Skip to main content

Anaheim ne songe pas à congédier Carlyle malgré ses 11 revers de suite

Le DG des Ducks Murray affirme qu'il se concentre davantage sur ses joueurs après la défaite contre les Jets

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG - Les Ducks d'Anaheim ne songent pas à congédier l'entraîneur Randy Carlyle malgré leur séquence de 11e défaite, qui s'est poursuivie avec un revers de 4-3 en prolongation aux mains des Jets de Winnipeg au Bell MTS Place dimanche. 
 

« Bien que je préfère ne pas discuter de ce sujet pendant la saison, notre jeu ces derniers temps a soulevé de nombreuses questions, a noté le vice-président exécutif et directeur général Bob Murray. Nos partisans sont frustrés, avec raison, et ils méritent une réponse de ma part. 

« En ce moment, je ne songe pas à un changement d'entraîneur. Je me concentre davantage sur nos joueurs, surtout sur l'identité de ceux qui vont se lever dans cette situation. Notre match de ce soir a été un pas dans la bonne direction, mais nous avons besoin de beaucoup, beaucoup plus. Nous avons des attentes beaucoup plus grandes envers ce groupe, et ils devraient en attendre davantage d'eux-mêmes. » 

Anaheim (19-18-9), qui affiche un dossier de 0-7-4 au cours de leur pénible séquence, a le même nombre de points que le Wild du Minnesota et les Canucks de Vancouver pour la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest.

La dernière victoire des Ducks remonte au 17 décembre sur la route contre les Penguins de Pittsburgh. À ce moment, il s'agissait d'un neuvième gain en 10 matchs et ils occupaient le deuxième rang de la section Pacifique, trois points derrière les Flames de Calgary.

Dimanche, Anaheim n'a jamais tiré de l'arrière en temps réglementaire, détenant des avances de 2-0 et 3-2 tout en ayant le dessus sur les Jets 28-27 dans la colonne des lancers. Ben Chiarot a cependant créé l'égalité 3-3 à 14:05 de la troisième période, et Bryan Little a mis fin au match en sautant sur un retour alors qu'il restait 11 secondes à écouler à la prolongation.

Ce revers suivait une défaite de 7-4 aux mains des Penguins vendredi, un match que les Ducks menaient 3-0 après la première période.

Carlyle, avant que Murray ne fasse sa déclaration, a indiqué que les Ducks jouaient mieux récemment en dépit des résultats.  

« Il faut simplement reproduire le genre d'effort que nous avons déployé ce soir, a mentionné Carlyle. Parce que si nous y parvenons, nous allons connaître du succès. Je pense aussi que nous pouvons faire mieux. Nous avons toutefois été dans le coup contre une très bonne équipe de hockey dans un amphithéâtre où il est difficile de gagner, et nous avons perdu un point. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.