a Flame ».
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.